Feu vert pour le tram Lausanne–Renens, enfin…

Grand soleilUne étape décisive pour la construction du tramway entre Lausanne-Flon et Renens-Gare vient d’être franchie. Le Tribunal administratif fédéral a rejeté les deux recours sur les secteurs de Renens et du Flon, permettant ainsi l’entrée en force de l’autorisation de construire. Cette décision met fin aujourd’hui à de longues années de procédures juridiques en validant pour la première fois la globalité du permis de construire du tramway. Tous les détails dans le communiqué de presse du 26 février 2020, ainsi que dans l’éditorial de 24 heures du 27 février, sous la plume de Claude Ansermoz, et dans l’article du même quotidien, sous la plume de Cindy Mendicino (graphique 24 heures/I. Caudullo).

Coppet–Founex: 750 mètres de 3e voie pour 73 millions

Soleil et nuagesLes CFF ont inauguré le 25 février 2020 la nouvelle voie de dépassement Coppet–Founex, entre Genève et Lausanne. Elle permet de garantir les capacités du transport fret tout en accompagnant la croissance du trafic voyageurs. A cette occasion, les CFF, les cantons de Vaud et Genève ainsi que l’Office fédéral des transports (OFT) ont réaffirmé aujourd’hui leur volonté de renforcer la part du rail dans le trafic marchandises en faveur d’une économie durable et de répondre au défi climatique en diminuant les émissions de CO2. Tous les détails dans le communiqué de presse du 25 février et dans 24 heures du 26 février (photo CFF).

Si la citrap-vaud se félicite de cette amélioration homéopathique de l’axe Genève–Lausanne, elle rappelle que son objectif reste toujours l’étude d’une ligne à grande capacité, doublant la ligne historique de Genève à Lausanne.

Le Conseil fédéral se penche sur Cargo Sous Terrain

Soleil et nuages Cargo Sous Terrain, une voie ferrée souterraine réservée au transport automatisé de marchandises, est un projet original, sans doute écologique et, comme toute innovation, nimbé d’incertitudes. La décision du Conseil fédéral de créer les bases légales nécessaires au lancement de ce concept inédit de transport de fret par le sous-sol est parfaitement logique. Editorial et article dans Le Temps du 30 janvier 2020 sous la plume de Bernard Wuthrich.

«J’aime le Léman Express»

Grand soleilGrand soleil…le cri du coeur de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, inaugurant le 12 décembre 2019 le plus grand réseau ferroviaire transfrontalier d’Europe, en présence des autorités de France et de Suisse. La colonne vertébrale de ce réseau est le tronçon CEVA (Genève–Eaux-Vives–Annemasse), désormais achevé après huit ans de travaux. Plus de 240 trains RER circuleront chaque jour de part et d’autre de la frontière dès le 15 décembre. Tous les échos de cette manifestation dans le communiqué de presse du 12 décembre, ainsi que dans Le Temps et 24 heures du 13 décembre. Voir aussi le reportage de Christian Lecomte sur le site du Temps.

(Photo Tobias Imobersteg)

Morges–Denges: 144 millions pour 2 kilomètres de voie CFF

Soleil et nuages144 millions pour une troisième voie qui sera créée côté lac, entre Morges et Denges, sur plus de deux kilomètres: un projet stratégique, selon les CFF,  pour augmenter la capacité du trafic voyageurs et fret. Prévus sur cinq ans, les travaux devraient s’achever à l’horizon 2026-2027. Plus de détails dans 24 heures du 9 décembre 2019 sous la plume de Julien Lambert (graphisme L. Caudullo).

Infrastructure et matériel roulant des CFF: rénovation tous azimuts

Soleil et nuages«En fonction depuis le début de l’année comme directeur de la division Infrastructure des CFF, Jacques Boschung a la responsabilité de faire cohabiter les travaux d’entretien et d’extension du réseau et les trains en circulation. Il attend avec impatience une mise en service performante des trains à deux étages commandés à Bombardier.» Interview de Jacques Boschung par Bernard Wuthrich dans Le Temps du 7 novembre 2019, avec un plaidoyer pro domo de Bombardier dans 24 heures du même jour, ainsi que sur son propre site.

Des millions pour les métros lausannois

Grand soleilDans sa séance du 5 novembre 2019, le Grand Conseil vaudois a voté deux crédits d’une importance rare pour la mobilité des Vaudois: la part cantonale de 90 millions de francs pour remodeler la gare de Lausanne, puis un crédit d’étude de 60 millions pour dessiner le tracé du futur métro m3, qui reliera la gare de Lausanne à la Blécherette. Débats du Grand Conseil résumés dans 24 heures du 6 novembre 2019, et document détaillé du Conseil d’Etat du 5 juin 2019.

La nouvelle gare de Lausanne: 2030 plutôt que 2025

Soleil et nuagesDes quais plus larges et plus longs, trois passages sous voies élargis, des interfaces avec les métros, les bus et la place de la Gare, une façade sud entièrement remodelée, telles sont les principales améliorations qu’offrira la nouvelle gare de Lausanne. Projet phare du programme Léman 2030, ce véritable hub de mobilité du XXIe siècle permettra de répondre au doublement de la fréquentation des trains attendu pour cette échéance. Tous les détails dans le communiqué de presse du 26 septembre 2019 et dans les éditions du 28 septembre de 24 heures et du Temps (graphique CFF).

Le Nyon-St-Cergue-Morez vise 2030

Grand soleil«Devenu centenaire en 2016, le train du Nyon-Saint-Cergue-Morez (NStCM) a déjà entamé sa mue avec l’acquisition de nouvelles rames et le passage au quart d’heure entre Nyon et Genolier en 2015. Mais c’est le premier coup de pioche donné cet automne à la construction d’un nouveau dépôt ferroviaire et centre administratif à l’Asse, près du Paléo, qui marque le début d’une période de grosses transformations qui va s’étendre sur une douzaine d’années.» Suite de l’article sous la plume d’Yves Merz, dans 24 heures du 19 septembre 2019 (photo Patrick Martin).

Genève Cornavin ou Genève-Aéroport: le dilemme genevois

Grand soleilLe 27 septembre 2019, un débat public se tiendra à Genève pour évoquer les deux grands projets qui divisent la République pour l’agrandissement de la gare de Genève: le projet des Autorités, l’agrandissement souterrain de Genève Cornavin, ou le projet de l’association Genève Route et Rail (GeReR) –dû à l’ingénieur Rodolphe Weibel– qui propose une boucle par l’aéroport. Entrée libre mais inscription obligatoire.