Transports romands

TR31_32La fin d’une épopée
Depuis sa création en 2008, la revue TRANSPORTS ROMANDS constitue l’unique publication francophone consacrée aux transports publics suisses. Dès 2014, elle devient l’organe officiel de la citrap-vaud.

Les enjeux des transports publics et de la mobilité durable ont été au cœur de la revue TRANSPORTS ROMANDS. Malgré plusieurs innovations –nouvelle maquette, création d’un Comité d’édition, partenariats avec des associations et des industries, lancement d’un site Internet– le modèle d’affaires retenu, basé sur le bénévolat, a montré ses limites. Il est apparu qu’un traitement plus substantiel de toutes les formes de mobilité nécessitait de dépasser le cadre éditorial en place, et que seul un saut quantique permettrait de faire face aux défis résumés ici.

L’épopée de TRANSPORTS ROMANDS prend donc fin avec le numéro 31/32, daté d’octobre 2016 et consacré à l’étape 2030 du programme de développement stratégique du réseau ferroviaire suisse (PRODES 2030). Mais l’équipe de rédaction met tout en œuvre pour assurer la pérennité de la publication, sous un autre titre, et dans un autre contexte. Les lecteurs de TRANSPORTS ROMANDS seront bien entendu les premiers informés de cette mutation, prévue pour le printemps 2017.

Vous trouverez ci-dessous un petit panorama des huit ans de parution de TRANSPORTS ROMANDS. Le chapitre 1 est consacré aux grandes étapes de la revue, tandis que le chapitre 2 rappelle la composition du Comité d’édition. Dans le chapitre 3, vous trouverez la liste complète des 32 numéros parus, disponibles en libre accès, tandis que le chapitre 4 contient les archives, pour la période 2013–2014, de la rubrique L’actualité de la mobilité.

Daniel Mange
Membre du comité citrap-vaud et responsable du Comité d’édition de Transports romands
daniel.mange[at]epfl.ch, tél. 021 693 26 39.

Chapitre 1. Espoirs et ambitions: un petit historique de la revue
TRANSPORTS ROMANDS, l’unique revue francophone vouée aux transports publics suisses et aux aménagements du territoire liés à la mobilité, paraît quatre fois par an depuis sa création en octobre 2008; son tirage oscille entre 600 et 4000 exemplaires. Depuis 2013, une politique de développement tous azimuts s’est concrétisée par les innovations suivantes:

  • Une nouvelle présentation graphique, inaugurée avec le No 18, spécial Lötschberg-Simplon.
  • Avec ce même numéro, la sortie d’une édition bilingue (français et allemand) doublée d’un tirage exceptionnel (3000 exemplaires).
  • La réalisation d’un site Internet provisoire, hébergé transitoirement sur le site de la citrap-vaud.ch sous sa rubrique Médias –> Transports romands.
  • La création d’un Comité d’édition rassemblant des personnalités clefs provenant des médias, de l’enseignement supérieur et de diverses institutions publiques ou associations; le premier but du Comité est d’appuyer la rédaction dans la définition à moyen et long terme de son plan des parutions.
  • La recherche de collaborations avec toutes les associations œuvrant en faveur des transports publics de Suisse occidentale; des accords ont été passés ou sont encore en discussion avec OUESTRAIL, les sections vaudoise, genevoise et neuchâteloise de la Communauté d’intérêts pour les transports publics (citrap-vaud.ch, CITraP Genève et CITRAP-NE), l’Association lémanique pour la promotion du rail (alprail), l’Association genevoise du musée des tramways (AGMT) et l’Association des ingénieurs des transports publics (adi).
  • Une collaboration avec la revue InfoForum, l’organe de l’association ProBahn Schweiz/ProRail Suisse, nous garantissant des contacts réguliers et systématiques avec la Suisse alémanique.
  • L’établissement de contacts réguliers avec l’organisateur de congrès et de voyages d’études INTERMODES, ainsi qu’avec l’Union internationale des transports publics (UITP).

Un avenir clair: un média fédérateur en matière de transports publics
Suite à l’acceptation par le peuple du projet FAIF, la planification et le financement des transports publics constituent des enjeux majeurs pour les décennies à venir. TRANSPORTS ROMANDS a l’ambition de devenir en Suisse occidentale le média fédérateur de toutes les forces œuvrant dans cette direction, tout en maintenant une étroite collaboration avec la Suisse alémanique. Dans ce but, nous visons les nouveaux objectifs suivants:

  • Une intensification de nos collaborations avec les Services de mobilité/des transports des divers cantons romands, incluant notamment le lancement de numéros spéciaux thématiques consacrés à ces cantons.
  • Un rapprochement accentué avec la revue suisse alémanique InfoForum, en mettant en place un échange régulier de contributions rédactionnelles; à titre d’exemple, TRANSPORTS ROMANDS a été en charge du numéro spécial consacré à la Romandie, paru en décembre 2014.
  • Le lancement d’événements destinés à mettre en valeur les performances des transports publics, en particulier du chemin de fer; nous travaillons actuellement sur un projet d’aller-retour direct Genève–Londres, sans transbordement.
  • Une augmentation sensible du tirage régulier (au minimum 2000 exemplaires) et une diffusion systématique à tous les décideurs de Suisse occidentale: parlementaires, hauts fonctionnaires cantonaux et fédéraux, etc.
  • Avec l’élargissement de la diffusion, une augmentation sensible des apports publicitaires pour consolider le volet financier de la revue.
  • Le développement du volet informatique de la revue: versions électroniques destinées aux ordinateurs personnels, aux tablettes et aux téléphones portables, en parallèle à la création d’un site Internet autonome; ce dernier est opérationnel dès décembre 2014 à l’adresse Internet www.transrom.ch

Les moyens de nos ambitions
Pour assurer la pérennité de TRANSPORTS ROMANDS et lui permettre un nouveau saut qualitatif et quantitatif, nous cherchons à mettre en place une série de partenariats avec les associations, institutions et entreprises poursuivant des buts analogues aux nôtres, soit le développement de transports publics performants, à la pointe du progrès technique et en étroite adéquation avec les besoins des usagers.

Nous suggérons tout d’abord aux lobbies majeurs de Suisse occidentale, en particulier OUESTRAIL, le Comité Lötschberg, voire l’Union des transports publics (UTP), d’envisager d’offrir à l’ensemble de leurs membres, à titre d’essai pendant un an, un abonnement à notre revue; ces partenaires auraient bien entendu un espace rédactionnel à leur disposition dans chaque numéro.

Nous proposons ensuite à l’ensemble des entreprises actives dans le secteur des transports publics (constructeurs de matériel roulant ou d’infrastructure, entreprises de génie civil, bureaux d’ingénieurs ou de géologues, etc.) de conclure un accord de partenariat avec TRANSPORTS ROMANDS comportant un support financier variant entre 500 CHF (partenariat de bronze), 2’000 CHF (partenariat d’argent), 5’000 CHF (partenariat d’or) et 10’000 CHF par an (partenariat de platine), leur assurant une série de prestations dont:

  • Des abonnements papier à la revue, dont le nombre dépend de la catégorie de soutien.
  • Une mise en évidence du partenaire dans une rubrique ad hoc de la revue.
  • Une présence dans des pages spécialisées de notre site Internet, à l’adresse www.transrom.ch
  • Un rabais sur le tarif des annonces à paraître dans la revue, dépendant de la catégorie de soutien.

Les limites de notre modèle d’affaires
Malgré les nombreuses innovations introduites dès 2013, le modèle d’affaires actuel, basé sur le bénévolat, a montré ses limites. Il nous est apparu qu’un traitement plus substantiel de toutes les formes de mobilité nécessitait de dépasser le cadre éditorial actuel, et que seul un saut quantique permettrait de faire face aux défis résumés ici.

L’épopée de TRANSPORTS ROMANDS, sous sa forme actuelle, prend fin avec le numéro 31/32, daté d’octobre 2016 et consacré à l’étape 2030 du programme de développement stratégique du réseau ferroviaire suisse (PRODES 2030). Mais l’équipe de rédaction met tout en œuvre pour assurer la pérennité de la publication, sous un autre titre, et dans un autre contexte. Cette mutation est prévue pour le printemps 2017.

Chapitre 2. Le Comité d’édition
Ce comité, chargé de superviser la stratégie de la revue, était composé des personnalités suivantes:

  • Simone Amorosi, directeur adjoint, Centre de transport, vice-présidence EPFL pour l’innovation et la valorisation, Lausanne.
  • Caroline Beglinger Fedorova, co-directrice Association transports et environnement, Berne.
  • Michel Béguelin, ancien conseiller national et conseiller aux Etats, Lausanne.
  • Edy Bernasconi, responsable de la rédaction politique suisse, laRegioneTicino, Bellinzone et Berne.
  • Pascal Bovey, délégué à la mobilité du canton du Valais, Sion.
  • Renaud Bournoud, journaliste RP, 24 heures, Lausanne.
  • Michel Comte, ancien ingénieur CERN, Genève.
  • Yves Delacrétaz, professeur HEIG Vaud, Institut G2C, Yverdon-les-Bains.
  • Jean-Claude Hennet, secrétaire général OUESTRAIL, Delémont.
  • Daniel Mange, professeur honoraire EPFL, responsable du Comité d’édition, Lausanne.
  • Christian Pellet, secrétaire de la Collection «Le savoir suisse», Presses polytechniques et universitaires romandes, Lausanne.
  • Giuseppe Pini, professeur honoraire, Institut de géographie et durabilité, Université de Lausanne (UNIL).
  • Nicolas Rossé, journaliste économique, RTS-télévision suisse, Genève.
  • Kurt Schreiber, président de Pro Bahn Schweiz/Pro Rail Suisse, Au (ZH).
  • Panos Tzieropoulos, directeur LITEP, EPFL, Lausanne.
  • Bernard Wuthrich, responsable de la rédaction Le Temps, Berne.

Chapitre 3. Les 32 numéros parus

2016

  • Numéro 31/32, spécial étape 2030 de PRODES (programme de développement stratégique) (octobre 2016). L’éditorial de Jacques Melly, président de la CTSO, et de Claude Hêche, président d’OUESTRAIL. Zoom sur PRODES 2030: planification PRODES 2030, les défis d’une première; PRODES 2030: un nouveau régime qui soude les cantons; trafic régional de voyageurs: les ambitions de la Suisse occidentale pour 2030; panorama du trafic régional de voyageurs hors de la Suisse occidentale; quelques projets phares au-delà de la Sarine; grandes lignes CFF: la colonne vertébrale de la mobilité 2030; trafic marchandises: vers un réseau express national. Opinions: pour ou contre la libéralisation du bus à longue distance en Suisse? Trafic grandes lignes: les nouveaux trains de Bombardier entrent en scène. Dynamisation d’une liaison transfrontalière: ligne La Chaux-de-Fonds–Morteau. Au revoir à nos lecteurs: une page se tourne. PRODES 2025: vue générale.
  • Numéro 30, spécial inauguration du Saint-Gothard (juin 2016). L’éditorial de Peter Füglistaler, directeur de l’OFT. Zoom sur le tunnel de base: de l’idée à la réalisation, exploitation de la ligne: des hauts et des bas, mise en service du tunnel de base, à l’assaut du Gothard: les nouvelles rames Giruno de Stadler Rail. Opinions: deuxième tube routier au Saint-Gothard, les irréductibles de la grande vitesse ferroviaire. Nouvelles infrastructures ferroviaires: ligne à grande vitesse Est européenne, révolution dans la desserte des Hautes Ecoles lausannoises. Mobilité en Suisse romande: projet Neuchâtel Mobilité 2030 plébiscité par le peuple, fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres.
  • Numéro 29, spécial Trafic & infrastructure (mars 2016). L’éditorial d’Andreas Meyer, directeur exécutif CFF. Entretien et développement de l’infrastructure: investissements dans le chemin de fer de demain, l’usure du réseau ferroviaire suisse. Trafic: transport des matières dangereuses, le transport ferroviaire du chlore inquiète. Recherche ferroviaire: grande vitesse Bordeaux–Toulouse, comment faire face au vieillissement du ballast? Le rail en 2050. Opinion: ingénieurs en transports.

2015

  • Numéro 28, spécial horaire 2016 et Neuchâtel «Mobilité 2030» (décembre 2015). L’éditorial de Laurent Favre, conseiller d’Etat. Horaire 2016: le plus grand changement depuis Rail 2000, l’horaire 2016 à Neuchâtel et dans le Jura. Mobilité: inauguration de la ligne diamétrale de Zurich, Neuchâtel «Mobilité 2030», l’intermodalité entre les transports publics et le vélo, liaisons ferroviaires franco-suisses, tunnel routier du Saint-Gothard, nouveau passeport de mobilité SwissPass. Opinion: horaire 2016 et gare de Nyon, réouverture de la ligne Sorgues–Carpentras (France).
  • Numéro 27, spécial Vaud & Léman 2030 (septembre 2015). L’éditorial de Nuria Gorrite, conseillère d’Etat. Projets d’avenir: le RER vaudois, les Transports publics du Chablais (TPC), la gare de Lausanne, la 4e voie Lausanne–Renens, les projets de l’agglomération Lausanne–Morges, la transformation du LEB en RER, les transports publics de la région lausannoise (tl). Politique: la mobilité vue par les milieux économiques. Histoire: centenaire du Mont d’Or. Opinion: réhabilitation de la ligne Oloron–Bedous (Pyrénées).
  • Numéro 26, spécial Valais & Riviera-Chablais (juin 2015). Politique et stratégie: la ligne CFF du Simplon; Valais 2030: quelle mobilité voulons-nous? De la ligne du Tonkin au RER Sud-Léman; insertion de Monthey dans le réseau CFF; RER Valais/Wallis. Promotion et marketing: action pour les jeunes Valaisans; VS Mobility; covoiturage; économie et mobilité. Grand projet: tunnel de base du Lötschberg. Opinions: RE Berne–Palézieux jusqu’à Vevey? Présentation du Groupe Mobilité Chablais; plaidoyer pour le TGV Rhin-Rhône.
  • Le numéro 25, spécial Fribourg (mars 2015) est essentiellement consacré aux transports publics dans le canton de Fribourg. Politique et stratégie: vision et plans cantonaux à moyen et long termes; développement de l’offre ferroviaire; une vision à long terme pour le développement des tpf. Projets et nouvelles technologies: métamorphose des gares et de leurs alentours; revitalisation de la ligne Bulle–Broc; solutions techniques pour faciliter l’usage du train et du bus; futur centre industriel à Givisiez; l’agglomération de Bulle.

2014

  • Le numéro 24, de décembre 2014, est essentiellement consacré aux transports publics dans le canton du Tessin. Politique et stratégie: les objectifs cantonaux; la desserte en transports publics aujourd’hui et demain, CFF et TILO; la nouvelle ligne Mendriso–Varèse; les projets d’agglomération et du train-tram de Lugano. Perspectives: la gare de Chiasso en mutation; la ligne de faîte du Gothard. L’industrie ferroviaire: Les Ferriere Cattaneo; l’avenir des ateliers CFF de Bellinzone.
  • Le numéro 23 (septembre 2014) est consacré à la grande vitesse ferroviaire (infrastructure et matériel roulant) dans le contexte du développement durable. Infrastructures et stratégies: LGV Rhin–Rhône; du sang neuf pour Genève–Lausanne; Léman–Bodan à vitesse optimale; questionnements sur la vitesse et la mobilité; stratégie de Lyria; ligne Genève–Bellegarde–Bourg-en-Bresse; liaison fixe à travers le détroit de Gibraltar. Matériel roulant: trains Bombardier TWINDEXX; rames Stadler Rail EC250; le quart de siècle du Pendolino; le Coradia Liner V200 d’Alstom Transport; rame Oasis de CAF.
  • Le numéro 22 (juin 2014) est consacré aux transports dans la région trinationale de Bâle, ainsi qu’aux récents projets de mobilité sur le lac Léman et dans le Chablais. Bâle: développement des infrastructures CFF; place stratégique européenne; 3e bassin portuaire; l’agglomération trinationale. Léman & Chablais: nouvelle liaison pour les Chablaisiens; transports ferroviaires au sud du Léman et dans le Chablais; la ligne du Simplon via Monthey? La Compagnie générale de navigation; l’horaire NaviPlan pour le lac Léman; l’Aigle-Sépey-Diablerets a 100 ans.
  • Le numéro 21 (mars 2014) est principalement consacré à la construction du tunnel de base du Saint-Gothard et à ses retombées sur l’exploitation du corridor européen Rotterdam–Gênes.

2013

  • Le numéro 20 (décembre 2013) exclusivement consacré à la votation populaire du 9 février 2014 sur le projet FAIF (financement et aménagement de l’infrastructure ferroviaire).
  • Le numéro 19 (novembre 2013) essentiellement consacré au renouveau des transports publics vaudois; cette publication a été réalisée en étroite collaboration avec le Service de la mobilité du canton de Vaud.
  • Le numéro 18 (septembre 2013), exclusivement consacré à la commémoration des 100 ans du tunnel de base du Lötschberg. Ce numéro bilingue (français/allemand) inaugure une présentation graphique complètement revue.
  • Le numéro 17 (mai 2013), essentiellement consacré à Genève, capitale des transports, qui a reçu du 26 au 29 mai le congrès biennal de l’Union internationale des transports publics (UITP).
  • Le numéro 16 (janvier 2013), consacré essentiellement aux heurs et malheurs du transport par rail des marchandises.

2012

  • Le numéro 15 (octobre 2012), consacré aux 30 ans de l’horaire cadencé et à l’horaire Romandie 2013.
  • Le numéro spécial consacré au RER-TransRUN neuchâtelois (août 2012).
  • Le numéro 14 (juillet 2012), consacré au projet FAIF du Conseil fédéral, avec éditorial de Doris Leuthard, conseillère fédérale, et grande interview d’Andreas Meyer, directeur général des CFF.
  • Le numéro 13 (avril 2012), consacré aux projets ferroviaires de l’agglomération genevoise, du CEVA aux TPG en passant par la région Rhône-Alpes.

2011

  • Le numéro 12 (décembre 2011), consacré à l’inauguration de la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône et à ses retombées en France comme en Suisse.
  • Le numéro 11 (octobre 2011), spécial Fribourg et son RER.
  • Le numéro 10 (juillet 2011), nouvelles infrastructures liées au message FAIF du Conseil fédéral.
  • Le numéro 9 (avril 2011), axe Berne-Valais.
  • Le numéro 8 (janvier 2011) qui inclut notamment deux contributions de la citrap-vaud relatives à la grande vitesse ferroviaire d’une part, et à l’axe fort de transports publics entre le centre-ville de Lausanne et la Blécherette d’autre part.

2010

  • Le numéro 7 (septembre 2010), spécial Neuchâtel-Arc jurassien: 150 ans.
  • Le numéro 6 (mai 2010), spécial Valais.
  • Le numéro 5 (mars 2010), consacré aux liaisons franco-suisses et aux transports publics dans les régions françaises voisines.

2009

  • Le numéro 4 (septembre 2009), spécial UTP & RER vaudois.
  • Le numéro 3 (août 2009), spécial 125 ans des Chemins de fer du Jura.
  • Le numéro 2 (octobre 2009), spécial CEVA-RER franco-valdo-genevois (réédition et adaptation du numéro paru en juillet 2009 pour la votation cantonale).

2008

  • Le numéro 1 (octobre 2008), spécial Arc jurassien.

Chapitre 4. L’actualité de la mobilité
Sous cette rubrique, les lecteurs de TRANSPORTS ROMANDS retrouvaient une version informatique de leur copie papier, parfois amplifiée, et toujours munie des liens Internet vers les documents originaux.

Vous trouverez ci-après les archives de cette rubrique pour les numéros 17 (mai 2013) à 23 (septembre 2014). Dès le numéro 24 (décembre 2014), la rubrique en qestion était visible sur le site de TRANSPORTS ROMANDS à la page L’actualité de la mobilité; la grande majorité des sujets traités sur ce site ont été repris dans la page Actualité de la citrap-vaud.

Enfin, chaque article de L’actualité de la mobilité est jugé subjectivement, de très réjouissant Grand soleilà très attristantOrage.

Laisser un commentaire