La gare du Day en panne

Soleil et nuagesLes travaux de la future gare du Day ont pris du retard. Après des négociations et une forte mobilisation de la population, le Conseil d’État avait trouvé une solution en concertation avec les CFF afin que le chantier, permettant une liaison Le Brassus–Lausanne et inversement sans transbordement, soit réalisé avant le nouvel horaire CFF de décembre 2021. «Le Conseil d’État met tout en oeuvre pour assurer que le projet de la gare du Day soit réalisé selon le nouveau calendrier et que les liaisons directes entre la vallée de Joux et Lausanne soient offertes aux clients dès le 7 août 2022». Plus de détails dans 24 heures du 16 janvier 2021 sous la plume d’Antoine Hürlimann (photo Jean-Bernard Sieber/ARC), ainsi que dans le communiqué de presse des CFF du 18 janvier.

Feu vert pour la transformation de la gare de Lausanne

Grand soleil Aucun recours n’a été déposé contre la décision du Tribunal administratif fédéral du 13 novembre 2020 d’accorder le permis de construire au projet Léman 2030 de transformation de la gare de Lausanne. Les CFF vont pouvoir commencer en été 2021 les travaux de ce chantier indispensable pour garantir la mobilité durable de l’arc lémanique et le renforcement de l’offre ferroviaire nationale. Tous les détails dans le communiqué de presse du 12 janvier 2021 (document CFF).

Gare de Genève Cornavin: retards et doutes

Soleil et nuagesLe démarrage du chantier de la gare souterraine de Cornavin, au coeur de Genève, ne sera pas donné au printemps 2024 comme prévu. Les CFF évoquent un coup d’envoi en 2026 et une mise en service repoussée d’un an, en 2032. Tous les détails dans 24 heures et dans la Tribune de Genève du 4 janvier 2021 sous la plume de Marc Moulin, avec l’éditorial de ce dernier dans la Tribune du même jour (infographie G. Laplace).

Dans une lettre de lecteur parue dans la Tribune de Genève du 5 janvier, le député Patrick Dimier rappelle qu’il existe une alternative à la transformation de la gare de Cornavin, plus efficace et beaucoup moins onéreuse, celle de la boucle par l’aéroport due à l’ingénieur Rodolphe Weibel et soutenue par l’association Genève Route et Rail (GeReR). Dans une autre lettre de lecteur du 11 janvier de la Tribune, Jean-Daniel Delley revient sur la nécessité d’étudier la boucle par l’aéroport.

Prolongement de l’Aigle–Leysin: nouveau tracé au coeur de la station

Grand soleilLe projet du prolongement du tracé de l’Aigle-Leysin est optimisé pour renforcer la desserte en transports publics de Leysin. Le nouveau tracé ferroviaire souterrain, depuis l’entrée du village jusqu’aux télécabines, desservira le centre de la station et comprendra trois nouveaux arrêts mieux localisés. Pour relier le haut (Feydey, Grand-Hôtel), qui ne sera plus desservi par le train, au bas du village, un projet de funiculaire est à l’étude. Tous les détails dans le communiqué de presse et la conférence de presse du 18 septembre 2020, ainsi que dans 24 heures du 19 septembre sous la plume de David Genillard (graphisme 24 heures/I. Caudullo).

Le rail à Genève: deux pétitions déposées

Soleil et nuagesL’association Genève Route et Rail vient de déposer deux pétitions auprès du Grand Conseil en relation avec les projets d’infrastructure ferroviaire. La première de ces pétitions (P 2093) s’intitule Pour le raccordement du Léman Express à l’aéroport. Elle demande que tout soit mis en œuvre afin d’assurer au plus tôt le raccordement du réseau ferroviaire du Léman Express à la gare de Genève-Aéroport, seconde gare du canton, sans transbordement, ni rebroussement à Cornavin. La seconde pétition déposée s’intitule Pour un traitement cohérent et transparent de l’infrastructure ferroviaire. Elle demande que les deux très importants projets de loi relatifs à l’avenir de l’infrastructure ferroviaire du canton, actuellement déposés au Grand Conseil, PL 12525 (crédit d’étude pour la prolongation des voies CFF de l’Aéroport de Genève en direction de Lausanne, dite «la boucle») et  PL 12553 (modification de la loi sur le réseau des transports publics), fassent l’objet d’un traitement conjoint par le législatif cantonal. Tous les détails dans le communiqué de presse du 26 mai 2020 de Genève Route et Rail (schéma Genève Route et Rail).

Le Grand Conseil genevois a refusé le 26 juin 2020 le crédit d’étude de 1,8 million de francs pour le projet de boucle ferroviaire par l’aéroport. Quelques détails supplémentaires sur le site de la Tribune de Genève du même jour.

La boucle de l’aéroport en examen

Soleil et nuagesLa boucle ferroviaire par l’aéroport de Genève, projet lancé par l’ingénieur EPFL Rodolphe Weibel et soutenu par l’association Genève Route et Rail (GeReR), est actuellement examinée au Grand Conseil genevois. Sa Commission des travaux vient de rejeter la proposition de feu le député PLR Rolin Wavre de lui allouer un crédit d’études de 1,8 millions de francs. Le père de la boucle, Rodolphe Weibel, en débat avec Thomas Wenger, député socialiste, dans les colonnes de la Tribune de Genève du 13 mai 2020 (dessin Herrmann).

«J’aime le Léman Express»

Grand soleilGrand soleil…le cri du coeur de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, inaugurant le 12 décembre 2019 le plus grand réseau ferroviaire transfrontalier d’Europe, en présence des autorités de France et de Suisse. La colonne vertébrale de ce réseau est le tronçon CEVA (Genève–Eaux-Vives–Annemasse), désormais achevé après huit ans de travaux. Plus de 240 trains RER circuleront chaque jour de part et d’autre de la frontière dès le 15 décembre. Tous les échos de cette manifestation dans le communiqué de presse du 12 décembre, ainsi que dans Le Temps et 24 heures du 13 décembre. Voir aussi le reportage de Christian Lecomte sur le site du Temps.

(Photo Tobias Imobersteg)

Des millions pour les métros lausannois

Grand soleilDans sa séance du 5 novembre 2019, le Grand Conseil vaudois a voté deux crédits d’une importance rare pour la mobilité des Vaudois: la part cantonale de 90 millions de francs pour remodeler la gare de Lausanne, puis un crédit d’étude de 60 millions pour dessiner le tracé du futur métro m3, qui reliera la gare de Lausanne à la Blécherette. Débats du Grand Conseil résumés dans 24 heures du 6 novembre 2019, et document détaillé du Conseil d’Etat du 5 juin 2019.

La nouvelle gare de Lausanne: 2030 plutôt que 2025

Soleil et nuagesDes quais plus larges et plus longs, trois passages sous voies élargis, des interfaces avec les métros, les bus et la place de la Gare, une façade sud entièrement remodelée, telles sont les principales améliorations qu’offrira la nouvelle gare de Lausanne. Projet phare du programme Léman 2030, ce véritable hub de mobilité du XXIe siècle permettra de répondre au doublement de la fréquentation des trains attendu pour cette échéance. Tous les détails dans le communiqué de presse du 26 septembre 2019 et dans les éditions du 28 septembre de 24 heures et du Temps (graphique CFF).