Interview du patron des CFF

Soleil et nuagesVincent Ducrot, patron des CFF, était l’invité du quotidien 24 heures le 18 avril 2024. Renaud Bournoud en tire un compte-rendu exhaustif dans l’édition du 20 avril de ce journal, tandis que l’interview complète se trouve sur YouTube.

L’entretien était diffusé en direct et a permis à chacun de constater la clarté et la parfaite maîtrise des dossiers de Vincent Ducrot. Pour les projets suivis de près par la citrap-vaud quelques déceptions: la gare souterraine de Lausanne, pour laquelle nous sommes favorables à une étude immédiate, ne se réalisera qu’à l’horizon 2070, et au bon vouloir des élus politiques. Pour le tunnel Perroy–Morges de la ligne nouvelle Genève–Lausanne, il faudra attendre 2035 pour obtenir le permis de construire; quant à la ligne complète, le projet soulèvera des milliers d’oppositions et, malgré la motion 23.3668 votée par le parlement, sa réalisation ne sera pas pour demain, ni pour après-demain. Enfin, l’actuel financement du rail ne libère qu’un seul milliard de francs par an pour les investissements, une somme tout à fait insuffisante pour couvrir les besoins du pays tout entier.

La conclusion de Vincent Ducrot a réveillé notre espoir: il manque aujourd’hui un vrai projet fédérateur pour le pays, comme Rail 2000 ou les Nouvelles transversales alpines, avec un véritable concept d’horaire partant du niveau international, puis descendant au niveau national et enfin au niveau régional. C’est l’exacte vision du projet de la Croix fédérale de la mobilité porté par l’association SwissRailvolution, co-fondée par la citrap-vaud… (photo Georges Cabrera, DR).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

Pour vous abonner à cette page Actualité, veuillez déposer votre adresse électronique dans la rubrique «S’abonner aux articles» visible dans la colonne de gauche de n’importe quelle page du site. Après validation, vous recevrez systématiquement les nouveaux articles.

Cordelia Oppliger à la tête de la CITraP Suisse

Grand soleilLe 25 janvier 2024, la Communauté d’intérêts pour les transports publics (CITraP) Suisse a élu Cordelia Oppliger comme nouvelle responsable du bureau. En collaboration avec le comité, elle s’engagera en 2024 notamment pour les deux projets prioritaires de la CITraP: un concept d’offre 2035 fortement amélioré, ainsi que pour de faibles obstacles à l’entrée dans les TP avec un système tarifaire transparent et simple. Elle succède à Stephan Appenzeller, qui assume la direction depuis 2020. Il reste à la disposition de la CITraP en tant qu’expert des chemins de fer et des TP et assure une transition en douceur. Plus de détails dans le communiqué de presse du 26 janvier.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

Pour vous abonner à cette page Actualité, veuillez déposer votre adresse électronique dans la rubrique «S’abonner aux articles» visible dans la colonne de gauche de n’importe quelle page du site. Après validation, vous recevrez systématiquement les nouveaux articles. 

Christa Hostettler, la nouvelle patronne de l’OFT

Grand soleilLors de sa séance du 24 janvier 2024, le Conseil fédéral a nommé Christa Hostettler à la tête de l’Office fédéral des transports (OFT). Cette Soleuroise de 49 ans est depuis quatre ans responsable Marché et clients chez CarPostal SA et membre de la direction. Parmi ses futures tâches figurent notamment le développement et le financement des transports publics et du transport de marchandises en Suisse. Christa Hostettler prendra ses nouvelles fonctions le 1er août 2024 et succèdera à Peter Füglistaler, qui prendra sa retraite. Plus de détails dans le communiqué de presse de la Confédération du 24 janvier.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

Pour vous abonner à cette page Actualité, veuillez déposer votre adresse électronique dans la rubrique «S’abonner aux articles» visible dans la colonne de gauche de n’importe quelle page du site. Après validation, vous recevrez systématiquement les nouveaux articles. Le désabonnement est possible à chaque réception d’article.

Alfred Escher, père du Gothard et créateur de Credit Suisse

Grand soleil«Credit Suisse est né de la cuisse d’un titan, dont la statue de bronze domine la place de la gare de Zurich. Début juillet 1856, Alfred Escher a 37 ans quand il crée le Schweizerische Kreditanstalt (SKA, ou CS en français), première grande banque par actions travaillant pour l’industrie et le commerce, dont il présiderle conseil d’administration presque sans interruption jusqu’à sa mort en 1882.

Autant qu’une banque, une vision: la Suisse du XIXe siècle ne peut pas rester un îlot de sous-développement dans une Europe en plein décollage industriel. Elle a besoin de trains, vecteur essentiel pour rattraper l’économie de ses voisins. Politicien précoce –il est entré au Grand Conseil zurichois à 26 ans et a fait partie du premier Conseil national en 1848– Alfred Escher ne veut pas que son pays soit transformé en un terrain de jeu pour les grands investisseurs européens.» Suite de l’article dans Le Temps du 9 novembre 2021 sous la plume de Mathilde Farine (photo Keystone, Photochrom collection).

La direction du Nyon-Saint-Cergue décapitée

Orage«Ce sont deux piliers de la région de Nyon qui ont été ébranlés lundi en milieu de matinée, tandis que tombait l’annonce de la suspension avec effet immédiat du directeur des Transports publics de la région nyonnaise (TPN) et des NStCM (compagnie du Chemin de fer Nyon-Saint-Cergue-Morez).» Suite de l’article dans 24 heures du 19 octobre 2021 sous la plume de Marine Dupasquier.

Michel Joye: 21 ans à la barre des tl

Grand soleilLe directeur des Transports publics de la région lausannoise (tl), Michel Joye, a quitté le 30 novembre 2020 l’entreprise qu’il a dirigée pendant plus de vingt ans. Il évoque la genèse du métro m2, «premier projet digital», et esquisse sa vision des transports du futur. Tous les détails dans l’interview menée par Bernard Wuthrich dans Le Temps du 1 décembre 2020 (photo Yves Leresche).

La citrap-vaud félicite Michel Joye pour son parcours remarquable et lui souhaite plein succès pour ses activités futures.

Olivier Français à la tête d’OuestRail

Grand soleilAprès onze années d’engagement sans faille, l’Assemblée générale de l’association OuestRail, rassemblée le 23 octobre 2020 à Delémont, a pris congé de son président Claude Hêche, ancien conseiller aux États jurassien et fervent promoteur du rail en Suisse occidentale. C’est en pleine confiance que Claude Hêche a remis les rênes de l’association aux mains du conseiller aux États vaudois Olivier Français, membre du comité d’OuestRail depuis 2010. Père spirituel de la Croix fédérale de la mobilité, il saura mener OuestRail vers un futur ambitieux. Tous nos voeux au nouveau président, ainsi qu’à ses nouvelles vice-présidentes, Lisa Mazzone, conseillère aux États genevoise, et Valérie Piller Carrard, conseillère nationale fribourgeoise. Plus de détails dans le communiqué de presse d’OuestRail du 23 octobre (photo Danièle Ludwig).

Départ du patron du BLS

OrageLa compagnie Berne-Lötschberg-Simplon (BLS) a annoncé le 4 septembre 2020 le départ de son directeur général Bernard Guillelmon. Ce dernier tire les conséquences d’un rapport d’enquête du Contrôle fédéral des finances (CDF) pointant des indemnités trop élevées versées par la Confédération et les cantons. Plus de détails sur le site Bluewin du même jour (photo Peter Schneider/Keystone) et dans Le Temps du 7 septembre, sous la plume de Bernard Wuthrich.

Denis Berdoz: directeur des TPG et pionnier de la mobilité

Grand soleilTrois jours avant la rentrée, Denis Berdoz s’interroge: «Pendant le semi-confinement, nous sommes descendus à 15% des clients que nous transportons en temps normal. Nous sommes remontés, depuis, à 80%. Nous faisons tout pour revenir au niveau d’avant la pandémie.» L’objectif à long terme est de décarboner à 100% une flotte qui fonctionne déjà pour moitié à l’électricité. Les fameux bus TOSA à recharge rapide illustrent l’esprit pionnier des TPG. Suite du portrait de Denis Berdoz dans Le Temps du 26 août 2020 (photo David Wagnières).

Disparition de Dieter Ludwig, le père du tram-train

OrageC’est le 16 juillet 2020, au lendemain de son 81e anniversaire, que Dieter Ludwig, mondialement connu comme l’inventeur du tram-train, s’est éteint. Sa grande idée, également appelée «modèle de Karlsruhe», a été d’utiliser le même matériel roulant bicourant entre le centre-ville et la région environnante, afin d’épargner aux voyageurs tout transbordement. Le site de Ville, Rail et Transports lui rend hommage dans son édition du 21 juillet 2020. 

Grâce à une étroite collaboration entre Dieter Ludwig, les tl et l’EPFL, deux rames bicourant des transports publics de Karlsruhe ont circulé sur le métro m1, ainsi que sur diverses lignes de Suisse romande, du 14 au 19 septembre 1992. Les pionniers lausannois du tram-train honoreront sa mémoire.