Plus vite du Chablais à Berne

Grand soleilLe 10 décembre 2018, Frédéric Borloz, conseiller national PLR  et syndic d’Aigle, a déposé deux postulats visant à accélérer les trajets ferroviaires reliant le Chablais, la Riviera, Lausanne d’une part, et Berne d’autre part. Le postulat 18.4155 demande au Conseil fédéral d’étudier toutes les variantes permettant de relier le Chablais et la Riviera à Berne par la ligne du Train des Vignes (Vevey–Puidoux-Chexbres via Chexbres-Village), tandis que le postulat 18.4154 propose des corrections de la ligne historique Lausanne–Fribourg pour obtenir un temps de parcours Lausanne–Berne inférieur à une heure. 24 heures s’en fait l’écho dans son édition du 11 décembre.

A titre de rappel
:
• dès 2006, la citrap-vaud a eu des contacts avec les CFF (voir sur cette page)  en vue d’obtenir une liaison directe Vevey–Palézieux (–Fribourg–Berne), tout en maintenant les excellentes correspondances qui ont existé pendant plusieurs années jusqu’à fin 2016 (à Chexbres-Village, Corseaux-Cornalles et Vevey-Funi pour/de Lausanne ou Palézieux via Puidoux-Chexbres, respectivement pour/de Lausanne ou Montreux via Vevey).
Résultat, en bref: pas possible, en tout cas pour l’instant.
• De plus, trois interpellations dans ce sens ou incluant ce sujet, ont été déposées:
– la première en automne 2016 devant le Conseil communal de Vevey, à laquelle la Municipalité a répondu négativement;
– les deux autres au printemps 2017 devant le Grand Conseil, auxquelles le Conseil d’Etat a donné en avril 2018 une réponse très détaillée, négative également.
• La ligne du Train des Vignes est à voie unique sur l’entier de son parcours et le seul  évitement, autrefois situé à Chexbres-Village, a été supprimé il y a plusieurs années: cela complique sérieusement la mise en service d’une liaison directe telle que décrite plus haut.

Le 19 décembre 2018, le quotidien 24 heures publie la lettre d’une lectrice demandant, en réaction à l’annonce des postulats signalés en tête de cet article, une meilleure desserte de Chexbres-Village.

Quel avenir pour le funiculaire Territet–Mont-Fleuri?

Soleil et nuagesLe funiculaire Territet–Mont-Fleuri, hors service depuis 1992, cherche sa voie. L’ultime étude pour sa réhabilitation démontre les grandes difficultés à le prolonger vers le sud, en direction du lac, et le fort impact visuel d’un prolongement en amont. Le quotidien 24 heures du 16 octobre 2018, sous la plume de Claude Béda, décrit les efforts de la ville de Montreux qui entend lancer un concours d’idées pour sauver cette infrastructure (dessin de Bénédicte).

«Le viaduc du Blonay-Chamby menace de s’écrouler»

Soleil et nuagesSous ce titre alarmiste, 24 heures du 3 octobre 2018 décrit, sous la plume de Claude Béda, les menaces géologiques qui minent l’actuel viaduc du chemin de fer touristique Blonay-Chamby. L’ouvrage de remplacement est estimé à 15 millions de francs et les travaux devraient être entamés en octobre 2019. Cette reconstruction sauve l’activité du Blonay-Chamby et assure la liaison ferrée entre les compagnies Montreux-Vevey-Riviera et Montreux-Oberland bernois (photo Florian Cella).

Les MBC qui rient, les VMCV qui pleurent

Grand soleilSoixante millions de francs investis dans un village de 1500 habitants: c’est pourtant bien ce que prévoient les Transports de la région Morges Bière Cossonay (MBC) pour la modernisation et la valorisation du site de la gare de Bière. Le début des travaux est prévu en 2022 pour se terminer vers 2025. Plus de détails dans 24 heures du 29 août 2018 et dans la brochure ad hoc du MBC.

OrageAttaquée sur plusieurs fronts, la compagnie Vevey-Montreux-Chillon-Villeneuve (VMCV) entame son coûteux défi de modernisation. La société de transport public, aux mains des dix communes de la Riviera, est prise entre un vaste et coûteux projet de modernisation (notamment ses bus et sa billetterie), des perspectives financières peu engageantes et de récentes déconvenues en série. La fusion avec la compagnie Montreux-Vevey-Riviera (MVR), annoncée à l’époque pour 2014, a été manifestement oubliée. Détails dans 24 heures du 29 août 2018.

Future gare de Bière (documentation MBC).

La Riviera commémore 130 ans de tramway et 50 ans du Blonay-Chamby

(Photo VMCV tirée de 24 heures)

Grand soleilLe 2 mai 1888 le premier tramway électrique de Suisse est inauguré entre Vevey et Territet; dès septembre de la même année, il atteint Chiilon. 24 heures du 28 avril 2018 commémore l’événement en rappelant l’exposition «Trotter, rouler, voguer… à Montreux» qui se tient au Musée de Montreux jusqu’au 4 novembre 2018.

Le vendredi 4 mai 2018, la conseillère fédérale Doris Leuthard a lancé les festivités des 50 ans du chemin de fer-musée Blonay-Chamby; à cette occasion, cinq locomotives à vapeur, ambassadrices du Tessin, de la Furka, des Franches-Montagnes, de l’Oberland bernois et de France, seront en exploitation, en particulier durant les week-ends de l’Ascension et de Pentecôte. Plus de détails dans 24 heures du 5 mai 2018 et sur le site Internet du Blonay-Chamby. D’autres photographies dans 24 heures du 11 mai 2018.

(Photo Keystone, tirée de 24 heures)

Le Blonay-Chamby fête ses 50 ans

Grand soleilL’estival tortillard se mue en train des neiges pour ses 50 ans. Un périple insolite au Pays-d’Enhaut, fruit d’un travail de forcenés. Le train des neiges s’élancera le 3 mars 2018 à 10h30 à Montreux (complet). Mais il reste des places pour le trajet de retour Zweisimmen-Montreux, prévu le lendemain (inscription ici). Plus de détails dans 24 heures du 6 février 2018 sous la plume de Claude Béda (photo DR/Blonay-Chamby).

Grande première pour les VMCV

Grand soleilDès l’ouverture du nouvel hôpital Riviera-Chablais (HRC), la flotte des 16 trolleybus VMCV (ligne Vevey – Villeneuve, prolongée jusqu’à Rennaz), renouvelée dès mi-2018 dans le cadre de la garantie d’emprunt accordée par le Canton en janvier 2017, sera formée de véhicules pouvant circuler aussi sur batteries.
Cette nouvelle technique, étudiée depuis 2012 par les VMCV et leurs partenaires parmi d’autres variantes, a pu être adoptée au vu des résultats de divers tests; elle permettra à ces trolleybus de circuler entre Villeneuve et l’HRC sans qu’une ligne aérienne ne doive être installée sur le prolongement (env. 3 km) jusqu’à l’HRC de la ligne actuelle Vevey – Villeneuve. Cette grande première aux VMCV apaisera probablement les inquiétudes apparues ces derniers temps dans la population lors de la récente mise à l’enquête de l’électrification du nouveau tronçon, solution privilégiée dans un premier temps.
D’autres informations sont disponibles dans le communiqué de presse publié par le Canton le 30 mai 2017 ou dans l’article de Claude Béda paru dans 24 heures le 31 mai 2017.

Accès en transports publics à l’Hôpital Riviera-Chablais

Soleil et nuages Décidément, la mise en place des accès en transports publics (TP) au nouvel Hôpital Riviera-Chablais ne se fait pas sans douleur! Suite aux nombreuses réactions à l’occasion de la mise à l’enquête du prolongement de la ligne 201 du trolleybus VMCV Vevey – Villeneuve, les dernières interventions viennent:
– de l’ATE (Association Transport et Environnement) Vaud, qui, dans son communiqué de presse du 27 avril 2017, plaide pour une mise en place rapide de TP de qualité pour desservir le nouvel hôpital dès son ouverture; de plus, elle déplore, comme la citrap-vaud, la toute récente fermeture du guichet CFF de Villeneuve, alors que, dès l’ouverture de l’HRC, de nombreux voyageurs supplémentaires vont transiter par cette gare, sur le trajet pour ou depuis l’hôpital.
– du Grand Conseil vaudois où une interpellation a été transmise au Conseil d’Etat le 2 mai 2017; il y est question des risques que les remises en question du projet font courir à ce prolongement de la ligne 201.
Rappelons que la Citrap a été très active dans ce dossier: cet historique en donne une idée.