Le rail à Genève: deux pétitions déposées

Grand soleilL’association Genève Route et Rail vient de déposer deux pétitions auprès du Grand Conseil en relation avec les projets d’infrastructure ferroviaire. La première de ces pétitions (P 2093) s’intitule Pour le raccordement du Léman Express à l’aéroport. Elle demande que tout soit mis en œuvre afin d’assurer au plus tôt le raccordement du réseau ferroviaire du Léman Express à la gare de Genève-Aéroport, seconde gare du canton, sans transbordement, ni rebroussement à Cornavin. La seconde pétition déposée s’intitule Pour un traitement cohérent et transparent de l’infrastructure ferroviaire. Elle demande que les deux très importants projets de loi relatifs à l’avenir de l’infrastructure ferroviaire du canton, actuellement déposés au Grand Conseil, PL 12525 (crédit d’étude pour la prolongation des voies CFF de l’Aéroport de Genève en direction de Lausanne, dite «la boucle») et  PL 12553 (modification de la loi sur le réseau des transports publics), fassent l’objet d’un traitement conjoint par le législatif cantonal. Tous les détails dans le communiqué de presse du 26 mai 2020 de Genève Route et Rail (schéma Genève Route et Rail).

Mathieu Fleury: de la défense des consommateurs à celle des clients CFF

Grand soleilLa sécurité, la ponctualité et la qualité sont des priorités absolues pour les CFF. Cette orientation se reflète dans l’organisation de l’entreprise: les CFF créent une nouvelle unité centrale appelée «Clients». Mathieu Fleury, ancien secrétaire général de la Fédération romande des consommateurs, en sera le responsable à partir du 1er juin 2020. Tous les détails dans le communiqué de presse CFF du 27 mai (photo CFF).

CFF Infrastructure: Peter Kummer succède à Jacques Boschung

Soleil et nuagesPeter Kummer reprendra à la mi-août 2020 la direction de CFF Infrastructure. L’actuel directeur Informatique des CFF succédera à Jacques Boschung, qui a décidé de quitter les CFF. Cet économiste d’entreprise et informaticien diplômé de l’Université de Berne, âgé de 54 ans, reprend la direction de la division CFF Infrastructure, forte d’environ 10 000 collaboratrices et collaborateurs. Plus de détails dans le communiqué de presse CFF du 25 mai 2020 (photo CFF). Sous le titre «Les CFF souffrent d’un sérieux mal de têtes», Bernard Wuthrich livre son analyse dans Le Temps du 27 mai et interviewe la présidente du Conseil d’administration des CFF, Monika Ribar.

Remplacer les avions par des TGV

Grand soleilL’électrochoc causé par la pandémie, conjugué au souci environnemental, joue en faveur du grand retour du train pour les courtes et moyennes distances. C’est la conviction de l’Association européenne pour le développement du transport ferroviaire (AEDTF), qui, dès le 11 mai 2020, premier jour du déconfinement, est montée au créneau en demandant «un nouvel équilibre» entre le train et l’avion, afin que le rail retrouve le «rôle majeur qu’il avait autrefois». Voir l’analyse complète du Matin Dimanche du 17 mai 2020, sous les plumes d’Ivan Radja et Clément Bonard, ainsi que notre page Actualité du 14 mai consacrée au communiqué de l’AEDTF (photo Philippe Lopez/AFP).

Voyages internationaux après la pandémie: quelle place pour le rail?

Grand soleilSuite à la pandémie, l’Association européenne pour le développement du transport ferroviaire, section suisse  (AEDTF-CH), demande qu’un nouvel équilibre entre le train et l’avion soit favorisé et que le rail retrouve le rôle majeur qu’il avait autrefois. Au trafic aérien les déplacements professionnels encore nécessaires et les trajets les plus longs; au rail les relations sur les courtes et moyennes distances, ainsi que le trafic de loisirs. L’effort doit être mis sur le développement de relations ferroviaires modernes (confortables), directes (sans changement) et pratiques (billetterie harmonisée); atteindre Londres, Bruxelles, Rome, Barcelone, Nice ou Amsterdam par train direct au départ de la Suisse doit redevenir une évidence. Tous les détails dans le communiqué de presse de l’AEDTF-CH du 11 mai 2020.

La motion «Stratégie pour augmenter à long terme le nombre de correspondances internationales du trafic ferroviaire voyageurs», déposée par la conseillère nationale Aline Trede (Groupe des Verts) le 20 décembre 2019, est une réponse partielle à la demande de l’AEDTF-CH. Cette motion a été heureusement adoptée par le Conseil fédéral le 12 février 2020.

La boucle de l’aéroport en examen

Soleil et nuagesLa boucle ferroviaire par l’aéroport de Genève, projet lancé par l’ingénieur EPFL Rodolphe Weibel et soutenu par l’association Genève Route et Rail (GeReR), est actuellement examinée au Grand Conseil genevois. Sa Commission des travaux vient de rejeter la proposition de feu le député PLR Rolin Wavre de lui allouer un crédit d’études de 1,8 millions de francs. Le père de la boucle, Rodolphe Weibel, en débat avec Thomas Wenger, député socialiste, dans les colonnes de la Tribune de Genève du 13 mai 2020 (dessin Herrmann).

Pandémie: retour à l’horaire régulier

Grand soleilLes entreprises de transport suisses étendront notablement leur offre dès le 11 mai 2020. Les CFF rétablissent plusieurs liaisons en trafics régional et grandes lignes. Davantage de trafic implique davantage de passagers. C’est pourquoi la branche des transports publics a élaboré des mesures de protection. Pour la sécurité des voyages, les CFF renforcent par ailleurs le nettoyage des trains et des gares. Tous les détails dans le communiqué de presse CFF du 11 mai 2020.

Pour l’UBS, le train l’emportera sur l’avion après la crise

Grand soleilLa pandémie de coronavirus provoquera-t-elle un transfert modal décisif du transport aérien au rail? La banque suisse UBS répond par l’affirmative –du moins en Europe et en Chine– dans son rapport intitulé By Train or Plane? The Traveller’s Dilemma after Covid-19 and amid Climate Change Concerns (En train ou en avion? Le dilemme du voyageur après le Covid-19, au milieu des préoccupations liées au changement climatique). Voir le résumé de ce rapport sur le site de la revue française Ville, rail et transports du 28 avril 2020.

Transports publics: plan de protection dès la reprise de l’offre du 11 mai 2020

Grand soleilLe 11 mai 2020 sera marqué par une nette reprise de l’offre des entreprises de transport suisses. En tant que gestionnaires de système des transports publics sur rail et route, les CFF et CarPostal ont mis au point un plan de protection pour les voyageurs des transports publics en concertation avec l’Office fédéral des transports (OFT) et l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Le port de masques d’hygiène est préconisé aux usagers des transports publics si la distance de deux mètres ne peut pas être respectée. Dans la mesure du possible, il est conseillé d’éviter les heures de pointe le matin et le soir et d’opter pour des trains à faible taux d’occupation. Toutes les informations dans les deux communiqués de presse du 30 avril 2020 détaillant le plan de protection et la reprise de l’offre; informations de la Compagnie générale de navigation (CGN) sur son communiqué de presse du même jour; échos dans les éditions du 1 mai de 24 heures et du Temps (photo CFF); Plan de protection pour les transports publics, édition du 27 avril 2010.

Pandémie: retour progressif à la normale

Grand soleilDès le 27 avril et jusqu’au 11 mai 2020, les transports publics rétabliront leur offre de manière progressive en tenant compte de l’évolution de la situation sanitaire. Les CFF et CarPostal SA, en tant que gestionnaires du système pour le rail et la route, développent pour le 11 mai un concept de protection de la santé pour les voyageurs et les collaborateurs; cette protection reste la priorité absolue. Plus de détails dans le communiqué de presse des CFF (photo CFF).