Transformer Cully pour doper la cadence du RER vaudois

Grand soleilLe Conseil d’Etat demande au Grand Conseil d’accorder 31 millions de francs pour réaménager les installations ferroviaires des CFF à Cully. De nouvelles infrastructures autorisant un rebroussement des trains sont indispensables pour continuer à développer le réseau express régional (RER) vaudois. Lors de sa mise en service fin 2020, la nouvelle gare autorisera la circulation de quatre trains par heure jusqu’à Cossonay. Cette fréquence au coeur du RER Vaud permettra ainsi de prolonger ses lignes jusqu’à Aigle, puis jusqu’à la Vallée de Joux, pour fin 2021. Tous les détails dans le communiqué de presse du 16 février 2018 ainsi que dans l’Exposé des motifs et projet de décret du 31 janvier.

En 2020 environ, le RER vaudois recevra 14 nouvelles rames FLIRT

Grand soleilLe 27 mars 2017, les CFF et le Canton de Vaud ont annoncé la commande de 14 rames FLIRT supplémentaires pour le RER Vaud. Elles devraient être livrées autour de 2020 et permettre une augmentation de l’offre, en particulier une amélioration des cadences sur plusieurs lignes et un accroissement de la capacité des trains les plus fréquentés.

Travaux sur la ligne de la Broye pour une cadence à la demi-heure en semaine dès fin 2017

Grand soleilLes CFF entament d’importants travaux d’adaptation des installations aux gares de croisement d’Ecublens-Rue dès le 6 mars 2017, puis de Lucens dès le 20 mars 2017;  à l’issue de ces travaux, ces gares disposeront chacune de deux quais de 55 cm de haut et de 160 m de long, avec accès par un passage inférieur nouvellement créé.
L’horaire cadencé à la demi-heure en semaine pourra alors être introduit sur la ligne de la Broye dès fin 2017. Plus de renseignements ici.

La gare de Cully se métamorphose pour accueillir le RER Vaud

Grand soleilLe projet d’adaptation des installations ferroviaires de la gare de Cully a été mis à l’enquête publique le 8 février 2017. Ces travaux sont nécessaires pour permettre aux trains du RER de circuler quatre fois par heure entre cette gare et celle de Cossonay-Penthalaz. Le projet a été mené en étroite collaboration avec la municipalité de Bourg-en-Lavaux. Les travaux à Cully doivent permettre à une partie des trains de rebrousser chemin dans cette gare. Ce nouveau terminus représente, avec les nouvelles infrastructures Léman 2030 entre Lausanne et Renens, un élément indispensable pour permettre la mise en service de la fréquence au quart d’heure du RER Vaud. Tous les détails dans le communiqué de presse du 6 février 2017.

La Vallée de Joux s’accroche au RER vaudois

Grand soleilPierre angulaire de la mobilité des Vaudois, le Réseau Express Régional vaudois (RER Vaud) va être prolongé jusqu’au Brassus. L’Etat de Vaud, les CFF et l’Office fédéral des transports ont présenté le 30 décembre 2016 les mesures indispensables pour permettre aux trains de rejoindre directement –une fois par heure– la Vallée de Joux à partir de décembre 2021. En attendant l’achèvement des chantiers prévus, les pendulaires auront cependant un avant-goût immédiat de ce développement avec l’introduction de deux liaisons directes par sens dès le changement d’horaire du 11 décembre 2016. Tous les détails dans le communiqué de presse du 30 novembre 2016, ainsi que dans 24 heures du 1 décembre, sous la plume de Laureline Duvillard (infographie P.FY, source: RER Vaud).
24h1.12.16

Raccordement de l’Orbe–Chavornay au RER vaudois: 24 oppositions

OragePartir de la gare d’Orbe pour rejoindre Lausanne via Chavornay sans changer de train: c’est l’enjeu final du projet d’extension du RER vaudois, qui passe par la modernisation de la ligne ferroviaire Orbe-Chavornay. La mise à l’enquête par Travys, la société de transports qui gère cette ligne régionale, de la première étape de ce projet à 50 millions, s’est achevée le 24 octobre 2016 avec le dépôt de 24 oppositions. Plus de détails dans 24 heures du 29 octobre 2016, sous la plume de F.R.A. (graphique signé P.FY).

24h29.10.16

Orbe–Lausanne sans changer de train!

Grand soleilLe développement de la région d’Orbe-Chavornay passe par la réalisation d’un certain nombre de projets d’infrastructure liés à la mobilité. Après trois ans d’étude financée par le canton de Vaud et la Confédération, la société de transports publics TRAVYS, en collaboration avec les CFF, a déposé le 30 juin 2016, auprès de l’Office fédéral des transports, le dossier d’approbation du projet de modernisation de la ligne ferroviaire Orbe-Chavornay. Il s’agit d’une étape importante pour permettre le prolongement du RER Vaud jusqu’à Orbe et pour offrir notamment des trajets sans transbordement de Lausanne à Orbe. Plus de détails dans le communiqué de presse du 30 juin 2016 et dans 24 heures du 1er juillet 2016.
CP30.6.16

Lausanne–Le Brassus sans changement dès 2020

Grand soleilRépondant à une simple question du député Nicolas Rochat Fernandez, le Conseil d’Etat confirme que la création d’une liaison directe chaque heure entre Le Brassus et Lausanne est un objectif prioritaire du développement du RER Vaud. Des discussions sont actuellement en cours avec les CFF et l’Office fédéral des transports pour permettre la mise en place d’un tel horaire à l’horizon 2020. Celui-ci nécessite, notamment, le renouvellement des installations de sécurité des CFF pour permettre à une rame de rebrousser au Day, tandis que l’autre continuera jusqu’à Vallorbe. Tous les détails dans la réponse du Conseil d’Etat du 8 juin 2016.

 CE8.6.16

Nouvel horaire: révolution tous azimuts dans les transports publics vaudois

Grand soleilPour souligner la révolution du nouvel horaire, la conseillère d’Etat Nuria Gorrite s’était entourée de ses quinze directeurs des compagnies de transports publics le 27 novembre à Grandson, nouveau terminus du RER vaudois. Le Nord vaudois est la star du nouvel horaire, dès le 13 décembre 2015, qui verra 80% des trains changer d’heure, un chamboulement inédit depuis l’introduction de la 1ère étape de Rail 2000, en 2004. Tous les détails dans le communiqué de presse du 27 novembre 2015 et dans 24 heures du 28 novembre, sous la plume de Cindy Mendicino (Infographie L. Portier, 24 heures). 24h28.11.15

Futur hôpital Riviera-Chablais et mobilité

Grand soleil Le 5 novembre 2015, Mme Nuria Gorrite, Conseillère d’Etat, a tenu une conférence de presse à Rennaz sur la mobilité dans le Chablais ces prochaines années. Entre autres, y ont été décrits le développement de l’offre ferroviaire, la réorganisation des lignes régionales de bus, la desserte du futur hôpital Riviera-Chablais, le plan de mobilité en train d’être mis en place sur les divers sites de l’actuel hôpital Riviera-Chablais, l’extension de Mobilis au Chablais vaudois, les chantiers routiers en cours ou prévus. Certaines modifications interviendront dès décembre 2015, d’autres à l’ouverture du futur hôpital ou peu après.

Depuis plusieurs années, la citrap-vaud s’est fortement engagée dans la problématique de l’accès en transports publics au futur hôpital de Rennaz.
En particulier, pour faire entendre sa voix elle  dû déposer des oppositions, qu’elle a ensuite pu retirer après signature d’une convention entre l’Etat de Vaud d’une part, la citrap-vaud, le GMC (Groupe Mobilité Chablais) et l’ATE-Vaud d’autre part.
La citrap-vaud a aussi été à l’origine de la décision unanime prise par le Grand Conseil en mai 2012 de faire étudier la possibilité d’un transport hectométrique reliant cet hôpital à la ligne CFF du Simplon. Malgré la très probable faisabilité du transport hectométrique, cette étude préconise l’abandon de cette idée. La citrap-vaud est satisfaite que cette étude ait été menée, même si elle regrette que l’idée du transport hectométrique ne soit pas retenue.

Lors de cette conférence de presse, Mme Gorrite a remercié les associations citées ci-dessus, la citrap-vaud en particulier, pour leur attitude constructive, malgré les critiques qu’elles ont émises et les oppositions qu’elles ont déposées.

Pour plus de détails : voir ici, (article de 24 heures du 06.11.15)  et sur cette page de notre site.