Non aux transports publics gratuits, oui à l’étude du métro m1

Grand soleilDeux bonnes nouvelles pour les transports publics: dans leur séance du 10 mars 2020, les députés vaudois ont refusé avec une grosse majorité la gratuité des transports publics, mais ont adopté à l’unanimité le crédit de 800’000 CHF destiné à la première partie d’une étude sur la mise à niveau du métro m1. Plus de détails dans 24 heures du 11 mars sous la plume de Renaud Bournoud, ainsi que dans l’Exposé des motifs et projet de décret de l’Etat de Vaud du 30 octobre 2019.

Feu vert pour le tram Lausanne–Renens, enfin…

Grand soleilUne étape décisive pour la construction du tramway entre Lausanne-Flon et Renens-Gare vient d’être franchie. Le Tribunal administratif fédéral a rejeté les deux recours sur les secteurs de Renens et du Flon, permettant ainsi l’entrée en force de l’autorisation de construire. Cette décision met fin aujourd’hui à de longues années de procédures juridiques en validant pour la première fois la globalité du permis de construire du tramway. Tous les détails dans le communiqué de presse du 26 février 2020, ainsi que dans l’éditorial de 24 heures du 27 février, sous la plume de Claude Ansermoz, et dans l’article du même quotidien, sous la plume de Cindy Mendicino (graphique 24 heures/I. Caudullo).

Superbus de Prilly à Crissier

Grand soleilLe réaménagement de 3 km de route pour le BHNS (bus à haut niveau de service) coûtera 22 millions à Renens, à Prilly et à Crissier. Les élus trancheront en mars. Sur la majorité du tronçon, cela permettra aux bus de circuler sur une voie réservée, distincte de celle des autres véhicules. Plus de détails dans 24 heures du 25 janvier 2020 sous la plume de Chloé Banerjee-Din (graphique 24 heures).

Ce projet va certainement faire rêver les pendulaires de l’axe Morges–Hautes écoles–Lausanne, impatients de voir une amélioration des performances de l’actuel bus 701.

Ouest lausannois: vers le renouveau du métro m1

Grand soleilLe m1 est le métro des hautes écoles, mais également le lien entre l’Ouest lausannois et le centre-ville de Lausanne. Le Canton, les communes et les hautes écoles doivent imaginer ensemble son évolution tout en veillant à son intégration dans un tissu urbain en évolution. Le Conseil d’Etat demande au Grand Conseil un crédit de 800’000 francs pour lancer une étude qui explorera les possibilités de développement du m1. Ce nouveau projet sera ensuite présenté à la Confédération en vue d’un cofinancement dans le cadre du projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM), poursuivant le renforcement des transports publics dans l’agglomération. Tous les détails dans le communiqué de presse du 14 novembre 2019 et dans le message détaillé du Conseil d’Etat.

La citrap-vaud suivra très attentivement ce projet et défendra notamment dans ce contexte ses propositions d’une nouvelle ligne CFF de Morges à Lausanne incluant une gare desservant les hautes écoles.

De son côté, l’entreprise Transitec annonce dans un communiqué qu’elle a remporté avec ses partenaires le mandat pour l’étude exploratoire du métro m1.

Des millions pour les métros lausannois

Grand soleilDans sa séance du 5 novembre 2019, le Grand Conseil vaudois a voté deux crédits d’une importance rare pour la mobilité des Vaudois: la part cantonale de 90 millions de francs pour remodeler la gare de Lausanne, puis un crédit d’étude de 60 millions pour dessiner le tracé du futur métro m3, qui reliera la gare de Lausanne à la Blécherette. Débats du Grand Conseil résumés dans 24 heures du 6 novembre 2019, et document détaillé du Conseil d’Etat du 5 juin 2019.

Lausanne: espoir pour le tramway t1

Soleil et nuagesLa création d’un pont routier entre la rue de la Vigie et l’avenue Jules-Gonin, impliquant l’abattage d’une petite forêt, n’est plus d’actualité. Imaginée pour compenser la fermeture aux voitures d’une partie de la rue de Genève pour y faire passer le tram t1 et celle du Grand-Pont pour y faire passer des trolleybus en site propre, cette rampe n’a plus de soutien politique. Commentaire et article de Cindy Mendicino et Renaud Bournoud dans 24 heures du 8 octobre 2019 (graphisme I. Caudullo).

Tramway t1: de Renens à Villars-Ste-Croix

Grand soleilLe tram t1 entre Lausanne et Renens a beau être encore bloqué par les recours en justice, son projet d’extension est déjà sur les rails. Une mise à l’enquête est en cours jusqu’au 19 septembre 2019 dans quatre communes de l’Ouest lausannois pour le prolongement de la ligne jusqu’à Villars-Sainte-Croix. Suite de l’article de Chloé Banerjee-Din dans 24 heures du 31 août 2019 (graphique 24 heures, I. Caudullo).

La valse des métros lausannois

Grand soleilLe Conseil d’Etat vaudois met sur les rails la réalisation du plan de développement des métros lausannois m2 et m3. Il demande au Grand Conseil des crédits pour un total de 153,7 millions, à titre de participation financière cantonale pour le début de la réalisation des infrastructures du m2 sous la gare CFF et pour la poursuite des études du nouveau tracé du m2 et du futur m3. Le m2 et le m3 permettront de transporter deux fois plus de voyageurs entre la Gare CFF et le Flon, un enjeu primordial pour faire face à la demande croissante des usagers de la gare de Lausanne. Tous les détails et tous les documents y relatifs dans le communiqué de presse du 13 juin 2019, et échos dans 24 heures du 14 juin, sous la plume de Cindy Mendicino et Renaud Bournoud (infographie 24 heures).

L’agglomération Lausanne-Morges à la traîne

Soleil et nuagesEncensé par Berne, qui attribue à son dossier d’excellentes notes, le Projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM) est à la traîne quand il s’agit de concrétiser les objectifs qui y sont inscrits. En prenant comme base les coûts des infrastructures, seuls 12% des mesures de première génération (2007) et 7% de celles de deuxième génération (2012) sont réalisés à ce jour. Tous les détails dans l’éditorial et le dossier de 24 heures du 31 mai 2019 sous la plume de Vincent Maendly et Chloé Banerjee-Din (photo Laurent Gilliéron).

Tramway Lausanne–Renens: victoire d’étape


Soleil et nuagesLe Tribunal fédéral a confirmé le 8 mai 2019 la compétence de l’Office fédéral des transports à se prononcer sur l’ensemble du projet de tramway, incluant le barreau routier Vigie-Gonin. Seule cette mesure d’accompagnement est renvoyée par la Cour au Tribunal administratif fédéral pour une analyse de l’infrastructure. Les autorités politiques et les tl se réjouissent de cette avancée et sont confiants quant à la réalisation du tram et des bus à haut niveau de service indispensables pour améliorer la mobilité et la qualité de vie dans l’agglomération. Plus de détails dans le communiqué de presse du 8 mai, ainsi que dans 24 heures du 9 mai (graphique 24 heures/P. FY, source tl).