Nos engagements

2015

  • Nous avons reçu en date du 19 octobre 2015 une réponse circonstanciée de la Municipalité de Lausannne au sujet de la pétition du 17 novembre 2010 (!) demandant la création urgente d’une ligne de bus reliant la Blécherette à Bellevaux.
  • Nous avons organisé le 1 octobre, au Buffet de la gare CFF de Lausanne, un débat de la citrap-vaud sur la formation des ingénieurs en transport.
  • Le 23 avril, l’Assemblée générale de la citrap-vaud a voté une résolution au sujet du projet de construction d’un 2e tube routier au St-Gothard.
  • Le 11 mars, une délégation du comité a participé à des discussions du Groupe Mobilité Chablais sur la mobilité ferroviaire dans les Chablais vaudois et valaisan.
  • Le 6 mars, la citrap-vaud.ch a participé à la 3e réunion du Groupe de concertation pour les projets de mobilité liés au futur hôpital Riviara-Chablais, sous la présidence de Mme Nuria Gorrite, conseillère d’Etat. Autres participants et sujets abordés: comme le 24 janvier 2014 (voir ci-dessous). La prochaine séance aura lieu le 2 octobre 2015.
  • En février puis en avril, nous sommes intervenus auprès des CFF à propos de l’affiche des horaires des trains et bus de remplacement du soir entre Lausanne et Villeneuve.

2014

  • Le 8 décembre, une délégation du comité a assisté à une séance, mise sur pied par le Groupe Mobilité Chablais (GMC) et réunissant aussi des représentants de l’ATE VD, de l’ATE VS et du Conseil lémanique pour l’environnement (CLE). M. Pascal Bovey, délégué à la mobilité au Service valaisan des routes, transports et cours d’eau, y a présenté l’état des études en cours ou déjà menées par Conseil d’Etat valaisan suite au postulat de M. Philippe Nantermod («Placer Monthey sur la ligne du Simplon»), accepté par le Grand Conseil valaisan le 14.11.13.
    Il a également évoqué le développement de l’offre ferroviaire régionale préconisé par la Conférence des transports de Suisse occidentale (CTSO) dans son rapport présenté en novembre 2014 à l’Office fédéral des transports (OFT); sur cette base, l’OFT sélectionnera les mesures à inscrire dans le message du Conseil fédéral aux Chambres fédérales (au plus tard en 2018) relatif à l’étape 2030 du programme de développement stratégique de l’infrastructure ferroviaire (PRODES).
  • Le 3 octobre, la citrap-vaud.ch a participé à la 2e réunion du Groupe de concertation pour les projets de mobilité liés au futur hôpital Riviara-Chablais, sous la présidence de Mme Nuria Gorrite, conseillère d’Etat. Autres participants et sujets abordés: comme le 24 janvier (voir ci-dessous). La prochaine séance aura lieu le 6 mars 2015.
  • Le 19 juin, nous avons déposé une opposition au projet du nouveau Musée cantonal des Beaux-Arts pour contester l’absence de liaisons en faveur de la mobilité douce.
  • Le 4 juin, lors d’une nouvelle rencontre avec des représentants des CFF, nous avons appris que l’étude d’une liaison directe (Berne –) Fribourg – Palézieux – Vevey – Chablais a été présentée à fin 2013 aux autorités concernées des cantons de Vaud et Fribourg; ces dernières ont décidé d’y renoncer.
    D’autre part, il nous été indiqué qu’il n’est actuellement pas possible de prolonger le Train des Vignes jusqu’à Palézieux, entre autres par manque de temps à Palézieux et de sillon libre entre Palézieux et Puidoux-Chexbres.
  • Le 15 mai, nous avons participé au Forum clients de Mobilis.
  • En date du 15 avril, nous avons envoyé aux Conseils d’Etat des cantons de Vaud et Genève notre rapport «Ligne ferroviaire nouvelle entre Genève et Lausanne»; une délégation de la citrap-vaud.ch a été reçue le 30 avril 2014 par la conseillère d’Etat Nuria Gorrite, tandis que’une délégation mixte de la citrap-vaud.ch et de la CITraP Genève était entendue le 2 mai 2014 par le conseiller d’Etat genevois Luc Barthassat.
  • En février, nous avons participé à la 2e et dernière des rencontres d’échanges et d’informations sur les enjeux de la mobilité d’entreprise dans la région de Vevey organisées par l’Agenda 21 de cette ville.
  • Le 24 janvier, nous avons participé à la 1ère réunion du Groupe de concertation pour les projets de mobilité liés au futur hôpital Riviera-Chablais, sous la présidence de Mme Nuria Gorrite, conseillère d’Etat.

2013

  • Nous avons répondu le 27 août à la consultation sur l’«Arrêté fédéral sur la libération des crédits du programme en faveur du trafic d’agglomération à partir de 2015».
  • Le 4 juillet, nous sommes intervenus auprès des tl en faveur du maintien de la ligne 6; les tl nous ont répondu de façon circonstanciée en date du 12 juillet.
  • Les habitants du quartier de Praz-Séchaud ont lancé en mars une pétition pour le rétablissement de la ligne 6 des tl.
  • Le 25 février, nous avons déposé une opposition à la demande d’approbation des plans selon la procédure ferroviaire faite par les CFF en vue d’automatiser et rénover la ligne Lausanne–Villeneuve (–Roche). En effet, nous tenons à ce que le nouveau système de signalisation soit compatible avec l’éventuelle création d’une halte à Rennaz.
    Nous avons aussi demandé que les CFF rendent possible l’arrivée simultanée en gare de Vevey de trains venant de Chexbres et de Cully lorsqu’ils doivent rester à Vevey.
  • Le 13 février, nous avons publié un communiqué de presse destiné à rappeler le premier anniversaire de la ligne 23 des tl (quartier Maillefer) et à réitérer nos voeux pour son avenir.
  • En janvier, nous avons fait parvenir à la compagnie MBC (Morges–Bière–Cossonay) une observation sur la dégradation des correspondances entre le réseau urbain de Morges et l’offre CFF de cette même ville.
  • Le 9 janvier, nous avons fait opposition au projet de construction de l’hôpital Riviera-Chablais, par crainte que la réalisation d’un éventuel transport hectométrique, tel que nous le proposons, ne soit impossible parce que les plans ne l’auraient pas prévu .

2012

  • Le 7 novembre, nous avons formulé une observation concernant l’enquête publique “En Sébeillon”, à Lausanne, pour signaler l’exploitaion possible, à terme, de la ligne ferroviaire Tridel par des convois voyageurs.
  • Le 5 novembre, nous avons suggéré à la Municipalité de Lausanne et aux tl que la ligne 6 continue d’avoir son terminus à Valmont. La Municipalité de Lausanne et les tl nous ont répondu de façon approfondie dans leur courrier du 21 février 2013.
  • Le 29 octobre, nous avons fait opposition au PAC 313 (plan d’affectation cantonal) pour le futur hôpital Riviera-Chablais. Nous estimons en effet que devrait y figurer la possibilité de créer une halte CFF Rennaz couplée à un transport hectométrique en plus des liaisons par bus prévues ou éventuellement projetées, que nous trouvons de toute façon insuffisantes.
  • Le 29 octobre, nous avons remercié la Conférence des syndics de la Riviera pour les démarches entreprises dans le cadre de notre nouvelle demande de modification par Mobilis du découpage des zones 64 & 71 autour de Rivaz: la réponse du Conseil d’Etat ne laisse plus aucun espoir de suppression de cette inégalité.
  • A fin octobre, nous avons fait opposition au projet d’aménagement routier de la place de la Gare de Renens, tout en transmettant des propositions constructives; en date du 12 novembre, nous avons transformé cette opposition en simple observation.
  • Le 24 septembre, nous avons remis à l’Office fédéral des transports (OFT) une observation au sujet de l’enquête publique sur le prolongement de la ligne de trolleybus tl No 25; le 21 décembre, la Direction des travaux de la ville de Lausanne a répondu de façon négative à notre suggestion de déplacer le terminus de la ligne de trolleybus tl No 2 de Lausanne-Maladière à la Bourdonnette. De son côté, l’OFT a justifié dans son rapport du 19 mars 2013 pourquoi notre observation était irrecevable.
  • Le 20 juin, nous avons interpellé le syndic de Prilly pour lui suggérer d’améliorer l’interface des transports publics entre la nouvelle halte de Prilly-Malley et le réseau des bus tl; un communiqué de presse a été également diffusé le 28 juin. Le 22 août, la ville de Prilly nous a répondu de façon approfondie.
  • Le 30 mars, les Municipalités de Chexbres et de Puidoux nous ont fait part de leur désir de suivre l’essentiel de nos propositions de changer le nom de haltes situées sur leur territoire (Chexbres-Village devenant Chexbres, Puidoux remplaçant Puidoux-Chexbres).
  • Le 7 mars et conjointement avec le CLE (Conseil lémanique pour l’environnement) et le Groupe mobilité Chablais, nous avons écrit aux membres de la Commission parlementaire chargée d’examiner l’EMPD relatif au futur hôpital Riviera-Chablais: nous leur demandions d’augmenter le crédit d’étude pour les TP afin d’élargir celle-ci à la faisabilité d’un transport hectométrique entre le futur hôpital Riviera-Chablais et une nouvelle halte (Rennaz) à créer sur la ligne CFF.
    Dans son rapport du 25 avril 2012, cette Commission a proposé au Grand Conseil d’accepter notre demande d’augmentation du crédit d’étude, ce qu’il a fait à l’unanimité le 29 mai.
  • Le 7 mars et conjointement avec le CLE (Conseil lémanique pour l’environnement) et le Groupe mobilité Chablais, nous sommes intervenus auprès du Service du développement territorial vaudois, dans le cadre de la consultation du projet d’agglomération Rivelac (Riviera et environs): nous avons demandé qu’y figure l’idée d’un transport hectométrique entre le futur hôpital Riviera-Chablais et une nouvelle halte (Rennaz) à créer sur la ligne CFF.
  • Le 17 février, nous avons adressé une nouvelle demande, à Mobilis cette fois, de confection d’un horaire de poche pour l’ensemble des transports publics vaudois. Mobilis nous a répondu négativement le 3 avril.
  • Le 8 février, nous avons à nouveau demandé à la Municipalité de Vevey d’intervenir auprès de Mobilis, éventuellement sans le soutien des autres communes de la Riviera, à propos du découpage des zones vers Rivaz.
En fait, c’est la Conférence des syndics de la Riviera qui est intervenue par une lettre adressée au Conseil d’Etat le 21 mars.
  • Le 28 janvier, nous avons suggéré aux Municipalités de Chexbres et de Puidoux de modifier le nom de trois gares ou haltes se trouvant sur leur territoire, avec copie aux CFF et au Service de la mobilité du canton de Vaud. Le 13 février, les CFF nous ont répondu.
  • Le 12 janvier, nous avons interpellé la Municipalité de Lausanne pour que celle-ci assure la sécurité des voyageurs dans le passage souterrain de Chauderon, unique accès à la gare du LEB (Lausanne-Echallens-Bercher).

2011

  • Le 16 novembre, nous avons demandé aux CFF de bien vouloir nous renseigner sur les projets de liaison directe entre Fribourg et la Riviera.
  • Le 5 septembre, nous avons suggéré à Mobilis la création de cartes multisuppléments pour la 1ère classe; Mobilis nous a répondu de façon circonstanciée le 6 novembre.
  • Le 22 juin, nous avons proposé au Conseil d’administration du TSOL (Tramway du sud-ouest lausannois) la présence d’un représentant des usagers dans le futur Conseil qui chapeautera dès 2012 les trois compagnies fusionnées TSOL, LO (Lausanne-Ouchy) et tl (transports publics de la région lausannois).

2010

2009

  • Le 6 octobre, nous avons proposé à la ville de Lausanne notre concept de mobilité pour le futur quartier durable du plateau de la Blécherette.
  • Le 24 août 2009, nous avons proposé à la compagnie des Transports publics du Chablais d’étendre la validité de l’abonnement général à la ligne de bus communale d’Aigle.
  • Le 8 mai, nous avons défendu une conception moderne des arrêts de bus auprès de la commune du Mont-sur-Lausanne et avons diffusé le même jour un communiqué de presse sur cet objet.
  • Le 18 mars, la citrap-vaud.ch a fait opposition au projet de construction de deux bâtiments sur l’avenue du Léman -entre Lausanne et Pully-, ceux-ci entravant la création d’un futur axe fort de transport public. En date du 14 mai 2009, nous avons retiré notre opposition après avoir obtenu des garanties formelles concernant la sauvegarde du tracé menacé.
  • Le 11 mars, nous avons proposé aux tl le déplacement de l’arrêt Sallaz de la nouvelle ligne 42.
  • Le 6 mars, nous avons suggéré aux tl des modifications de l’affichage de la destination des bus.
  • Le 2 mars, nous avons proposé aux tl un rétablissement du terminus de la ligne 2 à la Bourdonnette, son emplacement historique. En date du 7 mai, les tl ont confirmé le maintien de la situation actuelle.
  • Le 25 février, la citrap-vaud.ch a fait parvenir à tous les protagonistes du projet «Axes forts de transports publics urbains» (tramway Renens-Flon-Blécherette) sa position sur la technologie en privilégiant un tram fer à écartement normal. En date du 1 avril, les représentants du Projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM) ont décidé de retenir provisoirement la technologie du tramway sur voie ferrée à écartement normal.
  • Suite à l’enquête publique concernant la requalification de la route cantonale RC1a, nous avons fait parvenir à la Municipalité de Saint-Sulpice, en date du 20 février, une série d’observations et de propositions de modification du projet actuel.
  • Le 27 janvier, nous avons proposé au Service de la mobilité de l’Etat de Vaud l’édition, dès 2010, d’un horaire de poche pour l’ensemble des transports publics vaudois.
  • Le 26 janvier, nous avons publié un communiqué de presse pour défendre les heures d’ouverture des commerces installés dans la gare de Lausanne Flon.
  • Le 5 janvier, nous avons transmis à l’Etat de Vaud notre prise de position sur la vision 2020 du réseau routier vaudois

2008

2007

 

 

 

Laisser un commentaire