Perspective Rail 2050: un grand oui à la motion «Croix fédérale de la mobilité»

Grand soleil«Dans le cadre de la perspective Rail 2050, le Conseil fédéral est chargé de se concentrer avant tout sur la réalisation et l’achèvement de la «Croix fédérale de la mobilité». Il doit accorder une attention toute particulière à une vision d’ensemble, afin de planifier et de réaliser tous les tronçons manquants des transports de longue distance de frontière à frontière, sur l’ensemble du territoire suisse, aussi bien du nord au sud que d’est en ouest. L’achèvement rapide de la «Croix fédérale de la mobilité» doit être mis en perspective avec le réseau international de transport de voyageurs et avec la politique de transfert.» La motion 22.4258, malgré l’opposition du Conseil fédéral (23 novembre 2022), a été adoptée par le Conseil national le 12 décembre à une large majorité de 126 voix contre 47. C’est un premier pas vers la réalisation de Croix fédérale de la mobilité, projet porté par l’association SwissRailvolution dès sa création en décembre 2021. Les bases d’un chemin de fer attractif, aussi bien pour le trafic à longue distance que pour le trafic régional et le trafic de marchandises, sont ainsi posées. Le dernier mot appartient au Conseil des Etats qui se prononcera au début de 2023.

Dans le même élan, le Conseil national a également adopté, dans la même séance, la motion 22.4257, déjà approuvée par le Conseil fédéral (16 novembre 2022): cette motion soutient l’aménagement des tronçons Lausanne–Berne et Winterthour–Saint-Gall pour réduire sensiblement le temps de parcours. Cette motion sera également examinée par le Conseil des Etats en 2023.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

SwissRailvolution prend position sur le projet Rail 2050 de la Confédération

Grand soleilL’association SwissRailvolution, qui défend un chemin de fer moderne, a répondu à la consultation sur le projet Rail 2050 de la Confédération. En résumé:

  1. SwissRailvolution recommande de doubler au moins la part modale du rail et de la porter à 42% (2019: 21%).
  2. Le temps de trajet de porte-à-porte est le critère le plus important dans le choix du moyen de transport.
  3. La construction d’une ligne nouvelle est souvent plus avantageuse que l’aménagement d’une ligne existante.
  4. Des lignes nouvelles rapides sur les deux transversales Ouest–Est et Nord–Sud libèrent des capacités sur le réseau existant, qui peuvent être utilisées pour le développement du trafic marchandises et régional.
  5. Pour la mise en oeuvre de la Croix fédérale de la mobilité, SwissRailvolution voit quatre priorités au sein du réseau suisse: ligne nouvelle Berne–Genève, ligne nouvelle Winterthour–St-Gall, contournement d’Olten–Aarau jusqu’à Zurich et lignes nouvelles Lugano–Milan et Zurich–Zoug.

Tous les détails dans la prise de position de SwissRailvolution du 8 novembre 2022 et son résumé.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

La Croix fédérale de la mobilité fait son chemin à Berne

Grand soleilSelon la Commission des transports et des télécommunications du Conseil national, le Conseil fédéral ne doit pas se restreindre à l’amélioration du trafic régional, mais doit aussi planifier l’aménagement des grands tronçons des axes nord-sud et est-ouest. Le trafic grandes lignes ne doit pas être oublié dans le développement du réseau ferroviaire. La Commission a déposé une première motion (No 22.4258) demandant au Conseil fédéral de se concentrer sur la réalisation de la Croix fédérale de la mobilité, défendue notamment par la citrap-vaud et l’association SwissRailvolution (cf. carte ci-dessous). La Commission a déposé une seconde motion (No 22.4257) se concentrant spécifiquement sur l’axe est-ouest: les temps de parcours entre Lausanne et Berne, ainsi qu’entre Winterthour et Saint-Gall, doivent être diminués. Tous les détails dans le communiqué de presse de la Commission du 18 octobre 2022, ainsi que dans Le Temps du 19 octobre.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

Rail 2050 selon le Conseil fédéral: un insipide brouet

OrageSelon son communiqué de presse du 22 juin 2022, le Conseil fédéral réoriente sa stratégie à long terme. Il s’agit à l’avenir de renforcer les chemins de fer principalement sur les courtes et moyennes distances, par exemple à l’aide d’offres RER supplémentaires et en revalorisant les gares en banlieue. La Perspective Rail 2050 remplace la stratégie à long terme Rail, qui date de 2012 et se concentrait essentiellement sur l’élimination des goulets d’étranglement et sur l’étoffement des cadences.

L’association SwissRailvolution a réagi dans son propre communiqué du même jour, et demande au Conseil fédéral d’élaborer un véritable plan directeur qui définisse les corridors nationaux et européens pour le transport de personnes et de marchandises, d’est en ouest et du nord au sud, de frontière à frontière, selon le projet de la Croix fédérale de la mobilité (voir carte ci-dessous).

De son côté la presse romande relève les réactions très mitigées de plusieurs personnalités politiques, en particulier du conseiller aux Etats Olivier Français (Le Temps du 23 juin) et de la présidente du Conseil d’Etat vaudois Nuria Gorrite (24 heures du même jour). Dans 24 heures du 27 juin, Olivier Français, interviewé par Renaud Bournoud, revient sur la calamité suprême: un transbordement à Berne, où tous les trains de la Suisse romande termineraient leur course!

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

Création de SwissRailvolution: un électrochoc pour le rail suisse

Grand soleilGrand soleilNotre chemin de fer doit se moderniser massivement pour contribuer à la résolution de la crise climatique. La nouvelle association nationale SwissRailvolution, créée le 1 décembre 2021 à Berne, veut accompagner le postulat «Croix fédérale de la mobilité» du Conseil des Etats et la «Perspective Rail 2050» de l’Office fédéral des transports. SwissRailvolution est l’émanation des organisations Pro Gottardo, CITraP Suisse, OuestRail, Pro Bahn Schweiz, usic (Union suisse des sociétés d’ingénieurs-conseils), Initiative des Alpes, alprail, AEDTF (Association européenne pour le développement du transport ferroviaire) et Stadler Rail. Filippo Lombardi, ancien conseiller aux Etats et municipal de la ville de Lugano en est le premier président, accompagné par quatre vice-président(e)s: Katja Christ, conseillère nationale, Olivier Français, conseiller aux Etats, Guido Schoch, ancien directeur des transports publics zurichois et Remigio Ratti, ancien conseiller national. Le secrétaire général est Tobias Imobersteg, président de la citrap-vaud.

Plus de détails dans le communiqué de presse de SwissRailvolution du même jour, ainsi que dans Le Temps du 2 décembre sous la plume de Bernard Wuthrich.

Tous les détails dans le site de SwissRailvolution où vous pouvez directement adhérer.

 

Panique à Tolochenaz, réveil de la Métropole lémanique

OrageGrand soleil«La stabilité de la mobilité au sein du deuxième pôle économique du pays dépend grandement d’une seule et fragile ligne de chemin de fer. Une situation unique en Suisse entre deux grandes villes et régions. Quand cet axe central est rompu, comme ces jours, la situation devient intenable pour des dizaines de milliers de pendulaires et de voyageurs, mais aussi pour la desserte logistique. Les Cantons de Genève et Vaud jugent indispensable la réalisation d’une nouvelle ligne ferroviaire à l’horizon 2050 avec, comme première étape en 2035, la mise en service d’un tunnel à double voie entre Morges et Allaman et une gare souterraine de Genève conçue pour garantir les capacités à long terme.» Suite dans le communiqué de presse de la Métropole lémanique du 11 novembre 2021.

L’affaissement de Tolochenaz a déclenché une multitude de réactions, en particulier la présence de la citrap-vaud et de son président Tobias Imobersteg dans l’émission Forum de la RTS du 11 novembre, des réactions du CEO des CFF Vincent Ducrot dans Le Temps et dans 24 heures du 12 novembre, du président du Conseil d’Etat genevois Serge Dal Busco dans 24 heures du même jour, des réactions de l’assemblée générale OuestRail du vendredi 12 novembre dans Le Temps du 13 novembre et 24 heures du même jour, des visions futuristes du transport ferroviaire dans Le Temps de ce même 13 novembre (dessin Chappatte dans Le Temps du 13 novembre).

Deux co-auteurs du rapport historique de la citrap-vaud  Ligne ferroviaire nouvelle entre Genève et Lausanne, Sara Ibanez et Eugen Brühwiler, ont témoigné dans l’émission Forum de la RTS du 13 novembre, tandis que Le Matin Dimanche  du 14 novembre reprenait le dossier sous l’angle des diverses variantes d’une ligne nouvelle. Enfin, l’émission TTC (Toutes taxes comprises) de la RTS du 15 novembre revient sur les rapports historiques de Bonnard & Gardel (1975) et de la citrap-vaud (2014). La palme de l’humour revient définitivement à Alexis Favre pour son billet intitulé sobrement «Le trou» dans Le Temps du même jour.

Lugano–Chiasso et Genève–Lausanne: même combat

Soleil et nuagesMichel Béguelin, ancien cheminot, ancien parlementaire fédéral, est un observateur attentif de la politique ferroviaire suisse. Dans son dernier article paru dans Domaine Public du 8 décembre 2020 sous le titre «Entonnoir sud, entonnoir ouest, focus sur le réseau ferroviaire helvétique», il tire un parallèle entre les lignes de Lugano à Chiasso et de Genève à Lausanne; toutes deux sont saturées, ont des performances en vitesse limitées et sont incontournables, c’est-à-dire sans aucune possibilité de substitution en cas de panne majeure. Dans les deux cas, des projets d’aménagement de lignes nouvelles sont à l’étude, seul espoir d’un véritable bond en avant.

Olivier Français à la tête d’OuestRail

Grand soleilAprès onze années d’engagement sans faille, l’Assemblée générale de l’association OuestRail, rassemblée le 23 octobre 2020 à Delémont, a pris congé de son président Claude Hêche, ancien conseiller aux États jurassien et fervent promoteur du rail en Suisse occidentale. C’est en pleine confiance que Claude Hêche a remis les rênes de l’association aux mains du conseiller aux États vaudois Olivier Français, membre du comité d’OuestRail depuis 2010. Père spirituel de la Croix fédérale de la mobilité, il saura mener OuestRail vers un futur ambitieux. Tous nos voeux au nouveau président, ainsi qu’à ses nouvelles vice-présidentes, Lisa Mazzone, conseillère aux États genevoise, et Valérie Piller Carrard, conseillère nationale fribourgeoise. Plus de détails dans le communiqué de presse d’OuestRail du 23 octobre (photo Danièle Ludwig).

La citrap-vaud collabore avec Pro Bahn

Grand soleilLe dernier numéro de la revue InfoForum (3/2019) démontre l’étroite collaboration de la citrap-vaud avec le grand lobby suisse alémanique des transports publics, l’association Pro Bahn. Vous trouverez dans ce magazine les articles suivants, rédigés ou co-rédigés par des membres de la citrap-vaud:

  • Manque encore la pièce maîtresse, résumé en français et article principal en allemand, sur la réalisation à long terme du grand projet Plan Rail 2050 (pages 3-6)(voir la carte ci-dessous).
  • CEVA und Léman Express startbereit, une présentation en allemand du grand projet franco-valdo-genevois (pages 8-9).
  • Stratégie ferroviaire: le dogme central revisité, la chronique habituelle de la citrap-vaud, en français, avec son résumé en allemand (p. 20).

Premières retouches à l’étape 2035 du PRODES

Citation

Soleil et nuagesOuestRail, le lobby ferroviaire de Suisse occidentale, a pris connaissance des amendements apportés par la Commission des transports et des télécommunications du Conseil des États (CTT-E) au projet proposé par le Conseil fédéral de l’étape 2035 du PRODES (programme de développement stratégique de l’infrastructure ferroviaire). OuestRail salue ces dernières modifications, à savoir l’inscription de la ligne directe Neuchâtel–La Chaux-de-Fonds et du prolongement du chemin de fer Aigle–Leysin, deux importants projets pour renforcer la compétitivité des transports publics de cette région.

Une vision complète du développement ferroviaire à long terme est attendue dans le cadre du traitement du postulat 17.3262 «Croix fédérale de la mobilité et vision du réseau ferroviaire» et de l’adaptation du Plan sectoriel des transports d’ici 2021; le crédit proposé par la CTT-E doit permettre le financement des études nécessaires. La citrap-vaud ne peut qu’appuyer les efforts faits en faveur de la Croix fédérale de la mobilité, qui concrétise son Plan Rail 2050. Tous les détails dans les communiqués de presse de la CTT-E, d’OuestRail et de la Conférence des transports de Suisse occidentale (CTSO) du 19 février 2019, ainsi que dans Le Temps du 20 février et dans 24 heures du 21 février.