Genève: coup de théâtre ferroviaire

Grand soleilLes nouvelles lignes ferroviaires à l’horizon 2050, que le Canton de Genève espère faire financer par la Confédération, pourraient changer de dimension. Le 27 janvier 2023, le Grand Conseil a voté un crédit d’étude de 30 millions de francs permettant l’exploration d’une variante au projet initial, beaucoup plus ambitieuse. Cette nouveauté résulte des critiques qu’avaient formulées des experts en mobilité (le bureau de recherche 6t, à Genève) et des experts en planification ferroviaire (alius consulting, à Zurich).

Le projet historique du Département des infrastructures, dénommé la raquette, prévoyait deux branches, reliant d’une part la gare Cornavin à la zone industrielle de Zimeysa, avec des arrêts aux Nations, à l’aéroport et à Meyrin, et de l’autre, au sud, Cornavin à Bernex, via Lancy-Pont-Rouge.

Le nouveau projet des bureaux 6t et alius consulting défend l’aménagement d’un axe principal franco-suisse de Nyon à Annecy, desservant notamment Divonne, Gex, l’aéroport de Cointrin et Saint-Julien (voir schéma), avec une antenne de Ferney-Voltaire à Genève Cornavin. Le projet consacre la transformation de la gare de Genève aéroport qui devient traversante, selon le projet de la boucle de Rodolphe Weibel et de l’Association Genève Route et Rail (GeReR). Tous les détails dans le rapport «L’étoile ferroviaire transfrontalière» des bureaux 6t et alius consulting, ainsi que dans La Tribune de Genève du 30 janvier sous la plume de Cathy Macherel (schéma tiré du rapport cité).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

La gare de Lausanne a 110 ans

Grand soleil«Les travaux de construction de la gare centrale [de Lausanne] se poursuivent sans accroc. La grande marquise recouvrant les quais et voies a été achevée; la maçonnerie du corps central est presque achevée, elle aussi; on monte actuellement la charpente métallique de la toiture.» C’est ainsi que la «Feuille d’Avis de Lausanne», ce 8 janvier 1913, livre à ses lecteurs l’état des lieux de l’immense chantier commencé deux ans plus tôt. 24 heures du 28 janvier 2023, sous la plume de Gilles Simond, consacre un dossier substantiel aux 110 ans de l’actuel bâtiment de la gare de Lausanne (photo 24 heures/S. A. Schnegg/La Patrie Suisse).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

Modernisation de la Broye ferroviaire

Grand soleilLes CFF mettent à l’enquête en ce début d’année les lots 2 et 3 du projet de modernisation des lignes de la Broye. Cette seconde phase vise à renouveler et moderniser les gares et les installations des tronçons Payerne–Chiètres (Kerzers) et Cheyres–Payerne–Givisiez (à l’entrée de Fribourg). Les chantiers liés à ces deux lots devraient commencer en 2024, sous réserve de la décision d’approbation des plans en force. Plus de détails dans le communiqué de presse des CFF du 13 janvier 2023 et dans 24 heures du 14 janvier sous la  plume de Sébastien Galliker.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

Perspective Rail 2050: un grand oui à la motion «Croix fédérale de la mobilité»

Grand soleil«Dans le cadre de la perspective Rail 2050, le Conseil fédéral est chargé de se concentrer avant tout sur la réalisation et l’achèvement de la «Croix fédérale de la mobilité». Il doit accorder une attention toute particulière à une vision d’ensemble, afin de planifier et de réaliser tous les tronçons manquants des transports de longue distance de frontière à frontière, sur l’ensemble du territoire suisse, aussi bien du nord au sud que d’est en ouest. L’achèvement rapide de la «Croix fédérale de la mobilité» doit être mis en perspective avec le réseau international de transport de voyageurs et avec la politique de transfert.» La motion 22.4258, malgré l’opposition du Conseil fédéral (23 novembre 2022), a été adoptée par le Conseil national le 12 décembre à une large majorité de 126 voix contre 47. C’est un premier pas vers la réalisation de Croix fédérale de la mobilité, projet porté par l’association SwissRailvolution dès sa création en décembre 2021. Les bases d’un chemin de fer attractif, aussi bien pour le trafic à longue distance que pour le trafic régional et le trafic de marchandises, sont ainsi posées. Le dernier mot appartient au Conseil des Etats qui se prononcera au début de 2023.

Dans le même élan, le Conseil national a également adopté, dans la même séance, la motion 22.4257, déjà approuvée par le Conseil fédéral (16 novembre 2022): cette motion soutient l’aménagement des tronçons Lausanne–Berne et Winterthour–Saint-Gall pour réduire sensiblement le temps de parcours. Cette motion sera également examinée par le Conseil des Etats en 2023.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

Cossonay-Penthalaz–Cully: quatre trains par heure

Grand soleilLe 25 novembre 2022, les autorités de Bourg-en-Lavaux, les CFF et l’Etat de Vaud ont inauguré la nouvelle gare de Cully. Sa transformation, tout comme celle de Cossonay-Penthalaz, permettent, dès le changement d’horaire du 11 décembre 2022, d’offrir quatre trains par heure au coeur même du RER (Réseau express régional) vaudois. La fin de ces chantiers représente une étape importante pour le Canton dans la concrétisation, grâce au RER Vaud, d’une ossature solide pour le déploiement de l’ensemble du réseau de transport public vaudois. Tous les détails dans le communiqué de presse du 25 novembre, le rapport complet sur le RER vaudois, le prospectus pour les usagers ainsi que dans 24 heures du 26 novembre sous la plume de Claude Béda.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

SwissRailvolution prend position sur le projet Rail 2050 de la Confédération

Grand soleilL’association SwissRailvolution, qui défend un chemin de fer moderne, a répondu à la consultation sur le projet Rail 2050 de la Confédération. En résumé:

  1. SwissRailvolution recommande de doubler au moins la part modale du rail et de la porter à 42% (2019: 21%).
  2. Le temps de trajet de porte-à-porte est le critère le plus important dans le choix du moyen de transport.
  3. La construction d’une ligne nouvelle est souvent plus avantageuse que l’aménagement d’une ligne existante.
  4. Des lignes nouvelles rapides sur les deux transversales Ouest–Est et Nord–Sud libèrent des capacités sur le réseau existant, qui peuvent être utilisées pour le développement du trafic marchandises et régional.
  5. Pour la mise en oeuvre de la Croix fédérale de la mobilité, SwissRailvolution voit quatre priorités au sein du réseau suisse: ligne nouvelle Berne–Genève, ligne nouvelle Winterthour–St-Gall, contournement d’Olten–Aarau jusqu’à Zurich et lignes nouvelles Lugano–Milan et Zurich–Zoug.

Tous les détails dans la prise de position de SwissRailvolution du 8 novembre 2022 et son résumé.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

Du trou de Tolochenaz à une ligne nouvelle Genève–Lausanne

Soleil et nuagesIl y a bientôt un an, l’Arc lémanique était paralysé par le désormais célèbre «trou de Tolochenaz». Deux experts des CFF reviennent sans tabou sur cette panne historique du rail suisse. Dans une interview, la conseillère d’Etat Nuria Gorrite réclame la réalisation urgente d’un nouveau tronçon sur la ligne Genève–Lausanne, entre Allaman et Morges. Tous les détails dans Le Temps du 2 novembre 2022 sous la plume de Raphaël Jotterand (photo Jean-Christophe Bott/Keystone).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

La Croix fédérale de la mobilité fait son chemin à Berne

Grand soleilSelon la Commission des transports et des télécommunications du Conseil national, le Conseil fédéral ne doit pas se restreindre à l’amélioration du trafic régional, mais doit aussi planifier l’aménagement des grands tronçons des axes nord-sud et est-ouest. Le trafic grandes lignes ne doit pas être oublié dans le développement du réseau ferroviaire. La Commission a déposé une première motion (No 22.4258) demandant au Conseil fédéral de se concentrer sur la réalisation de la Croix fédérale de la mobilité, défendue notamment par la citrap-vaud et l’association SwissRailvolution (cf. carte ci-dessous). La Commission a déposé une seconde motion (No 22.4257) se concentrant spécifiquement sur l’axe est-ouest: les temps de parcours entre Lausanne et Berne, ainsi qu’entre Winterthour et Saint-Gall, doivent être diminués. Tous les détails dans le communiqué de presse de la Commission du 18 octobre 2022, ainsi que dans Le Temps du 19 octobre.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

Le rail suisse doit s’intégrer à la grande vitesse européenne

Grand soleilLes autorités fédérales ont lancé une consultation sur la Perspective Rail 2050. La citrap-vaud salue cette opportunité de prendre position sur la stratégie ferroviaire du Conseil fédéral, tout en étant dans l’ensemble déçue par le manque d’ambition de la Confédération. Depuis quinze ans la citrap-vaud milite pour que le rail suisse s’intègre au projet européen de grande vitesse («Plan Rail 2050», Presses polytechniques et universitaires romandes, Lausanne, 2010). C’est pourquoi la citrap-vaud soutient sans réserve la demande du Canton de Vaud de planifier au plus vite une ligne nouvelle entre Genève et Lausanne. Elle soutient également les demandes exprimées par l’association SwissRailvolution. Plus de détails dans la réponse détaillée de la citrap-vaud à la consultation (carte tirée de Plan Rail 2050, p. 87).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

Du trou de Tolochenaz au gouffre de Lausanne

OrageLe Conseil d’Etat vaudois et la Municipalité de Lausanne ont pris connaissance des nouveaux retards concernant le chantier stratégique de la gare de Lausanne. Ils regrettent une situation dommageable pour la population, les commerçants et l’ensemble des utilisateurs empruntant le noeud ferroviaire de Lausanne. Les importants retards accumulés sur ce projet majeur plébiscité par le peuple suisse provoquent de nombreuses conséquences négatives pour les autres développements urbains et d’infrastructures de mobilité et péjorent fortement le fonctionnement du système ferroviaire romand. Le Conseil d’Etat et la Municipalité de Lausanne interpellent le Conseil fédéral afin d’organiser une entrevue urgente, pour qu’il prenne sans attendre des mesures afin de régler cette situation sans précédent. Tous les détails dans le communiqué de presse du 11 octobre 2022, dans Le Temps du 12 octobre sous la plume de Sami Zaïbi et dans 24 heures du même jour, sous les plumes de Renaud Bournoud et Philippe Maspoli (dessin de Bénédicte, 24 heures). Le Temps du 13 octobre revient longuement sur le même sujet, dans son éditorial (Sami Zaïbi) comme dans sa rubrique Temps fort (Sami Zaïbi et Boris Busslinger). Dans Le Temps du 14 octobre, Sami Zaïbi interviewe le patron des CFF Vincent Ducrot, tandis que dans 24 heures du même jour Renaud Bournoud interroge le professeur EPFL Matthias Finger. Dans 24 heures du 15 octobre, Renaud Bournoud interviewe à son tour Vincent Ducrot, tandis que Lise Bailat, dans Le Matin Dimanche du 16 octobre, commente les prolongements politiques de la crise.

La réunion du 8 novembre 2022 avec la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga fait l’objet du communiqué de presse de la Confédération du même jour, d’un article de 24 heures du 9 novembre, sous la plume d’Erwan Le Bec, et d’une interview du Temps du 10 novembre par Sami Zaïbi. Dans Le Temps du 11 novembre, Aïna Skjellaug interviewe à son tour le Vert’libéral Olivier Bolomey sur l’avenir de la gare de Lausanne.

Le 7 décembre 2022 le Conseil d’Etat vaudois répond de façon circonstanciée à l’interpellation de Jean-François Thuillard et consorts sur le sort de la gare de Lausanne.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.