Aigle-Sépey-Diablerets: ligne toujours coupée par un glissement de terrain

OrageSelon les affichettes placardées dans les gares de l’ASD (Aigle-Sépey-Diablerets), l’exploitation ferroviaire est suspendue entre Exergillod et Le Sépey, sur le tronçon Aigle–Le Sépey, depuis le 30 juillet 2021. Quelques navettes subsistent entre Aigle et Exergillod, tandis que les trains Aigle–Le Sépey sont remplacés par des bus. Tous les détails de l’horaire provisoire sont visibles sur le site des Transports publics du Chablais (TPC).

Selon les déclarations d’un employé des TPC, cette interruption est due à un important glissement de terrain à la hauteur de la halte Les Fontanelles, entre Exergillod et Les Planches. Les travaux actuels se réduisent à des mesures sur le site; il est impossible de prédire à ce jour l’ampleur et la durée des travaux de correction.

Métros lausannois m2 et m3: heureuses perspectives

Grand soleilLa transformation du métro m2 et la construction du m3 à Lausanne se concrétisent davantage. Le Conseil d’État demande au Grand Conseil 280 millions de francs, ainsi que l’octroi de 40 millions de francs de garantie d’emprunt aux Transports publics de la région lausannoise. Ces montants permettront de construire le nouveau tunnel du m2 entre la gare et le Flon et de poursuivre le projet. Un autre pas est franchi: un concept de design intérieur pour les futures stations du m3 a été dévoilé. Il donne une première impression de l’ambiance de la ligne. Tous les détails dans le communiqué de presse du 7 octobre 2021 (y compris la présentation du jour, une brochure d’information et l’exposé des motifs et projets de décret du 29 septembre 2021) et dans 24 heures du 8 octobre sous la plume de Claude Béda et Renaud Bournoud (image la-clique & co).

Une gare CFF pour les Hautes Ecoles?

Grand soleilLe 30 septembre 2021, à l’issue de son assemblée générale, l’Association de défense des intérêts de la région des Hautes Ecoles (ADIRHE) a organisé une conférence consacrée au projet d’une future gare desservant les Hautes Ecoles, sur une ligne ferroviaire CFF nouvelle de Morges à Lausanne. Après un rappel du renouveau du chemin de fer en Suisse (Croix fédérale de la mobilité, ligne nouvelle Genève–Lausanne) par Daniel Mange, membre de la citrap-vaud, Olivier de Watteville, ingénieur de BG Ingénieurs Conseils, a résumé le rapport historique de l’aménagement d’une gare CFF dans l’Ouest lausannois et de ses diverses variantes. Le vice-président EPFL pour les opérations, Matthias Gäumann, a ensuite décrit le futur du campus universitaire axé notamment sur le développement durable, la mobilité douce et les transports publics. Stéphane Masson, député au Grand Conseil vaudois, a finalement décrit son action politique en faveur de la gare Hautes Ecoles, qui s’est conclue par un engagement formel de l’Etat de Vaud pour l’étude de cet objet.

Inauguration de RailTech, la Mecque du bogie romand

Grand soleilFruit du partenariat de neuf compagnies de transport public, huit vaudoises et une fribourgeoise, le centre romand d’entretien des bogies RailTech a été inauguré le 16 septembre 2021. Plus fort ensemble: cette devise est à l’origine de la réflexion de neuf entreprises de transport public. En créant RailTech SA, un centre commun d’entretien des bogies, les compagnies du LEB, MBC, MOB, MVR, NStCM, TL, TPC, TPF et Travys bénéficient aujourd’hui d’un outil de production des plus modernes. Tous les détails dans le communiqué de presse du 16 septembre, dans la présentation du même jour et dans 24 heures du 17 septembre.

Feu vert pour le chantier du tramway Lausanne–Renens

Grand soleilLes travaux débutent à la rentrée pour apporter à l’horizon 2026 une nouvelle solution de transport performante, durable et confortable. Afin de célébrer le début de la construction de la ligne, et en guise de 1er coup de pioche, les porteurs de projet convient la population à une journée festive à Renens et à une soirée de concerts à Lausanne, samedi 28 août 2021. En outre, le début du chantier coïncide avec la fin des études du projet de la 2e étape du tramway prolongé jusqu’à Villars-Sainte-Croix et l’envoi de la procédure d’approbation des plans à l’Office fédéral des transports (OFT), ce qui fait véritablement de 2021 l’année du tramway dans l’agglomération lausannoise. Tous les détails dans le communiqué de presse du 24 août 2021 et dans 24 heures du 25 août sous la plume de Renaud Bournoud.

Nuria Gorrite, présidente du Conseil d’Etat, est manifestement comblée par l’événement (photo de l’auteur).

Gare de Lausanne: le chantier de la décennie démarre

Grand soleilLa Confédération, les cantons de Vaud et de Genève, la ville de Lausanne et les CFF ont donné le 29 juin 2021 le premier coup de pioche du chantier d’agrandissement et de modernisation de la gare de Lausanne. Ce véritable hub de mobilité du XXIe siècle permettra de répondre au doublement de la fréquentation des trains et de la gare, attendu à l’horizon 2030. Les quais seront élargis de sorte à renforcer la sécurité des voyageurs, et allongés afin d’accueillir des trains de 400 mètres de long. Les passages inférieurs seront complètement reconstruits; de deux actuellement, ils passeront à trois et leur largeur sera doublée pour permettre une meilleure répartition des flux des quelque 200’000 utilisateurs attendus chaque jour à l’horizon 2030. La gare sera directement connectée en souterrain avec la station des métros m2 et m3. La façade sud sera entièrement remodelée et la légendaire marquise sera déplacée, mais préservée. Plus de détails dans le communiqué de presse du même jour et dans 24 heures du 30 juin 2021, sous la plume de Renaud Bournoud.

Nouvelle façade sud de la gare (photo montage CFF).

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga (photo de l’auteur).

Migration des CFF à Renens

Grand soleil«Le nouveau siège romand accueille ses premiers employés, qui seront un millier au total, dans un quartier construit par l’ex régie fédérale. C’est une ville dans la ville et son surnom pourrait être tout trouvé: CFF City. À Renens, la construction du nouveau siège romand de l’ex-régie fédérale vient de s’achever.»  Suite de l’article dans 24 heures du 24 juin 2021 sous la plume de Chloé Din (photo Florian Cella).

Genève–Lausanne–Berne: Vincent Ducrot veut aller plus vite

Grand soleilDans Le Matin Dimanche du 13 juin 2021, Vincent Ducrot, CEO des CFF, est interviewé par Nicolas Pinguely et Pierre Veya. Il résume sa vision sur l’axe Genève–Lausanne–Berne.

«Estimez-vous nécessaire de créer une nouvelle ligne plus rapide entre Lausanne et Berne, où le train se traîne? Cela serait une bonne chose d’accélérer la ligne. Nous planchions déjà sur le sujet lorsque j’étais jeune ingénieur. Les voies sont vieilles et le parcours très tournant. Nous y travaillons, mais l’investissement public se chiffre en centaines de millions. Ce sera à la politique de décider, car c’est son rôle et sa compétence.

Et l’axe entre Genève et Lausanne? Il faudrait une voie supplémentaire qui puisse servir d’itinéraire de délestage. Là, nous sommes trop fragiles lorsque survient une panne ou un accident de personne. La situation peut prendre deux heures avant d’être rétablie. C’est notre talon d’Achille. Nous réfléchissons à la création d’une nouvelle voie, peut-être le long de l’autoroute.»

(Photo Yvain Genevay)

Avec le Rayon Vert, la gare de Renens frappe un grand coup

Grand soleilLors de son premier coup de pioche en 2017, le Rayon Vert était la promesse d’un ouvrage emblématique inscrit au coeur du projet de rénovation de la gare CFF de Renens. Après quatre ans de travaux, il est désormais une réalité qui colorera le quotidien des usagers de la 3e gare de Suisse romande. Avec ses 150 mètres de long, ses multiples escaliers mécaniques et ascenseurs, sa structure métallique et végétalisée unique reliant directement les quais ainsi que les places nord et sud de la gare, la passerelle a accueilli ses premiers visiteurs le 25 mai 2021. Tous les détails dans le communiqué de presse du même jour et dans 24 heures du 26 mai sous la plume de Chloé Din (photo Vanessa Cardoso/Philippe Maeder).

Tunnel lausannois du LEB: 200 jours sans train

Grand soleilLe tunnel sous l’avenue d’Echallens est un projet majeur du chemin de fer Lausanne-Echallens-Bercher (LEB), dont les trains circulent désormais avec succès à une cadence de 15 minutes entre Echallens et Lausanne-Flon. Pour finaliser la liaison souterraine qui reliera Prilly et Lausanne dès le printemps 2022, la circulation des trains sera interrompue entre les deux communes. Un dispositif de bus de remplacement garantira la desserte dès le 25 septembre 2021 et jusqu’à la mise en service de l’ouvrage prévue lors des vacances de Pâques 2022. Tous les détails dans le communiqué de presse du 12 mai 2021 et dans 24 heures du 14 mai sous la plume de Sylvain Muller.