Premières retouches à l’étape 2035 du PRODES

Citation

Soleil et nuagesOuestRail, le lobby ferroviaire de Suisse occidentale, a pris connaissance des amendements apportés par la Commission des transports et des télécommunications du Conseil des États (CTT-E) au projet proposé par le Conseil fédéral de l’étape 2035 du PRODES (programme de développement stratégique de l’infrastructure ferroviaire). OuestRail salue ces dernières modifications, à savoir l’inscription de la ligne directe Neuchâtel–La Chaux-de-Fonds et du prolongement du chemin de fer Aigle–Leysin, deux importants projets pour renforcer la compétitivité des transports publics de cette région.

Une vision complète du développement ferroviaire à long terme est attendue dans le cadre du traitement du postulat 17.3262 «Croix fédérale de la mobilité et vision du réseau ferroviaire» et de l’adaptation du Plan sectoriel des transports d’ici 2021; le crédit proposé par la CTT-E doit permettre le financement des études nécessaires. La citrap-vaud ne peut qu’appuyer les efforts faits en faveur de la Croix fédérale de la mobilité, qui concrétise son Plan Rail 2050. Tous les détails dans les communiqués de presse de la CTT-E, d’OuestRail et de la Conférence des transports de Suisse occidentale (CTSO) du 19 février 2019, ainsi que dans Le Temps du 20 février et dans 24 heures du 21 février.

Haro sur la 1ère classe!

Orage«Pour garantir à tous les passagers des places assises aux heures de pointe, la Jeunesse socialiste milite pour une classe unique. Le débat autour de l’opportunité d’une telle mesure pourrait s’inviter au parlement.» Suite de l’article dans Le Matin Dimanche du 17 février 2019 sous la plume de Gabriel Sassoon (photo Christian Beutler, Keystone, Alesssandro Della Valle).

 

Direttissima Morges–Lausanne et gare Hautes Ecoles: le Conseil d’Etat interpellé

Grand soleilLe député Stéphane Masson (PLR), appuyé par 44 co-signataires, a déposé le 12 février 2019 une interpellation adressée au Conseil d’Etat et intitulée «Nouvelle ligne CFF entre Lausanne et Genève, pourquoi ne pas étudier l’aménagement d’une gare souterraine au niveau de l’EPFL?». Rappelant le récent accord liant l’Etat de Vaud aux CFF, la «Perspective générale pour la région vaudoise», le député a souligné l’intérêt pour l’Ouest lausannois et pour les 33’000 résidents de l’EPFL et de l’UNIL d’étudier une desserte ferroviaire CFF entre Morges et Lausanne avec une nouvelle gare dans le périmètre des Hautes Ecoles. Vous trouverez ici le plaidoyer incisif de Stéphane Masson (de 8’17” à 11’35”), ainsi qu’un bref compte-rendu dans 24 heures du 14 février.

Esquisse d’une direttissima Morges-Hautes Ecoles-Lausanne selon la citrap-vaud, tirée de son rapport «Ligne ferroviaire nouvelle Genève–Lausanne: rapport d’étape 2016».

CFF et Bombardier au chevet du train duplex

Soleil et nuagesAndreas Meyer, CEO des CFF, et Laurent Troger, de Bombardier Transportation, ont répondu le 11 février 2019 aux questions de la Commission des transports et des télécommunications du Conseil national relatives à l’introduction du nouveau train duplex pour le trafic grandes lignes. Ensemble, ces deux entreprises travaillent d’arrache-pied à la résolution des problèmes techniques et à l’amélioration de la fiabilité de ces trains. Les CFF et Bombardier mettent tout en oeuvre pour que ce dernier puisse circuler dès que possible sur l’axe est-ouest du réseau ferroviaire suisse. Tous les détails dans le communiqué de presse des CFF du 11 février 2019, dans le 3e rapport des CFF «Train duplex pour le trafic grandes lignes de Bombardier» du 6 février, dans 24 heures et Le Temps du 12 février (dessin de Bénédicte, 24 heures).

 

Plus de connexions entre trains, bus, vélos et voitures à travers tout le canton de Vaud

Grand soleilAu coeur de la mobilité, le développement des gares vaudoises ne doit pas s’arrêter à leur aspect ferroviaire: prévoir des arrêts de bus, des parkings relais (P+R), des stationnements pour les vélos et des cheminements agréables pour les échanges efficaces entre ces différents modes de déplacement est un enjeu essentiel. Le Conseil d’État soumet une stratégie ambitieuse au Grand Conseil et lui demande de débloquer un crédit-cadre de 20,5 millions de francs. A titre d’exemple, parmi les projets d’importance cantonale qui pourront bénéficier de ce soutien, figure l’interface de la gare du Day, sur la commune de Vallorbe. Tous les détails dans le communiqué de presse du Conseil d’Etat du 11 février 2019, avec ses annexes, et dans 24 heures du 12 février sous la plume de Chloé Banerjee-Din (graphique de I. Caudullo).

Trains à grande vitesse: Chine versus Alstom + Siemens

Soleil et nuages«Il y a trente ans, la Chine fermait définitivement la dernière usine de locomotives à vapeur dans la ville charbonnière de Datong. Aujourd’hui, cette même Chine possède le plus grand réseau de trains à grande vitesse du monde. En matière ferroviaire, elle est passée du XIXe siècle au XXIe siècle en une génération… Face à ce rouleau compresseur, Paris et Berlin ont voulu créer un «champion européen» par la fusion d’Alstom et de Siemens.» Suite de cette analyse dans Le Temps du 9 février 2019 sous la plume de Frédéric Koller.

Pour l’économiste Cora Francisca Jungbluth, le rejet de la fusion Alstom-Siemens est vu comme une erreur stratégique, face à la concurrence chinoise. Interview dans Le Temps du 11 février sous la plume de Delphine Nerbollier (photo Volker Hartmann/AFP Photo DDP).

Le tramway t1 reliera Lausanne à Villars-Ste-Croix

Grand soleilDans le cadre des études de la deuxième étape du tramway t1 (Renens–Villars-Sainte-Croix), le canton, les communes de Bussigny, Crissier, Ecublens et Villars-Sainte-Croix ont confirmé le terminus de cette future infrastructure de transport à la Croix-du-Péage (Villars-Sainte-Croix). En parfaite cohérence avec les objectifs du Projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM), le développement de ce nouveau transport public s’inscrit dans les densifications prévues le long de cet axe. Plus de détails dans le communiqué de presse du 6 février 2019.

Le percement du tunnel du LEB démarre

Grand soleilAprès quinze mois de travaux préparatoires, deux puissantes haveuses, machines utilisées pour les travaux souterrains, sont entrées en action le 28 janvier 2019 pour creuser le futur tunnel du Lausanne–Echallens–Bercher (LEB) qui reliera Chauderon à Union-Prilly dès 2020. Plus de détails dans le communiqué de presse du 28 janvier et dans 24 heures du 31 janvier (photo Maurice Schobinger).

smartrail 4.0: l’informatique au service des usagers du rail

Grand soleilsmartrail 4.0 est un programme de travail commun aux CFF, BLS, Schweizerische Südostbahn AG (SOB), chemin de fer rhétique (RhB) et à l’Union des transports publics (UTP). Ensemble, ces partenaires souhaitent exploiter le potentiel des nouvelles technologies informatiques pour accroître progressivement les capacités et la sécurité, et pour exploiter l’infrastructure ferroviaire de manière plus efficace. La clientèle profitera progressivement d’une desserte renforcée, d’une cadence horaire plus dense, d’un recul du nombre de perturbations, d’une amélioration de la connexion au réseau téléphonique et d’une meilleure information en cas de perturbation. Tous les détails dans le communiqué de presse CFF du 29 janvier 2019, ainsi que dans les éditions du 30 janvier des quotidiens Le Temps et 24 heures (dessin de Bénédicte dans 24 heures).

Lausanne et région: le bus rapide piétine

Soleil et nuagesFace aux résistances, le chantier de la ligne de bus à haut niveau de service (BHNS) entre Crissier et Lutry commencera au plus tôt à l’ouest fin 2019 et à l’est en 2020. Enquête complète par Chloé Banerjee-Din dans 24 heures du 26 janvier 2019 (graphisme P. FY, source tl, photo Jean-Bernard Sieber).