Non aux transports publics gratuits, oui à l’étude du métro m1

Grand soleilDeux bonnes nouvelles pour les transports publics: dans leur séance du 10 mars 2020, les députés vaudois ont refusé avec une grosse majorité la gratuité des transports publics, mais ont adopté à l’unanimité le crédit de 800’000 CHF destiné à la première partie d’une étude sur la mise à niveau du métro m1. Plus de détails dans 24 heures du 11 mars sous la plume de Renaud Bournoud, ainsi que dans l’Exposé des motifs et projet de décret de l’Etat de Vaud du 30 octobre 2019.

Ouest lausannois: vers le renouveau du métro m1

Grand soleilLe m1 est le métro des hautes écoles, mais également le lien entre l’Ouest lausannois et le centre-ville de Lausanne. Le Canton, les communes et les hautes écoles doivent imaginer ensemble son évolution tout en veillant à son intégration dans un tissu urbain en évolution. Le Conseil d’Etat demande au Grand Conseil un crédit de 800’000 francs pour lancer une étude qui explorera les possibilités de développement du m1. Ce nouveau projet sera ensuite présenté à la Confédération en vue d’un cofinancement dans le cadre du projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM), poursuivant le renforcement des transports publics dans l’agglomération. Tous les détails dans le communiqué de presse du 14 novembre 2019 et dans le message détaillé du Conseil d’Etat.

La citrap-vaud suivra très attentivement ce projet et défendra notamment dans ce contexte ses propositions d’une nouvelle ligne CFF de Morges à Lausanne incluant une gare desservant les hautes écoles.

De son côté, l’entreprise Transitec annonce dans un communiqué qu’elle a remporté avec ses partenaires le mandat pour l’étude exploratoire du métro m1.

Des millions pour les métros lausannois

Grand soleilDans sa séance du 5 novembre 2019, le Grand Conseil vaudois a voté deux crédits d’une importance rare pour la mobilité des Vaudois: la part cantonale de 90 millions de francs pour remodeler la gare de Lausanne, puis un crédit d’étude de 60 millions pour dessiner le tracé du futur métro m3, qui reliera la gare de Lausanne à la Blécherette. Débats du Grand Conseil résumés dans 24 heures du 6 novembre 2019, et document détaillé du Conseil d’Etat du 5 juin 2019.

La valse des métros lausannois

Grand soleilLe Conseil d’Etat vaudois met sur les rails la réalisation du plan de développement des métros lausannois m2 et m3. Il demande au Grand Conseil des crédits pour un total de 153,7 millions, à titre de participation financière cantonale pour le début de la réalisation des infrastructures du m2 sous la gare CFF et pour la poursuite des études du nouveau tracé du m2 et du futur m3. Le m2 et le m3 permettront de transporter deux fois plus de voyageurs entre la Gare CFF et le Flon, un enjeu primordial pour faire face à la demande croissante des usagers de la gare de Lausanne. Tous les détails et tous les documents y relatifs dans le communiqué de presse du 13 juin 2019, et échos dans 24 heures du 14 juin, sous la plume de Cindy Mendicino et Renaud Bournoud (infographie 24 heures).

Lausanne en fête: 10 ans du m2, 97 millions pour le m3

Grand soleilAlors que Lausanne fêtait les 10 ans du métro automatique m2 le samedi 15 septembre 2018, la Confédération validait le 14 septembre une participation financière de 110 millions en faveur du projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM), dont 97 millions pour la deuxième étape du métro m3.

Le Temps du 14 septembre décrit en détails l’histoire du m2 et le projet du futur métro m3, tandis que 24 heures du 15 septembre revient sur les chantiers du m2 et commente le financement de la Confédération en faveur du PALM.

(Graphique tiré du Temps)

 

Lausanne: près de 100 millions pour le métro m3!

Grand soleil«C’est une jolie journée pour les Vaudois». La présidente du Conseil d’État Nuria Gorrite est particulièrement satisfaite de la prise de position du Conseil fédéral sur la première étape du fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA). Financièrement, cela se traduit par 132,1 millions pour l’agglomération Lausanne-Morges, dont 97,3 millions sont destinés à la deuxième étape du métro m3 entre le Flon et la Blécherette. Plus de détails dans le communiqué de presse du Conseil fédéral du 17 janvier 2018, ainsi que dans 24 heures du 18 janvier (graphique 24 heures).

Aujourd’hui: tout sur le métro m4 au Café de la mobilité!

Grand soleilLe nombre de voyageurs des transports publics de l’agglomération lausannoise croît chaque année. Ce succès grandissant est principalement dû au réseau des métros m1 et m2 actuellement en exploitation: dans cette dynamique, le futur métro m3 est déjà au niveau du projet définitif dans les bureaux d’études. Basée sur ce constat réjouissant de la demande, une nouvelle offre de métro, dénommé m4, prend tout son sens pour répondre aux besoins de la population.

Cette nouvelle ligne de métro m4, une idée de la citrap-vaud, complète avantageusement un réseau structurant radial, depuis le Flon, par la création d’une offre tangentielle, intéressante pour les quartiers nord et ouest de Lausanne. Cette liaison relie les secteurs résidentiels aux centres économiques et académiques de l’agglomération lausannoise. Le nouveau tracé peut être combiné et optimisé avec des infrastructures existantes afin de réduire significativement les coûts de construction.

Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous proposons de nous rejoindre au Café de la mobilité, organisé par la citrap-vaud le lundi 23 octobre 2017, à 17h30, à la salle de conférence du restaurant Le Milan (boulevard de Grancy 54, Lausanne); l’accès à cette salle se fait directement depuis le trottoir, à 10 mètres à l’ouest de l’entrée principale du restaurant.

L’entrée est libre, mais les premiers arrivés seront les mieux assis…

Pour le comité de la citrap-vaud, son président:

Eric Loutan

Le Journal de 8 heures, RTS, La première, 23 octobre 2017.

24 heures du 24 octobre 2017, sous la plume de Romaric Haddou.

Vous trouverez ici une carte du futur métro m4 dans le cadre du Grand Lausanne, un détail de la même carte dans le Centre ville (voir ci-dessous) et le rapport complet (texte et figures).

La citrap-vaud propose: un nouveau métro m4 pour Lausanne

Grand soleilLe nombre de voyageurs des transports publics de l’agglomération lausannoise croît chaque année. Ce succès grandissant est principalement dû au réseau des métros m1 et m2 actuellement en exploitation: dans cette dynamique, le futur métro m3 est déjà au niveau du projet définitif dans les bureaux d’études. Basée sur ce constat réjouissant de la demande, une nouvelle offre de métro, dénommé m4, prend tout son sens pour répondre aux besoins de la population.

Cette nouvelle ligne de métro m4, une idée de la citrap-vaud, complète avantageusement un réseau structurant radial, depuis le Flon, par la création d’une offre tangentielle, intéressante pour les quartiers nord et ouest de Lausanne. Cette liaison relie les secteurs résidentiels aux centres économiques et académiques de l’agglomération lausannoise. Le nouveau tracé peut être combiné et optimisé avec des infrastructures existantes afin de réduire significativement les coûts de construction.

Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous proposons de nous rejoindre au Café de la mobilité, organisé par la citrap-vaud le lundi 23 octobre 2017, à 17h30, à la salle de conférence du restaurant Le Milan (boulevard de Grancy 54, Lausanne); l’accès à cette salle se fait directement depuis le trottoir, à 10 mètres à l’ouest de l’entrée principale du restaurant.

L’entrée est libre, mais les premiers arrivés seront les mieux assis…

Pour le comité de la citrap-vaud, son président:

Eric Loutan

Ouest lausannois: cadence dopée pour le métro m1

Grand soleilDès le changement d’horaire du 10 décembre 2017, l’offre (exprimée en kilomètres) du métro m1 va augmenter de 30%, profitant non seulement aux Hautes écoles mais aussi à tout l’Ouest lausannois. Le m1 s’adapte aux nouvelles habitudes de mobilité et gagne en attractivité. En période universitaire, aux heures de pointe du matin et du soir de semaine, il y aura davantage de trains grâce à une cadence à 5’ étendue de 7h jusqu’à 10h (contre 7h15 à 8h45 aujourd’hui); la cadence aux heures creuses sera également renforcée, à 7.5’ (contre 10’ aujourd’hui). Tous les détails dans le communiqué de presse du 10 octobre 2017, ainsi que dans 24 heures du 11 octobre, sous la plume de Romaric Haddou (photo tl).

LEB et métro m2: épidémie de pannes

OrageAprès l’épidémie de grippe touchant la population, c’est une épidémie de pannes qui s’est abattue sur deux fleurons des transports publics lausannois: le Lausanne–Echallens–Bercher (LEB) et le métro Ouchy–Croisettes (m2). Sylvain Muller, dans 24 heures du 11 janvier 2017, décrit les perturbations du LEB et énumère les chantiers qui, dès 2017, devraient y remédier; Laurent Antonoff, dans 24 heures du 12 janvier, analyse la panne la plus longue du métro m2, qui paralyse le tronçon Ouchy–Gare CFF.

Ce dernier article (signé S.MR) se conclut par l’observation suivante. «Fournisseur d’une partie du matériel lié aux pannes «récurrentes et aléatoires» paralysant le bas de la ligne du M2 – et dont la cause n’a toujours pas été déterminée -, la société française Alstom est également celle ayant livré le système de sécurité installé en août 2013 sur le bas de la ligne du Lausanne-Echallens-Bercher (entre Cheseaux et le Flon). Une installation qui a coûté 14 millions de francs mais qui, trois ans plus tard, ne fonctionne toujours pas à satisfaction… Le responsable LEB à la direction des TL constate que la distance géographique entre le fournisseur et les utilisateurs ne facilite pas le suivi.» Une conclusion à méditer pour le choix des entreprises appelées à la réalisation de futurs chantiers… (photo Patrick Martin).

24h11.1.17