La future gare de Lausanne paralysée

Soleil et nuages«Trois ans après l’octroi du permis de construire, une année après son lancement en grande pompe, le chantier de la gare, essentiel au développement ferroviaire romand, n’a guère avancé.» Le chantier, qui devait initialement s’achever en 2025, puis en 2032, risque d’accumuler davantage de retard et de générer d’importants surcoûts. En cause, des raisons logistiques, historiques, mais également politiques, en particulier les relatons tendues entre l’Office fédéral des transports et les CFF. Analyse détaillée dans Le Temps du 18 juillet 2022 sous la plume de Sami Zaïbi (photo Laurent Gilliéron/Keystone).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

Le LEB au bout du tunnel

Grand soleilAprès cinq ans d’un important chantier, le nouveau tunnel du Lausanne-Echallens-Bercher (LEB) est pleinement opérationnel et sera mis en service le samedi 14 mai 2022. Ce jour-là, à l’occasion d’une fête populaire, il sera possible de voyager gratuitement en primeur dans le nouvel ouvrage sous l’avenue d’Echallens. L’exploitation commerciale et la réouverture des gares du LEB à Union-Prilly, Lausanne-Flon et Chauderon, auront lieu à la première heure le dimanche 15 mai. Cette étape majeure marque le début d’une nouvelle ère pour le LEB, qui peut désormais assurer pleinement son rôle de RER entre Lausanne et le Gros-de-Vaud. Tous les détails dans le communiqué de presse du 11 mai 2022 et dans 24 heures du 16 mai.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

La gare de Lausanne entame sa mue

Grand soleil«La gare de Lausanne est fin prête pour entamer sa mue. Une décennie de chantier sera nécessaire pour lui permettre d’accueillir des trains de 400 mètres de long en surface et des stations de métro en sous-sol. Devisés à 1,3 milliard, ces travaux d’agrandissement et de modernisation débuteront concrètement d’ici à la fin de l’année.» Suite de l’article, sous la plume de Renaud Bournoud, dans 24 heures du 19 mars 2022 (photo Odile Meylan).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

Le LEB sortira du tunnel le 15 mai 2022

Grand soleilLe 15 mai 2022, le Lausanne-Echallens-Bercher (LEB) circulera sous l’avenue d’Echallens dans un nouveau tunnel reliant les gares d’Union-Prilly et de Lausanne-Chauderon. La conseillère d’Etat Nuria Gorrite, la municipale lausannoise Florence Germond et le syndic de Prilly, Alain Gillièron ont annoncé cette prochaine mise en service le 3 mars 2022. L’ouvrage, qui accompagne l’évolution de la ligne vers un véritable RER, va contribuer à sécuriser les déplacements en surface tout en permettant de fiabiliser l’horaire de la ligne. Plus d’informations dans le communiqué de presse du 3 mars et dans 24 heures du 4 mars sous la plume de Sylvain Muller (photo Odile Meylan).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

Léman 2030: L’aperçu de janvier 2022

Grand soleilDans cette nouvelle édition du bulletin CFF consacré au projet Léman 2030 sont décrits la mise à niveau de la halte de Meyrin (ligne Genève-La Plaine), la nouvelle variante pour l’extension de la gare souterraine de Genève Cornavin (voir figure),  la mise à l’enquête de la 3e voie Morges–Denges, l’aménagement du saut-de-mouton et de la 4e voie entre Renens et Lausanne, ainsi que les transformations de la gare de Lausanne.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

Le Grand-Pont fermé pour dix mois

Soleil et nuagesL’ouvrage de 1844 sera interdit à toutes les circulations dès le 15 janvier 2022 afin d’être rénové. Les tl ont été obligés de modifier leur réseau; neuf lignes sont directement impactées: les 1, 2, 4, 6, 7, 8, 9, 16 et 17. Des rebroussements de bus seront aménagés à Saint-François et au Tunnel, et une interface réalisée à la Riponne. Il faudra également se familiariser avec des nouveaux numéros de lignes temporaires, de la 84 (de Prilly-Église jusqu’à Pully Val-Vert) à la 88 (de Prilly-Coudraie jusqu’à l’arrêt Bel-Air, où elle empruntera l’itinéraire nord de la ligne 1 jusqu’à Lausanne-Blécherette); une nouvelle ligne, la numéro 20, reliera la gare à la Blécherette.  Plus de détails dans 24 heures du 12 janvier 2022, sous la plume de Laurent Antonoff, ainsi que sur le plan interactif des tl (graphique O. Haenni, sources: tl, ville de Lausanne).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

Le nouveau tram lausannois sera Stadler

Grand soleil«La proposition de l’entreprise thurgovienne a été retenue. Lausanne devrait avoir les mêmes trams que Gmunden (Aut), Rostock (All)ou Santos, au Brésil.» «…avec ses 45 mètres de long, ses 2m65 de large et un écartement de rails dit normal (1m435), le futur tramway adoptera le gabarit maximal disponible sur le marché. Il pourra accueillir jusqu’à 300 voyageurs, soit trois fois plus que dans un trolleybus classique.» Suite de l’article dans 24 heures du 15 décembre 2021, sous la plume de Sylvain Muller, et plus d’information dans le communiqué des tl du 14 décembre (figure Stadler).

Le nouveau tramway lausannois s’élance vers Villars-Sainte-Croix

Grand soleilLe tramway lausannois fait un pas de plus vers sa concrétisation: après le lancement officiel du chantier sur le tracé entre Lausanne et Renens, c’est au tour du prolongement de la ligne entre Renens-Gare et Villars-Sainte-Croix de faire l’actualité avec une étape de procédure majeure, la mise à l’enquête publique du projet. Avec ses six stations, le prolongement du tramway va offrir dans l’Ouest lausannois de nombreuses opportunités de modernisation des axes de circulation et de revalorisation des espaces publics et des quartiers, qui seront plus végétalisés et fortement arborisés. Tous les détails dans le communiqué de presse du 29 octobre 2021 et dans 24 heures du 30 octobre sous la plume de Chloé Din (image tl).

Métros lausannois m2 et m3: heureuses perspectives

Grand soleilLa transformation du métro m2 et la construction du m3 à Lausanne se concrétisent davantage. Le Conseil d’État demande au Grand Conseil 280 millions de francs, ainsi que l’octroi de 40 millions de francs de garantie d’emprunt aux Transports publics de la région lausannoise. Ces montants permettront de construire le nouveau tunnel du m2 entre la gare et le Flon et de poursuivre le projet. Un autre pas est franchi: un concept de design intérieur pour les futures stations du m3 a été dévoilé. Il donne une première impression de l’ambiance de la ligne. Tous les détails dans le communiqué de presse du 7 octobre 2021 (y compris la présentation du jour, une brochure d’information et l’exposé des motifs et projets de décret du 29 septembre 2021) et dans 24 heures du 8 octobre sous la plume de Claude Béda et Renaud Bournoud (image la-clique & co).

Une gare CFF pour les Hautes Ecoles?

Grand soleilLe 30 septembre 2021, à l’issue de son assemblée générale, l’Association de défense des intérêts de la région des Hautes Ecoles (ADIRHE) a organisé une conférence consacrée au projet d’une future gare desservant les Hautes Ecoles, sur une ligne ferroviaire CFF nouvelle de Morges à Lausanne. Après un rappel du renouveau du chemin de fer en Suisse (Croix fédérale de la mobilité, ligne nouvelle Genève–Lausanne) par Daniel Mange, membre de la citrap-vaud, Olivier de Watteville, ingénieur de BG Ingénieurs Conseils, a résumé le rapport historique de l’aménagement d’une gare CFF dans l’Ouest lausannois et de ses diverses variantes. Le vice-président EPFL pour les opérations, Matthias Gäumann, a ensuite décrit le futur du campus universitaire axé notamment sur le développement durable, la mobilité douce et les transports publics. Stéphane Masson, député au Grand Conseil vaudois, a finalement décrit son action politique en faveur de la gare Hautes Ecoles, qui s’est conclue par un engagement formel de l’Etat de Vaud pour l’étude de cet objet.