Lausanne-Echallens-Bercher: le bout du tunnel

Grand soleilLe chantier du tunnel du LEB, qui sera mis en service fin 2020, a commencé le 21 août 2017. L’ouvrage, d’une longueur de 1,7 km entre Union-Prilly et Lausanne-Chauderon, coûtera 135,8 millions de francs et engendrera son lot de perturbations dès la phase préparatoire. Elle consistera à déplacer les conduites souterraines à l’extrémité ouest de l’avenue d’Echallens, dans le secteur d’Union-Prilly, et à aménager la zone de chantier dans le parc de la Brouette, à Chauderon. Tous les détails dans le communiqué de presse du 14 août 2017 et dans 24 heures du 16 août sous la plume de Laurent Antonoff (graphique P. FY, source: canton de Vaud).

Feu vert… pour la ligne verte

Grand soleilDébloqué, le chantier du tunnel du Lausanne-Echallens-Bercher (LEB), débutera mi-août. Le Tribunal administratif fédéral vient de lever l’effet suspensif, engendré par un recours qui bloquait les travaux. Le chantier du tunnel, long de 1,7 km et s’étendant sous l’avenue d’Echallens, à Lausanne, est évalué à 136 millions de francs. Tous les détails dans 24 heures du 14 juillet 2017 sous la plume de Romaric Haddou (graphique 24 heures/Canton de Vaud).

Elon Musk, père du Hyperloop, réinvente Swissmetro

Grand soleilDans l’édition du Temps du 1 juin 2017, Luc Debraine décrit la nouvelle passion d’Elon Musk, le “serial entrepreneur “: le coût de la construction des tunnels pourrait être abaissé d’un facteur 10 en révolutionnant la technologie des tunneliers, ces machines vouées au percement des souterrains. Ceux-ci, dépressurisés, pourraient accueillir le train ultra rapide à sustentation magnétique Hyperloop… dû au même Elon Musk (figure DR).

LEB : feu vert du Conseil d’Etat au tunnel sous l’avenue d’Echallens à Lausanne et à la transformation du LEB en véritable RER

Grand soleilDans un récent communiqué de presse, le Conseil d’Etat a annoncé sa prochaine demande au Grand Conseil d’un crédit d’environ 46 millions de francs pour la construction d’un tunnel à l’ouest de Lausanne sur la ligne du LEB (Lausanne – Echallens – Bercher), avec l’espoir de début des travaux en 2018 et de mise en service en 2020.
Le nouveau tracé ferroviaire de 1,7 km de long permettra
・ de résoudre les problèmes de sécurité posés par la cohabitation entre piétons, automobilistes et trains sur cet important axe urbain;
・ de faire du LEB un véritable RER.

Pour plus de détails, voir l’article écrit par Sylvain Muller dans 24 heures des 11 et 12 mars 2017 ou une présentation officielle  du projet.

Trains à deux étages sur la ligne du Simplon: tunnels et ponts mis au gabarit

Grand soleilL’aménagement de la ligne du Simplon pour la circulation des trains à deux étages suit son cours. Le dernier chantier d’envergure en Valais, au tunnel de la Raspille, avance selon le calendrier. L’adaptation de la ligne se poursuit avec le tunnel de Burier et quelque huit ponts situés au-dessus des voies. L’objectif consiste à mettre en service des trains à deux étages dès fin 2018. Tous les détails dans le communiqué de presse des CFF du 7 février 2017 et dans 24 heures du 8 février, sous la plume de Patrick Monay (figure P. FY et CFF).

Les CFF annoncent par ailleurs deux nouvelles pages Internet: l’une consacrée aux travaux d’entretien régionaux (maintenance) et l’autre à l’ensemble des projets d’aménagement. 24h8.2.17

11 décembre 2016: le tunnel de base du Saint-Gothard est ouvert

Grand soleilDepuis le dimanche 11 décembre 2016, les trains circulent à travers le tunnel de base du Saint Gothard: le changement d’horaire historique sur l’axe nord-sud du Saint-Gothard s’est déroulé sans problèmes. Grâce à lui, les clients du trafic marchandises et du trafic voyageurs bénéficieront de relations plus nombreuses et plus fiables, ainsi que de temps de trajet plus courts. Aux premières heures du matin, deux trains inauguraux ont acheminé des clients et des invités spéciaux jusqu’à Lugano, lieu des festivités pour la mise en service du plus long tunnel ferroviaire du monde et l’inauguration de la gare modernisée. Tous les détails dans le communiqué de presse des CFF du 11 décembre 2016.

De son côté, le quotidien 24 heures consacre plusieurs articles de son édition du 10 décembre 2016 à l’événement: le rapprochement entre Zurich et le Tessin (page 4), la parution d’un livre du photographe Maurice Schobinger (page 10) et la réalisation du téléfilm «Gothard», à découvrir en première le lundi 12 décembre, à 20h45 sur la chaîne RTS UN (page 29).

24h10.11.16Photo de Maurice Schobinger (selon 24 heures).

Aigle–Leysin: un tunnel pour traverser Aigle?

Grand soleilEt si le tracé du train Aigle-Leysin au centre-ville était enterré dans un tunnel partant de la gare? L’idée a suscité un intérêt marqué des élus communaux de tout bord participant aux Etats généraux sur l’urbanisme, le 29 octobre 2016 à Aigle. Le but était de parvenir à un consensus au sujet de la voie à suivre sur la refonte du centre-ville, après l’annulation par le Tribunal fédéral du projet Aigle Centre 2020. Le percement d’un tunnel n’est pas utopique, mais bien réel. Plus de détails dans 24 heures du 31 octobre 2016 sous la plume de Claude Béda (photo Chantal Dervey). 24h31.10.16

Swissmetro: renaissance en Belgique

Grand soleilUn projet de train futuriste baptisé «métro-avion» vient d’être présenté à Bruxelles. Il pourrait à terme remplacer l’avion pour les courtes distances. Porté par des promoteurs belges et suisses, et développé par l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), ce train futuriste circulerait à 500 km/h dans des tunnels à 30 mètres sous terre. Il flotterait à quelques centimètres du sol grâce au guidage magnétique, propulsé par de l’énergie électrique. «Il faut imaginer une, deux ou trois cabines d’avion successives qui se trouvent dans un tunnel dans lequel on a recréé les conditions que rencontre un avion à 10 000-12 000 mètres d’altitude», explique le professeur EPFL Marcel Jufer, l’un des concepteurs du projet. Plus de détails dans le résumé de la conférence de presse tenue à Bruxelles le 14 juillet 2016.
 Swissmetro

Tunnel de base du Saint-Gothard: la quintessence du chemin de fer

Grand soleilCertains apôtres des nouvelles technologies, informatique et communications, ont ça et là mis en doute l’intérêt de percer le Saint-Gothard. Il faut fermement confirmer à ces théoriciens que ni les voyageurs, ni les marchandises n’ont la possibilité d’être téléportés de A à B par la ligne téléphonique, fût-elle en fibre optique. Notre monde est d’abord un monde de matière, qui nécessite des infrastructures physiques pour assurer la mobilité.

Aux sceptiques de la mobilité, il faut rappeler que celle-ci est à la société ce que le sang est à l’organisme: symbole de vie, il est la source d’énergie indispensable à sa croissance et à sa survie.

Le tunnel de base du Saint-Gothard garantit la mobilité des personnes et du fret dans des  conditions idéales pour l’environnement: le transport par rail, grâce à la magie de la roue effleurant le rail, minimise l’énergie dépensée pour déplacer une masse donnée. La traction électrique, directement alimentée par la houille blanche des barrages alpins, exclut toute production de gaz à effet de serre.

Le tunnel de base du Saint-Gothard optimise tous les paramètres d’une ligne ferroviaire nouvelle: tracé quasi rectiligne, pente insignifiante, vitesse élevée et capacité optimale grâce aux nouveaux systèmes de signalisation embarqués. De nouvelles liaisons rapides nord–sud, telles que Francfort–Milan, ressusciteront le trafic ferroviaire international aujourd’hui moribond. Et, pour les nostalgiques des fabuleux paysages du massif du Gothard, la ligne historique, miraculeusement préservée, sera régulièrement empruntée par d’authentiques convois à vapeur…

L’inauguration du tunnel de base du Saint-Gothard a fait l’objet d’une couverture médiatique sans précédent. Le Temps y a consacré un cahier spécial dans son édition du 27 mai 2016, ainsi qu’un reportage dans son numéro du 2 juin 2016. 24 heures a couvert très largement l’inauguration dans son édition du 2 juin 2016, tandis que la Confédération a inauguré son nouveau site Alptransit-Nouvelles lignes ferroviaires à travers les Alpes (NLFA). Enfin, le numéro 30 de TRANSPORTS ROMANDS, à paraître à fin juin 2016, sera entièrement consacré à la «cathédrale invisible», le plus long tunnel du monde.

Daniel Mange

LT27.5.16(Photo Le Temps/Martin Ruestschi/Keystone)

Saint-Gothard: grande fête populaire les 4 et 5 juin 2016

Grand soleilAvec ses 57 kilomètres, le tunnel de base du Saint-Gothard est le plus long tunnel ferroviaire du monde. Son inauguration sera marquée par une fête populaire de grande envergure: quatre sites à proximité des portails sud et nord, des milliers de personnes engagées et, temps fort de l’événement, des courses en navette Gottardo à travers le nouveau tunnel. À relever également le lancement, aujourd’hui même, de «Virtual Gottardo», qui fait de «Gottardo 2016» l’une des applications de réalité virtuelle les plus novatrices de Suisse. Plus de détails dans le communiqué de presse Gottardo 2016 du 30 mai.

CP_Gottardo30.5.16