Premières retouches à l’étape 2035 du PRODES

Citation

Soleil et nuagesOuestRail, le lobby ferroviaire de Suisse occidentale, a pris connaissance des amendements apportés par la Commission des transports et des télécommunications du Conseil des États (CTT-E) au projet proposé par le Conseil fédéral de l’étape 2035 du PRODES (programme de développement stratégique de l’infrastructure ferroviaire). OuestRail salue ces dernières modifications, à savoir l’inscription de la ligne directe Neuchâtel–La Chaux-de-Fonds et du prolongement du chemin de fer Aigle–Leysin, deux importants projets pour renforcer la compétitivité des transports publics de cette région.

Une vision complète du développement ferroviaire à long terme est attendue dans le cadre du traitement du postulat 17.3262 «Croix fédérale de la mobilité et vision du réseau ferroviaire» et de l’adaptation du Plan sectoriel des transports d’ici 2021; le crédit proposé par la CTT-E doit permettre le financement des études nécessaires. La citrap-vaud ne peut qu’appuyer les efforts faits en faveur de la Croix fédérale de la mobilité, qui concrétise son Plan Rail 2050. Tous les détails dans les communiqués de presse de la CTT-E, d’OuestRail et de la Conférence des transports de Suisse occidentale (CTSO) du 19 février 2019, ainsi que dans Le Temps du 20 février et dans 24 heures du 21 février.

Neuchâtel–La Chaux-de-Fonds: bâtir ou retaper?

Soleil et nuagesDans le message PRODES récemment publié par le Conseil fédéral, il est toujours question de corriger la ligne historique pour 821 millions, en supprimant le cul-de-sac de Chambrelien et en perçant un nouveau tunnel entre Les Hauts-Geneveys et La Chaux-de-Fonds. Le temps de parcours serait alors de 21 minutes, contre 28 minutes aujourd’hui; mais le projet original d’une direttissima, avec un trajet de 14 minutes seulement, a toujours la faveur du Gouvernement neuchâtelois. Arcinfo, dans son édition du 1 novembre 2018, résume le dossier, d’une grande importance pour l’unité du canton (infographie Arcinfo).

Financement du rail: vers la mère des batailles (2e partie)

Soleil et nuagesLa mise en consultation du nouveau message pour le financement du rail (voir notre article du 1 octobre 2017) tourne au casse-tête politico-financier; c’est du moins l’avis de Michel Béguelin, ancien conseiller aux Etats et fin connaisseur du rail, qui publie dans l’édition du 14 novembre 2017 de Domaine public un article décapant intitulé «La Confédération dépense et les usagers du rail compensent».

De son côté, la citrap-vaud, qui s’est engagée depuis plusieurs années en faveur du développement d’un réseau ferroviaire moderne (notre projet «Plan Rail 2050») participe bien entendu à la consultation en revenant sur sa revendication essentielle: la réalisation par étapes d’une ligne nouvelle Genève–Lausanne en lieu et place des perpétuels rafistolages de la ligne historique.

Enfin, dans Le Temps du 30 novembre 2017, Bernard Wuthrich résume les ambitions du canton de Neuchâtel, en particulier sa liaison directe avec La Chaux-de-Fonds en lieu et place du replâtrage de la ligne historique.

Neuchâtel–La Chaux-de-Fonds: replâtrage d’abord, ligne nouvelle ensuite

Soleil et nuagesDans l’attente d’une liaison directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds, planifiée à l’horizon 2030/2035, la ligne ferroviaire actuelle devra faire l’objet de travaux d’entretien importants: ceux-ci sont prévus pour 2021, avec une fermeture complète de la ligne pour une durée de 8 mois. Les trains seront remplacés par des bus d’une capacité en places assises suffisante pour transporter les 5’000 voyageurs quotidiens. Tous les détails dans le communiqué de presse des CFF du 6 juillet 2017 (carte extraite de Eisenbahnatlas Schweiz, Schweers + Wall, 2012, Aachen, page 17).

 

Le Transrun est mort, vive le RER Neuchâtel!

Grand soleilLe Conseil d’Etat neuchâtelois a présenté le 6 juillet 2015 son nouveau concept global de mobilité sur le thème «Un canton, un seul espace» et propose un processus devant aboutir à la construction d’une ligne ferroviaire souterraine directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds, ainsi que des contournements autoroutiers du Locle et de La Chaux-de-Fonds. Le peuple sera appelé à confirmer ce choix en votation populaire le 28 février 2016 (Le Temps du 7 juillet 2015).

NewLT7.7.15