François Gatabin: un pionnier des transports publics

Grand soleilMécanicien de formation, pilote de locomotives aux CFF, syndicaliste, responsable du trafic régional CFF pour la Suisse romande, le Morgien François Gatabin est devenu patron, en 2014, de la compagnie de transport Morges-Bière-Cossonay. Un homme à l’affût des innovations susceptibles de relever les défis des transports publics de ce siècle: navettes autonomes testées du côté de Cossonay, essai de nouveaux bus à 100% électriques, rêve d’une télécabine urbaine entre Morges et Tolochenaz, application Internet pour réservation de billets avec un smartphone, transport massif de gravier antre Apples et Gland, nouvelle gare de Bière… Il ne manque à sa panoplie plus que l’écartement variable pour accélérer le transfert du gravier et rattacher la mythique ligne du Bière-Apples-Morges au Réseau express régional vaudois… Portrait détaillé dans Le Temps du 13 mars 2019 sous la plume de Bernard Wuthrich (photo Eddy Mottaz, Le Temps).

Boucle de Genève Aéroport: des milliards à économiser!

Grand soleilDans son édition du 10 mars 2019, Le Matin Dimanche revient, sous la plume de Julien Culet, sur le projet de boucle par l’aéroport dû à l’ingénieur Rodolphe Weibel et susceptible d’épargner des milliards de francs à la Confédération, au canton et à la ville de Genève. Détails complémentaires sur le blog de Rodolphe Weibel.

Un nouveau ferry pour doper la liaison Lausanne–Evian

Grand soleil«La Compagnie générale de navigation (CGN) a lancé un appel d’offres international pour la construction de son nouveau bateau moyen accéléré (BMA) destiné à désengorger le trafic lémanique entre la France et la Suisse, saturé… Ce navire, dont le coût est estimé à 15 millions de francs, sera un ferry de 60 m de long de type monocoque à déplacement rapide. Selon les exigences de la CGN, il devra pouvoir atteindre une vitesse maximale à pleine charge de 36 km/h.» Suite de l’article dans 24 heures du 28 février 2019 sous la plume de Claude Béda (illustration CGN/DR).

Mobilité de demain: prochaine station, le numérique

Grand soleilChers membres de la citrap-vaud,

L’Etat de Vaud a le plaisir de vous inviter à sa première conférence
sur la mobilité numérique:

Mobilité de demain: prochaine station, le numérique,
le jeudi 21 mars 2019, 8h15 – 17h15, à l’Université de Lausanne.

 Programme complet

Informations et inscriptions

Lien vers le communiqué de presse

 La participation est gratuite, sur inscription obligatoire jusqu’au 10 mars 2019.

 

Rail lémanique: un chantier perpétuel

Soleil et nuages«Chaque kilomètre est en chantier entre Genève et Lausanne, relève Alain Barbey, directeur régional des CFF pour la Suisse romande. La situation est extrême. Sans vouloir se plaindre, on doit expliquer sa particularité. Entre les deux villes, il n’y a pas de ligne alternative». L’axe voit passer 670 trains par jour. «C’est la ligne la plus dense de Suisse, voire sans doute d’Europe», souligne le dirigeant. On y compte quotidiennement 60 000 voyageurs, un total qui dépasse les précédentes prévisions et qui, à l’horizon 2030, devrait grimper à 100 000 passagers journaliers. Suite de l’article dans 24 heures du 22 février 2019, sous la plume de Marc Moulin.

 

Premières retouches à l’étape 2035 du PRODES

Citation

Soleil et nuagesOuestRail, le lobby ferroviaire de Suisse occidentale, a pris connaissance des amendements apportés par la Commission des transports et des télécommunications du Conseil des États (CTT-E) au projet proposé par le Conseil fédéral de l’étape 2035 du PRODES (programme de développement stratégique de l’infrastructure ferroviaire). OuestRail salue ces dernières modifications, à savoir l’inscription de la ligne directe Neuchâtel–La Chaux-de-Fonds et du prolongement du chemin de fer Aigle–Leysin, deux importants projets pour renforcer la compétitivité des transports publics de cette région.

Une vision complète du développement ferroviaire à long terme est attendue dans le cadre du traitement du postulat 17.3262 «Croix fédérale de la mobilité et vision du réseau ferroviaire» et de l’adaptation du Plan sectoriel des transports d’ici 2021; le crédit proposé par la CTT-E doit permettre le financement des études nécessaires. La citrap-vaud ne peut qu’appuyer les efforts faits en faveur de la Croix fédérale de la mobilité, qui concrétise son Plan Rail 2050. Tous les détails dans les communiqués de presse de la CTT-E, d’OuestRail et de la Conférence des transports de Suisse occidentale (CTSO) du 19 février 2019, ainsi que dans Le Temps du 20 février et dans 24 heures du 21 février.

Haro sur la 1ère classe!

Orage«Pour garantir à tous les passagers des places assises aux heures de pointe, la Jeunesse socialiste milite pour une classe unique. Le débat autour de l’opportunité d’une telle mesure pourrait s’inviter au parlement.» Suite de l’article dans Le Matin Dimanche du 17 février 2019 sous la plume de Gabriel Sassoon (photo Christian Beutler, Keystone, Alesssandro Della Valle).

 

Direttissima Morges–Lausanne et gare Hautes Ecoles: le Conseil d’Etat interpellé

Grand soleilLe député Stéphane Masson (PLR), appuyé par 44 co-signataires, a déposé le 12 février 2019 une interpellation adressée au Conseil d’Etat et intitulée «Nouvelle ligne CFF entre Lausanne et Genève, pourquoi ne pas étudier l’aménagement d’une gare souterraine au niveau de l’EPFL?». Rappelant le récent accord liant l’Etat de Vaud aux CFF, la «Perspective générale pour la région vaudoise», le député a souligné l’intérêt pour l’Ouest lausannois et pour les 33’000 résidents de l’EPFL et de l’UNIL d’étudier une desserte ferroviaire CFF entre Morges et Lausanne avec une nouvelle gare dans le périmètre des Hautes Ecoles. Vous trouverez ici le plaidoyer incisif de Stéphane Masson (de 8’17” à 11’35”), ainsi qu’un bref compte-rendu dans 24 heures du 14 février.

Esquisse d’une direttissima Morges-Hautes Ecoles-Lausanne selon la citrap-vaud, tirée de son rapport «Ligne ferroviaire nouvelle Genève–Lausanne: rapport d’étape 2016».

CFF et Bombardier au chevet du train duplex

Soleil et nuagesAndreas Meyer, CEO des CFF, et Laurent Troger, de Bombardier Transportation, ont répondu le 11 février 2019 aux questions de la Commission des transports et des télécommunications du Conseil national relatives à l’introduction du nouveau train duplex pour le trafic grandes lignes. Ensemble, ces deux entreprises travaillent d’arrache-pied à la résolution des problèmes techniques et à l’amélioration de la fiabilité de ces trains. Les CFF et Bombardier mettent tout en oeuvre pour que ce dernier puisse circuler dès que possible sur l’axe est-ouest du réseau ferroviaire suisse. Tous les détails dans le communiqué de presse des CFF du 11 février 2019, dans le 3e rapport des CFF «Train duplex pour le trafic grandes lignes de Bombardier» du 6 février, dans 24 heures et Le Temps du 12 février (dessin de Bénédicte, 24 heures).

 

Plus de connexions entre trains, bus, vélos et voitures à travers tout le canton de Vaud

Grand soleilAu coeur de la mobilité, le développement des gares vaudoises ne doit pas s’arrêter à leur aspect ferroviaire: prévoir des arrêts de bus, des parkings relais (P+R), des stationnements pour les vélos et des cheminements agréables pour les échanges efficaces entre ces différents modes de déplacement est un enjeu essentiel. Le Conseil d’État soumet une stratégie ambitieuse au Grand Conseil et lui demande de débloquer un crédit-cadre de 20,5 millions de francs. A titre d’exemple, parmi les projets d’importance cantonale qui pourront bénéficier de ce soutien, figure l’interface de la gare du Day, sur la commune de Vallorbe. Tous les détails dans le communiqué de presse du Conseil d’Etat du 11 février 2019, avec ses annexes, et dans 24 heures du 12 février sous la plume de Chloé Banerjee-Din (graphique de I. Caudullo).