«J’aime le Léman Express»

Grand soleilGrand soleil…le cri du coeur de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, inaugurant le 12 décembre 2019 le plus grand réseau ferroviaire transfrontalier d’Europe, en présence des autorités de France et de Suisse. La colonne vertébrale de ce réseau est le tronçon CEVA (Genève–Eaux-Vives–Annemasse), désormais achevé après huit ans de travaux. Plus de 240 trains RER circuleront chaque jour de part et d’autre de la frontière dès le 15 décembre. Tous les échos de cette manifestation dans le communiqué de presse du 12 décembre, ainsi que dans Le Temps et 24 heures du 13 décembre. Voir aussi le reportage de Christian Lecomte sur le site du Temps.

(Photo Tobias Imobersteg)

Des millions pour les métros lausannois

Grand soleilDans sa séance du 5 novembre 2019, le Grand Conseil vaudois a voté deux crédits d’une importance rare pour la mobilité des Vaudois: la part cantonale de 90 millions de francs pour remodeler la gare de Lausanne, puis un crédit d’étude de 60 millions pour dessiner le tracé du futur métro m3, qui reliera la gare de Lausanne à la Blécherette. Débats du Grand Conseil résumés dans 24 heures du 6 novembre 2019, et document détaillé du Conseil d’Etat du 5 juin 2019.

La nouvelle gare de Lausanne: 2030 plutôt que 2025

Soleil et nuagesDes quais plus larges et plus longs, trois passages sous voies élargis, des interfaces avec les métros, les bus et la place de la Gare, une façade sud entièrement remodelée, telles sont les principales améliorations qu’offrira la nouvelle gare de Lausanne. Projet phare du programme Léman 2030, ce véritable hub de mobilité du XXIe siècle permettra de répondre au doublement de la fréquentation des trains attendu pour cette échéance. Tous les détails dans le communiqué de presse du 26 septembre 2019 et dans les éditions du 28 septembre de 24 heures et du Temps (graphique CFF).

Genève Cornavin ou Genève-Aéroport: le dilemme genevois

Grand soleilLe 27 septembre 2019, un débat public se tiendra à Genève pour évoquer les deux grands projets qui divisent la République pour l’agrandissement de la gare de Genève: le projet des Autorités, l’agrandissement souterrain de Genève Cornavin, ou le projet de l’association Genève Route et Rail (GeReR) –dû à l’ingénieur Rodolphe Weibel– qui propose une boucle par l’aéroport. Entrée libre mais inscription obligatoire.

Menace sur les quais de gares

Soleil et nuagesTrop de voyageurs, des quais trop étroits, vidéosurveillance insuffisante: de nombreuses gares ne sont pas sûres. Une enquête de l’Office fédéral des transports a révélé que les coûts de rénovation s’élèveraient à 8,4 milliards de francs jusqu’à l’horizon 2040. On cite les cas de la gare badoise de Bâle, Bâle CFF, Morges, Neuchâtel, Nyon, Olten, Wädenswil, Zurich gare centrale et Zurich Stadelhofen. Tous les détails dans Le Matin Dimanche du 4 août 2019.

La valse des métros lausannois

Grand soleilLe Conseil d’Etat vaudois met sur les rails la réalisation du plan de développement des métros lausannois m2 et m3. Il demande au Grand Conseil des crédits pour un total de 153,7 millions, à titre de participation financière cantonale pour le début de la réalisation des infrastructures du m2 sous la gare CFF et pour la poursuite des études du nouveau tracé du m2 et du futur m3. Le m2 et le m3 permettront de transporter deux fois plus de voyageurs entre la Gare CFF et le Flon, un enjeu primordial pour faire face à la demande croissante des usagers de la gare de Lausanne. Tous les détails et tous les documents y relatifs dans le communiqué de presse du 13 juin 2019, et échos dans 24 heures du 14 juin, sous la plume de Cindy Mendicino et Renaud Bournoud (infographie 24 heures).

Le spleen des gares

Soleil et nuages«Davantage d’automates, de magasins, de supérettes, de fast-foods. Toujours moins de guichets, de cafés traditionnels, de bancs, de W.-C. En Suisse, les gares se transforment et se ressemblent, troquant des espaces publics –aux services gratuits– contre des zones commerciales».«Les associations d’usagers demandent de longue date de penser ces infrastructures importantes en considérant leurs utilisateurs comme des passagers avec des besoins divers». Suite de ce dossier dans l’éditorial et l’article du journal Le Courrier du 4 juin 2019, sous la plume de Laura Drompt et de Mohamed Musadak.

La citrap-vaud espère que le constat du Courrier sera entendu par les planificateurs des transformations de la gare de Lausanne… (lire le communiqué de presse du 4 juin et le commentaire de 24 heures du 5 juin, photo CFF).

Boucle de Genève Aéroport: des milliards à économiser!

Grand soleilDans son édition du 10 mars 2019, Le Matin Dimanche revient, sous la plume de Julien Culet, sur le projet de boucle par l’aéroport dû à l’ingénieur Rodolphe Weibel et susceptible d’épargner des milliards de francs à la Confédération, au canton et à la ville de Genève. Détails complémentaires sur le blog de Rodolphe Weibel.

Direttissima Morges–Lausanne et gare Hautes Ecoles: le Conseil d’Etat interpellé

Grand soleilLe député Stéphane Masson (PLR), appuyé par 44 co-signataires, a déposé le 12 février 2019 une interpellation adressée au Conseil d’Etat et intitulée «Nouvelle ligne CFF entre Lausanne et Genève, pourquoi ne pas étudier l’aménagement d’une gare souterraine au niveau de l’EPFL?». Rappelant le récent accord liant l’Etat de Vaud aux CFF, la «Perspective générale pour la région vaudoise», le député a souligné l’intérêt pour l’Ouest lausannois et pour les 33’000 résidents de l’EPFL et de l’UNIL d’étudier une desserte ferroviaire CFF entre Morges et Lausanne avec une nouvelle gare dans le périmètre des Hautes Ecoles. Vous trouverez ici le plaidoyer incisif de Stéphane Masson (de 8’17” à 11’35”), ainsi qu’un bref compte-rendu dans 24 heures du 14 février. Lire aussi l’article de Stéphane Masson dans la Tribune PLR du 20 mars 2019.

Esquisse d’une direttissima Morges-Hautes Ecoles-Lausanne selon la citrap-vaud, tirée de son rapport «Ligne ferroviaire nouvelle Genève–Lausanne: rapport d’étape 2016».

Plus de connexions entre trains, bus, vélos et voitures à travers tout le canton de Vaud

Grand soleilAu coeur de la mobilité, le développement des gares vaudoises ne doit pas s’arrêter à leur aspect ferroviaire: prévoir des arrêts de bus, des parkings relais (P+R), des stationnements pour les vélos et des cheminements agréables pour les échanges efficaces entre ces différents modes de déplacement est un enjeu essentiel. Le Conseil d’État soumet une stratégie ambitieuse au Grand Conseil et lui demande de débloquer un crédit-cadre de 20,5 millions de francs. A titre d’exemple, parmi les projets d’importance cantonale qui pourront bénéficier de ce soutien, figure l’interface de la gare du Day, sur la commune de Vallorbe. Tous les détails dans le communiqué de presse du Conseil d’Etat du 11 février 2019, avec ses annexes, et dans 24 heures du 12 février sous la plume de Chloé Banerjee-Din (graphique de I. Caudullo).