11 millions pour le rail vaudois: unanimité du Grand Conseil

Grand soleilGrand soleilLe 30 juin 2020, le Grand Conseil vaudois a accepté à l’unanimité un crédit de 11 millions pour financer les études en vue de la stratégie 2050 du Conseil d’Etat en matière de rail. Parmi ses pistes de réflexion prioritaires figurent la diminution du temps de parcours entre Berne et Lausanne et l’aménagement d’une nouvelle ligne de Genève à Lausanne. Le député PLR Stéphane Masson a proposé au Grand Conseil d’adopter une détermination qui propose de réfléchir à une nouvelle ligne souterraine entre Lausanne et Morges, avec une gare desservant les Hautes Ecoles; cette détermination a été acceptée par 83 oui, 8 non et 12 abstentions. Plus de détails dans l’Exposé des motifs et projet de décret du 4 mars 2020, dans le Rapport de la Commission thématique des infrastructures liées aux transports et à la mobilité du 8 juin, ainsi que dans 20 minutes du 30 juin.

Prise de position officielle de la citrap-vaud sur l’horaire 2021

Soleil et nuagesLa citrap-vaud salue les nombreux efforts réalisés par le Canton ces dernières années afin de renforcer les transports publics. Néanmoins, les conclusions que la citrap-vaud tire de la consultation des horaires 2021 montrent qu’il y a encore des progrès à faire afin de renforcer les transports publics sur le long terme. La citrap-vaud propose entre autres d’introduire la cadence à la demi-heure sur l’ensemble du réseau ferré vaudois, ainsi que sur les lignes de bus transversales. Elle encourage aussi la volonté du Canton de se positionner de manière attractive sur le réseau ferré européen. Une face sombre du réseau observée par la citrap-vaud est un «effet de frontière» qui péjore la desserte de plusieurs communes sises sur les frontières cantonales, par exemple Concise à la limite avec Neuchâtel, Oron et le Pays d’Enhaut à la limite avec Fribourg ou encore Bex à la limite avec le Valais. Toutes nos propositions sont détaillées dans la Prise de position officielle de la citrap-vaud sur l’horaire 2021.

Pandémie: les voyageurs ne passeront pas à la caisse

Grand soleilLa branche des transports publics renonce à augmenter les tarifs en décembre 2020. Elle attend des pouvoirs publics qu’ils présentent un plan d’action pour couvrir les déficits des entreprises de transport. Si les tarifs n’augmentent pas en décembre, la branche propose plusieurs innovations visant à convaincre les usagers de reprendre le train. Tous les détails dans le communiqué de presse  de l’Alliance SwissPass du 24 juin 2020, avec son tableau résumé, ainsi que dans Le Temps du 25 juin 2020, sous la plume de Bernard Wuthrich.

Transports publics: Lausanne rit, la vallée de Joux pleure

Grand soleilLe conseil d’administration des Transports publics de la région lausannoise vient de nommer Patricia Solioz Mathys, actuelle directrice de Smart City (Services industriels de Genève) pour succéder à Michel Joye. Choisie parmi «une centaine de candidats», elle entrera en fonction le 1 décembre 2020. Plus de détails dans 24 heures du 16 juin 2020 sous la plume de Romaric Haddou (photo 24 heures).

OrageLʹOffice fédéral des transports publie les évaluations faites par une soixantaine de clients-tests dans les transports publics régionaux. En Suisse romande, on constate une légère amélioration, même si trois compagnies ont chuté dans le classement général par rapport au dernier comparatif. Quant à lʹAVJ (Auto-transports de la vallée de Joux), il reste bon dernier. Tous les détails dans l’émission On en parle de la RTS du 16 juin 2020, avec l’interview du directeur de l’AVJ et le tableau comparatif des compagnies romandes.

RER Vaud: Orbe–Lausanne sans changer de train

Grand soleilLancée il y a plus de dix ans, la modernisation de la ligne Orbe-Chavornay franchit une étape clé. Elle permettra une liaison directe avec le réseau CFF et, notamment, avec Lausanne. À l’heure où le Canton vient de présenter sa Vision 2050 pour le rail, Orbe, la deuxième ville du Nord vaudois, va bientôt rejoindre le réseau ferroviaire cantonal. Plus de détails dans 24 heures du 5 juin 2020 sous la plume d’Erwan Le Bec (graphisme O. Haenni, 24 heures).

Historique: le rail vaudois se dote d’une Vision 2050

Grand soleilGrand soleilAugmenter fortement la capacité des lignes ferroviaires vaudoises tout en garantissant un lien fort avec le reste de la Suisse et les pays voisins, voici les principaux objectifs de la nouvelle stratégie Vision 2050. Le Conseil d’Etat vaudois soumet le projet au Grand Conseil et lui demande d’accorder 11 millions de francs pour mener les études permettant de décrocher des financements fédéraux. Parmi les priorités, la diminution du temps de parcours entre Lausanne et Berne ainsi qu’une ligne nouvelle Genève–Lausanne sont identifiées. Tous les détails dans le communiqué de presse du 3 juin 2020, le compte-rendu de la conférence de presse du même jour et dans l’Exposé des motifs et projet de décret du 4 mars 2020. Voir les échos des médias dans Le Temps du 4 juin, dans l’éditorial et l’article de fond de 24 heures du même jour, ainsi que dans le téléjournal de la RTS1 du 3 juin. La Commission thématique des infrastructures liées aux transports et à la mobilité a préavisé à l’unanimité l’octroi du crédit d’étude de 11 millions de francs pour financer le projet Vision 2050: voir son communiqué de presse du 9 juin 2020.

La citrap-vaud, qui défend depuis 2010 son Plan Rail 2050 et la ligne nouvelle Genève–Lausanne, se félicite de la prise de position du Conseil d’Etat qu’elle considère comme réellement historique.

Pandémie: les transports publics émergent de leur hibernation

Grand soleilLes transports publics suisses rétabliront en grande partie l’exploitation normale entre les 6 et 8 juin 2020. Cela concernera notamment les lignes du trafic purement touristique telles que les trains panoramiques, les chemins de fer de montagne et les bateaux, qui ne circulent pas actuellement, ainsi que les services comme la restauration ferroviaire, les réservations de groupes ou encore le transport de bagages. Tous les détails dans les communiqués de presse de la Compagnie générale de navigation (CGN) (28 mai), des transports publics suisses, des CFF et du Glacier Express (29 mai). 24 heures du 29 mai détaille la reprise de la CGN (photo Vanessa Cardoso).

Le rail à Genève: deux pétitions déposées

Soleil et nuagesL’association Genève Route et Rail vient de déposer deux pétitions auprès du Grand Conseil en relation avec les projets d’infrastructure ferroviaire. La première de ces pétitions (P 2093) s’intitule Pour le raccordement du Léman Express à l’aéroport. Elle demande que tout soit mis en œuvre afin d’assurer au plus tôt le raccordement du réseau ferroviaire du Léman Express à la gare de Genève-Aéroport, seconde gare du canton, sans transbordement, ni rebroussement à Cornavin. La seconde pétition déposée s’intitule Pour un traitement cohérent et transparent de l’infrastructure ferroviaire. Elle demande que les deux très importants projets de loi relatifs à l’avenir de l’infrastructure ferroviaire du canton, actuellement déposés au Grand Conseil, PL 12525 (crédit d’étude pour la prolongation des voies CFF de l’Aéroport de Genève en direction de Lausanne, dite «la boucle») et  PL 12553 (modification de la loi sur le réseau des transports publics), fassent l’objet d’un traitement conjoint par le législatif cantonal. Tous les détails dans le communiqué de presse du 26 mai 2020 de Genève Route et Rail (schéma Genève Route et Rail).

Le Grand Conseil genevois a refusé le 26 juin 2020 le crédit d’étude de 1,8 million de francs pour le projet de boucle ferroviaire par l’aéroport. Quelques détails supplémentaires sur le site de la Tribune de Genève du même jour.

Mathieu Fleury: de la défense des consommateurs à celle des clients CFF

Grand soleilLa sécurité, la ponctualité et la qualité sont des priorités absolues pour les CFF. Cette orientation se reflète dans l’organisation de l’entreprise: les CFF créent une nouvelle unité centrale appelée «Clients». Mathieu Fleury, ancien secrétaire général de la Fédération romande des consommateurs, en sera le responsable à partir du 1er juin 2020. Tous les détails dans le communiqué de presse CFF du 27 mai (photo CFF).