Prolongement de l’Aigle–Leysin: nouveau tracé au coeur de la station

Grand soleilLe projet du prolongement du tracé de l’Aigle-Leysin est optimisé pour renforcer la desserte en transports publics de Leysin. Le nouveau tracé ferroviaire souterrain, depuis l’entrée du village jusqu’aux télécabines, desservira le centre de la station et comprendra trois nouveaux arrêts mieux localisés. Pour relier le haut (Feydey, Grand-Hôtel), qui ne sera plus desservi par le train, au bas du village, un projet de funiculaire est à l’étude. Tous les détails dans le communiqué de presse et la conférence de presse du 18 septembre 2020, ainsi que dans 24 heures du 19 septembre sous la plume de David Genillard (graphisme 24 heures/I. Caudullo).

Le tramway Flon-Renens s’ébranle… enfin

Grand soleilAlors que les travaux préparatoires vont débuter du côté de Renens, un site internet informe en continu sur la réalisation du tramway t1 entre le Flon et la gare de Renens. Tous les détails dans 24 heures du 10 septembre 2020 sous la plume de Renaud Bournoud; site internet à l’adresse www.tramway-lausannois.ch.

Un petit tunnel pour la Suisse, un grand axe pour l’Europe

Grand soleilAvec l’ouverture du tunnel de base du Monte Ceneri, le 4 septembre 2020, la Nouvelle ligne ferroviaire alpine (NLFA), imaginée il y a plus de 50 ans, s’achève pour la partie suisse. Trois tunnels de base ont été creusés. Leur réalisation a connu de nombreux rebondissements. L’histoire de ce chantier pharaonique est décrite par La Liberté du 1 septembre, sous les plumes d’Andrée-Marie Dussault et Sevan Pearson, Le Temps du 3 septembre sous la plume de Bernard Wuthrich, dans le site Rail Europe News du 31 août, sous la plume de Frédéric de Kemmeter, dans 24 heures du 5 septembre sous la plume de Julien Culet; un communiqué de presse du Conseil fédéral décrit la rencontre ferroviaire  internationale du 3 septembre ainsi que le nouvel accord entre la Suisse et l’Italie (graphique OFT).

11 millions pour le rail vaudois: unanimité du Grand Conseil

Grand soleilGrand soleilLe 30 juin 2020, le Grand Conseil vaudois a accepté à l’unanimité un crédit de 11 millions pour financer les études en vue de la stratégie 2050 du Conseil d’Etat en matière de rail. Parmi ses pistes de réflexion prioritaires figurent la diminution du temps de parcours entre Berne et Lausanne et l’aménagement d’une nouvelle ligne de Genève à Lausanne. Le député PLR Stéphane Masson a proposé au Grand Conseil d’adopter une détermination qui propose de réfléchir à une nouvelle ligne souterraine entre Lausanne et Morges, avec une gare desservant les Hautes Ecoles; cette détermination a été acceptée par 83 oui, 8 non et 12 abstentions. Plus de détails dans l’Exposé des motifs et projet de décret du 4 mars 2020, dans le Rapport de la Commission thématique des infrastructures liées aux transports et à la mobilité du 8 juin, ainsi que dans 20 minutes du 30 juin.

RER Vaud: Orbe–Lausanne sans changer de train

Grand soleilLancée il y a plus de dix ans, la modernisation de la ligne Orbe-Chavornay franchit une étape clé. Elle permettra une liaison directe avec le réseau CFF et, notamment, avec Lausanne. À l’heure où le Canton vient de présenter sa Vision 2050 pour le rail, Orbe, la deuxième ville du Nord vaudois, va bientôt rejoindre le réseau ferroviaire cantonal. Plus de détails dans 24 heures du 5 juin 2020 sous la plume d’Erwan Le Bec (graphisme O. Haenni, 24 heures).

Historique: le rail vaudois se dote d’une Vision 2050

Grand soleilGrand soleilAugmenter fortement la capacité des lignes ferroviaires vaudoises tout en garantissant un lien fort avec le reste de la Suisse et les pays voisins, voici les principaux objectifs de la nouvelle stratégie Vision 2050. Le Conseil d’Etat vaudois soumet le projet au Grand Conseil et lui demande d’accorder 11 millions de francs pour mener les études permettant de décrocher des financements fédéraux. Parmi les priorités, la diminution du temps de parcours entre Lausanne et Berne ainsi qu’une ligne nouvelle Genève–Lausanne sont identifiées. Tous les détails dans le communiqué de presse du 3 juin 2020, le compte-rendu de la conférence de presse du même jour et dans l’Exposé des motifs et projet de décret du 4 mars 2020. Voir les échos des médias dans Le Temps du 4 juin, dans l’éditorial et l’article de fond de 24 heures du même jour, ainsi que dans le téléjournal de la RTS1 du 3 juin. La Commission thématique des infrastructures liées aux transports et à la mobilité a préavisé à l’unanimité l’octroi du crédit d’étude de 11 millions de francs pour financer le projet Vision 2050: voir son communiqué de presse du 9 juin 2020.

La citrap-vaud, qui défend depuis 2010 son Plan Rail 2050 et la ligne nouvelle Genève–Lausanne, se félicite de la prise de position du Conseil d’Etat qu’elle considère comme réellement historique.

Le rail à Genève: deux pétitions déposées

Soleil et nuagesL’association Genève Route et Rail vient de déposer deux pétitions auprès du Grand Conseil en relation avec les projets d’infrastructure ferroviaire. La première de ces pétitions (P 2093) s’intitule Pour le raccordement du Léman Express à l’aéroport. Elle demande que tout soit mis en œuvre afin d’assurer au plus tôt le raccordement du réseau ferroviaire du Léman Express à la gare de Genève-Aéroport, seconde gare du canton, sans transbordement, ni rebroussement à Cornavin. La seconde pétition déposée s’intitule Pour un traitement cohérent et transparent de l’infrastructure ferroviaire. Elle demande que les deux très importants projets de loi relatifs à l’avenir de l’infrastructure ferroviaire du canton, actuellement déposés au Grand Conseil, PL 12525 (crédit d’étude pour la prolongation des voies CFF de l’Aéroport de Genève en direction de Lausanne, dite «la boucle») et  PL 12553 (modification de la loi sur le réseau des transports publics), fassent l’objet d’un traitement conjoint par le législatif cantonal. Tous les détails dans le communiqué de presse du 26 mai 2020 de Genève Route et Rail (schéma Genève Route et Rail).

Le Grand Conseil genevois a refusé le 26 juin 2020 le crédit d’étude de 1,8 million de francs pour le projet de boucle ferroviaire par l’aéroport. Quelques détails supplémentaires sur le site de la Tribune de Genève du même jour.

CFF Infrastructure: Peter Kummer succède à Jacques Boschung

Soleil et nuagesPeter Kummer reprendra à la mi-août 2020 la direction de CFF Infrastructure. L’actuel directeur Informatique des CFF succédera à Jacques Boschung, qui a décidé de quitter les CFF. Cet économiste d’entreprise et informaticien diplômé de l’Université de Berne, âgé de 54 ans, reprend la direction de la division CFF Infrastructure, forte d’environ 10 000 collaboratrices et collaborateurs. Plus de détails dans le communiqué de presse CFF du 25 mai 2020 (photo CFF). Sous le titre «Les CFF souffrent d’un sérieux mal de têtes», Bernard Wuthrich livre son analyse dans Le Temps du 27 mai et interviewe la présidente du Conseil d’administration des CFF, Monika Ribar.

La boucle de l’aéroport en examen

Soleil et nuagesLa boucle ferroviaire par l’aéroport de Genève, projet lancé par l’ingénieur EPFL Rodolphe Weibel et soutenu par l’association Genève Route et Rail (GeReR), est actuellement examinée au Grand Conseil genevois. Sa Commission des travaux vient de rejeter la proposition de feu le député PLR Rolin Wavre de lui allouer un crédit d’études de 1,8 millions de francs. Le père de la boucle, Rodolphe Weibel, en débat avec Thomas Wenger, député socialiste, dans les colonnes de la Tribune de Genève du 13 mai 2020 (dessin Herrmann).

Rapport 2019 de l’OFT sur le réseau ferré: délais tenus

Grand soleilL’aménagement du réseau ferroviaire suisse a progressé en grande partie comme prévu l’année dernière. L’Office fédéral des transports (OFT) vient de publier son rapport annuel 2019 sur l’état d’avancement des programmes d’aménagement des chemins de fer, à savoir la nouvelle liaison ferroviaire à travers les Alpes (NLFA), le raccordement aux liaisons à grande vitesse, le développement de l’infrastructure ferroviaire (ZEB), le corridor 4 mètres et l’étape d’aménagement 2025. Plus de détails dans le communiqué de presse du 23 avril 2020, ainsi que dans le Rapport sur l’avancement des travaux 2019.