Résurrection de la ligne ferroviaire Delle–Belfort

Grand soleilLes trains vont à nouveau circuler entre Delle et Belfort dès le 9 décembre 2018, après 26 ans d’interruption. Les deux trains inauguraux, suisse et français, se sont retrouvés le 6 décembre en gare de Delle, à quelques centaines de mètres de la frontière suisse, en présence de nombreux élus des deux pays dont la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay. Quelques détails dans Le Temps du 7 décembre 2018 sous la plume de Bernard Wuthrich (photo Keystone/Bist/Roger Meier tirée de 24 heures du 7 décembre).

2019: du neuf sur les tl

Grand soleilAvec l’horaire 2019, les transports publics de la région lausannoise (tl) proposent une nouvelle offre de transports nocturnes simplifiée et sans supplément. Autres évolutions clés dans le courant de l’année prochaine, deux nouvelles lignes de bus: la 19 en renforcement de la ligne 17, la plus fréquentée du réseau, et la 24 reliant la tour Haldimand à Bourdonnette. Sur le réseau régional, le LEB étend sa cadence à 15 minutes jusqu’à Echallens à la rentrée d’août. Tous les détails dans le communiqué de presse du 3 décembre 2018 et dans 24 heures du 4 décembre.

Fin de la surtaxe de 4 francs pour les bus pyjama! (photo Christian Brun, 24 heures).

Saut-de-mouton Prilly-Malley-Renens: c’est parti!

Grand soleilLes autorités fédérales, vaudoises et genevoises ainsi que les CFF ont donné le vendredi 30 novembre 2018 à Renens le premier coup de pioche d’un élément-clé du développement de l’offre ferroviaire sur l’arc lémanique: le saut-de-mouton Renens–Prilly-Malley. Un ouvrage indispensable et complémentaire aux autres projets Léman 2030 en construction ou planifiés entre Lausanne et Renens. Tous les détails dans le communiqué de presse, ainsi que dans un extrait du téléjournal de la RTS du même jour.

Le Maroc entre dans l’ère de la grande vitesse ferroviaire

Grand soleilLe 15 novembre 2018, le roi du Maroc Mohammed VI et le président français Emmanuel Macron ont inauguré la ligne à grande vitesse Tanger–Kénitra, le premier tronçon de la magistrale Tanger–Casablanca, parcouru à 320 km/h. Avec le second tronçon conventionnel limité à 160 km/h , les nouveaux TGV marocains relient désormais Tanger à Casablanca en 2h10 au lieu de 4h45. Plus de détails sur les sites de Ville, Rail & Transports du 15 novembre 2018 et de Railway/Pro du 16 novembre (en anglais)(photo tirée de Railway/Pro).

Cure de jouvence pour le vapeur «Rhône»

Grand soleilUne nouvelle étape décisive vient d’être franchie pour la préservation de la flotte historique de la Compagnie générale de navigation sur le Léman (CGN). Les cantons de Vaud, de Genève, et du Valais et l’Association des amis des bateaux à vapeur (ABVL) ont bouclé le plan de rénovation du navire Rhône. Le dernier vapeur construit sur les lacs suisses va ainsi retrouver sa jeunesse de 1927 grâce à des travaux devisés à 15,8 millions de francs. Ce nouveau partenariat entre fonds publics et privés permettra de remettre en service ce monument historique et ainsi garantir une flotte suffisante pour assurer et maintenir le trafic touristique. Tous les détails dans le communiqué de presse du 22 novembre 2018 et dans 24 heures du 23 novembre. Une courte vidéo est notamment consacrée à Maurice Decoppet, président de l’ABVL et fer de lance de la rénovation de la flotte Belle Epoque du Léman.

 

La flotte Belle Epoque de la CGN distinguée

Grand soleilLa section nationale du Conseil international des monuments et des sites a attribué conjointement à la flotte Belle Époque de la Compagnie Générale de Navigation (CGN) –pour ses salons de première classe– et au Grand Hôtel des Rasses le Prix de Restaurant historique et Hôtel historique de l’année 2019. Une double distinction d’autant plus appréciable que son jury spécialisé n’avait pas distribué de lauriers en Suisse romande depuis de longues années. Plus de détails dans 24 heures du 13 novembre 2018 sous la plume de Frédéric Ravussin.

Salle à manger du vapeur Italie (photo Jean Vernet).

Neuchâtel–La Chaux-de-Fonds: bâtir ou retaper?

Soleil et nuagesDans le message PRODES récemment publié par le Conseil fédéral, il est toujours question de corriger la ligne historique pour 821 millions, en supprimant le cul-de-sac de Chambrelien et en perçant un nouveau tunnel entre Les Hauts-Geneveys et La Chaux-de-Fonds. Le temps de parcours serait alors de 21 minutes, contre 28 minutes aujourd’hui; mais le projet original d’une direttissima, avec un trajet de 14 minutes seulement, a toujours la faveur du Gouvernement neuchâtelois. Arcinfo, dans son édition du 1 novembre 2018, résume le dossier, d’une grande importance pour l’unité du canton (infographie Arcinfo).

Bulle–Paris: le train rit, l’avion pleure

Grand soleilL’émission A bon entendeur (RTS UN) du 6 novembre 2018 a mis en compétition, sur le trajet Bulle–Paris, six modes de déplacement: le train à grande vitesse, le bus à longue distance, le covoiturage, la voiture électrique, l’avion et la voiture à essence. Dans les mêmes conditions (trajet d’une personne, aller simple, billet réservé un mois à l’avance), les résultats ont été analysée selon trois critères: l’émission de CO2, le prix et le temps de parcours. Le train gagne la médaille d’or pour la production de CO2 (11 kg) et la durée (5h38), tandis que pour le prix du déplacement c’est la voiture électrique qui est en tête (93 CHF). Avec ses 6h41 de voyage et sa production de 102 kg de CO2, l’avion fait pâle figure à côté du train…

Décès de Carlo Pfund, un pionnier de la grande vitesse

OrageCarlo Pfund, ancien  directeur de l’Union des transports publics (UTP), est brusquement décédé le 25 octobre 2018. Dès 2000, année de sa retraite, il est resté très actif dans le domaine des transports publics et s’est voué à l’analyse du développement des chemins de fer à grande vitesse en Europe; ses études sont publiées par la LITRA, le Service d’information pour les transports publics, jusqu’en 2015, puis sur le site de la citrap-vaud, dans la rubrique bilingue Grande vitesse ferroviaire / Eisenbahnhochgeschwindigkeit.

La citrap-vaud doit beaucoup à Carlo Pfund, de même que toute la communauté suisse des transports. Nous honorerons sa mémoire.

Un Plan Rail pour le canton de Vaud

Grand soleilGrand soleilUne nouvelle ligne complète de Genève à Lausanne, une nouvelle gare souterraine pour le noeud de Lausanne: ce sont les projets les plus spectaculaires qui seront entrepris dans le cadre de la «Perspective générale pour la région vaudoise», un plan pour le développement ferroviaire à long terme du canton de Vaud. Un jour après la parution du Message du Conseil fédéral sur l’étape d’aménagement 2035 du PRODES (programme de développement stratégique de l’infrastructure ferroviaire), la présidente du Conseil d’Etat vaudois, Nuria Gorrite, et le CEO des CFF Andreas Meyer ont signé ce document stratégique. Tous les détails dans le communiqué de presse du 1 novembre 2018 et dans 24 heures du 2 novembre, sous la plume de Renaud Bournoud.

Après la déclaration publique de Philippe Gauderon, patron de l’infrastructure CFF, sur l’étude d’une ligne nouvelle Genève–Lausanne (voir notre Actualité du 13 mai 2018), la prise de position de l’Etat de Vaud conforte la vision de la citrap-vaud, résumée dans son Plan Rail 2050.

Nuria Gorrite, présidente du Conseil d’Etat vaudois, et Andreas Meyer, CEO des CFF, à Yverdon-les-Bains le 1 novembre 2018.