11 millions pour le rail vaudois: unanimité du Grand Conseil

Grand soleilGrand soleilLe 30 juin 2020, le Grand Conseil vaudois a accepté à l’unanimité un crédit de 11 millions pour financer les études en vue de la stratégie 2050 du Conseil d’Etat en matière de rail. Parmi ses pistes de réflexion prioritaires figurent la diminution du temps de parcours entre Berne et Lausanne et l’aménagement d’une nouvelle ligne de Genève à Lausanne. Le député PLR Stéphane Masson a proposé au Grand Conseil d’adopter une détermination qui propose de réfléchir à une nouvelle ligne souterraine entre Lausanne et Morges, avec une gare desservant les Hautes Ecoles; cette détermination a été acceptée par 83 oui, 8 non et 12 abstentions. Plus de détails dans l’Exposé des motifs et projet de décret du 4 mars 2020, dans le Rapport de la Commission thématique des infrastructures liées aux transports et à la mobilité du 8 juin, ainsi que dans 20 minutes du 30 juin.

RER Vaud: Orbe–Lausanne sans changer de train

Grand soleilLancée il y a plus de dix ans, la modernisation de la ligne Orbe-Chavornay franchit une étape clé. Elle permettra une liaison directe avec le réseau CFF et, notamment, avec Lausanne. À l’heure où le Canton vient de présenter sa Vision 2050 pour le rail, Orbe, la deuxième ville du Nord vaudois, va bientôt rejoindre le réseau ferroviaire cantonal. Plus de détails dans 24 heures du 5 juin 2020 sous la plume d’Erwan Le Bec (graphisme O. Haenni, 24 heures).

Historique: le rail vaudois se dote d’une Vision 2050

Grand soleilGrand soleilAugmenter fortement la capacité des lignes ferroviaires vaudoises tout en garantissant un lien fort avec le reste de la Suisse et les pays voisins, voici les principaux objectifs de la nouvelle stratégie Vision 2050. Le Conseil d’Etat vaudois soumet le projet au Grand Conseil et lui demande d’accorder 11 millions de francs pour mener les études permettant de décrocher des financements fédéraux. Parmi les priorités, la diminution du temps de parcours entre Lausanne et Berne ainsi qu’une ligne nouvelle Genève–Lausanne sont identifiées. Tous les détails dans le communiqué de presse du 3 juin 2020, le compte-rendu de la conférence de presse du même jour et dans l’Exposé des motifs et projet de décret du 4 mars 2020. Voir les échos des médias dans Le Temps du 4 juin, dans l’éditorial et l’article de fond de 24 heures du même jour, ainsi que dans le téléjournal de la RTS1 du 3 juin. La Commission thématique des infrastructures liées aux transports et à la mobilité a préavisé à l’unanimité l’octroi du crédit d’étude de 11 millions de francs pour financer le projet Vision 2050: voir son communiqué de presse du 9 juin 2020.

La citrap-vaud, qui défend depuis 2010 son Plan Rail 2050 et la ligne nouvelle Genève–Lausanne, se félicite de la prise de position du Conseil d’Etat qu’elle considère comme réellement historique.

Le rail à Genève: deux pétitions déposées

Soleil et nuagesL’association Genève Route et Rail vient de déposer deux pétitions auprès du Grand Conseil en relation avec les projets d’infrastructure ferroviaire. La première de ces pétitions (P 2093) s’intitule Pour le raccordement du Léman Express à l’aéroport. Elle demande que tout soit mis en œuvre afin d’assurer au plus tôt le raccordement du réseau ferroviaire du Léman Express à la gare de Genève-Aéroport, seconde gare du canton, sans transbordement, ni rebroussement à Cornavin. La seconde pétition déposée s’intitule Pour un traitement cohérent et transparent de l’infrastructure ferroviaire. Elle demande que les deux très importants projets de loi relatifs à l’avenir de l’infrastructure ferroviaire du canton, actuellement déposés au Grand Conseil, PL 12525 (crédit d’étude pour la prolongation des voies CFF de l’Aéroport de Genève en direction de Lausanne, dite «la boucle») et  PL 12553 (modification de la loi sur le réseau des transports publics), fassent l’objet d’un traitement conjoint par le législatif cantonal. Tous les détails dans le communiqué de presse du 26 mai 2020 de Genève Route et Rail (schéma Genève Route et Rail).

Le Grand Conseil genevois a refusé le 26 juin 2020 le crédit d’étude de 1,8 million de francs pour le projet de boucle ferroviaire par l’aéroport. Quelques détails supplémentaires sur le site de la Tribune de Genève du même jour.

La boucle de l’aéroport en examen

Soleil et nuagesLa boucle ferroviaire par l’aéroport de Genève, projet lancé par l’ingénieur EPFL Rodolphe Weibel et soutenu par l’association Genève Route et Rail (GeReR), est actuellement examinée au Grand Conseil genevois. Sa Commission des travaux vient de rejeter la proposition de feu le député PLR Rolin Wavre de lui allouer un crédit d’études de 1,8 millions de francs. Le père de la boucle, Rodolphe Weibel, en débat avec Thomas Wenger, député socialiste, dans les colonnes de la Tribune de Genève du 13 mai 2020 (dessin Herrmann).

Décès de Rolin Wavre, fer de lance de la boucle par l’aéroport

OrageLe député PLR au Grand Conseil genevois Rolin Wavre est décédé à l’âge de 56 ans. Engagé sur de nombreux fronts, Rolin Wavre était le fer de lance de la boucle ferroviaire par l’aéroport en lieu et place de l’agrandissement souterrain de la gare de Genève Cornavin. La Tribune de Genève lui rend hommage dans son édition du 20 avril 2020 sous la plume de Caroline Zumbach (photo Pierre Abensur/Tribune de Genève).

Feu vert pour le tram Lausanne–Renens, enfin…

Grand soleilUne étape décisive pour la construction du tramway entre Lausanne-Flon et Renens-Gare vient d’être franchie. Le Tribunal administratif fédéral a rejeté les deux recours sur les secteurs de Renens et du Flon, permettant ainsi l’entrée en force de l’autorisation de construire. Cette décision met fin aujourd’hui à de longues années de procédures juridiques en validant pour la première fois la globalité du permis de construire du tramway. Tous les détails dans le communiqué de presse du 26 février 2020, ainsi que dans l’éditorial de 24 heures du 27 février, sous la plume de Claude Ansermoz, et dans l’article du même quotidien, sous la plume de Cindy Mendicino (graphique 24 heures/I. Caudullo).

Coppet–Founex: 750 mètres de 3e voie pour 73 millions

Soleil et nuagesLes CFF ont inauguré le 25 février 2020 la nouvelle voie de dépassement Coppet–Founex, entre Genève et Lausanne. Elle permet de garantir les capacités du transport fret tout en accompagnant la croissance du trafic voyageurs. A cette occasion, les CFF, les cantons de Vaud et Genève ainsi que l’Office fédéral des transports (OFT) ont réaffirmé aujourd’hui leur volonté de renforcer la part du rail dans le trafic marchandises en faveur d’une économie durable et de répondre au défi climatique en diminuant les émissions de CO2. Tous les détails dans le communiqué de presse du 25 février et dans 24 heures du 26 février (photo CFF).

Si la citrap-vaud se félicite de cette amélioration homéopathique de l’axe Genève–Lausanne, elle rappelle que son objectif reste toujours l’étude d’une ligne à grande capacité, doublant la ligne historique de Genève à Lausanne.

Le Conseil fédéral se penche sur Cargo Sous Terrain

Soleil et nuages Cargo Sous Terrain, une voie ferrée souterraine réservée au transport automatisé de marchandises, est un projet original, sans doute écologique et, comme toute innovation, nimbé d’incertitudes. La décision du Conseil fédéral de créer les bases légales nécessaires au lancement de ce concept inédit de transport de fret par le sous-sol est parfaitement logique. Editorial et article dans Le Temps du 30 janvier 2020 sous la plume de Bernard Wuthrich.

«J’aime le Léman Express»

Grand soleilGrand soleil…le cri du coeur de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, inaugurant le 12 décembre 2019 le plus grand réseau ferroviaire transfrontalier d’Europe, en présence des autorités de France et de Suisse. La colonne vertébrale de ce réseau est le tronçon CEVA (Genève–Eaux-Vives–Annemasse), désormais achevé après huit ans de travaux. Plus de 240 trains RER circuleront chaque jour de part et d’autre de la frontière dès le 15 décembre. Tous les échos de cette manifestation dans le communiqué de presse du 12 décembre, ainsi que dans Le Temps et 24 heures du 13 décembre. Voir aussi le reportage de Christian Lecomte sur le site du Temps.

(Photo Tobias Imobersteg)