Genève–Lausanne–Berne: Vincent Ducrot veut aller plus vite

Grand soleilDans Le Matin Dimanche du 13 juin 2021, Vincent Ducrot, CEO des CFF, est interviewé par Nicolas Pinguely et Pierre Veya. Il résume sa vision sur l’axe Genève–Lausanne–Berne.

«Estimez-vous nécessaire de créer une nouvelle ligne plus rapide entre Lausanne et Berne, où le train se traîne? Cela serait une bonne chose d’accélérer la ligne. Nous planchions déjà sur le sujet lorsque j’étais jeune ingénieur. Les voies sont vieilles et le parcours très tournant. Nous y travaillons, mais l’investissement public se chiffre en centaines de millions. Ce sera à la politique de décider, car c’est son rôle et sa compétence.

Et l’axe entre Genève et Lausanne? Il faudrait une voie supplémentaire qui puisse servir d’itinéraire de délestage. Là, nous sommes trop fragiles lorsque survient une panne ou un accident de personne. La situation peut prendre deux heures avant d’être rétablie. C’est notre talon d’Achille. Nous réfléchissons à la création d’une nouvelle voie, peut-être le long de l’autoroute.»

(Photo Yvain Genevay)

La sécurité informatique du LEB épinglée

Soleil et nuages«Normes minimales en matière de sécurité informatique «pas atteintes», absence de stratégie dans le même domaine, matériel sensible facilement accessible par des tiers ou encore risque de paralysie de la ligne pour cause d’absence de détecteurs d’incendie sur les systèmes d’enclenchement et de doublement des installations de commande: commandité par le Contrôle fédéral des finances et révélé mercredi soir, l’audit de «la résilience informatique des infrastructures critiques – exigences minimales des installations de sécurité ferroviaire» égratigne durement la compagnie du Lausanne-Échallens-Bercher». Tous les détails dans 24 heures du 3 juin 2021, sous la plume de Sylvain Muller (photo Jean-Paul Guinnard).

Avec le Rayon Vert, la gare de Renens frappe un grand coup

Grand soleilLors de son premier coup de pioche en 2017, le Rayon Vert était la promesse d’un ouvrage emblématique inscrit au coeur du projet de rénovation de la gare CFF de Renens. Après quatre ans de travaux, il est désormais une réalité qui colorera le quotidien des usagers de la 3e gare de Suisse romande. Avec ses 150 mètres de long, ses multiples escaliers mécaniques et ascenseurs, sa structure métallique et végétalisée unique reliant directement les quais ainsi que les places nord et sud de la gare, la passerelle a accueilli ses premiers visiteurs le 25 mai 2021. Tous les détails dans le communiqué de presse du même jour et dans 24 heures du 26 mai sous la plume de Chloé Din (photo Vanessa Cardoso/Philippe Maeder).

Vaud: une stratégie pour le transport des marchandises

Grand soleilAlors que la tendance est à l’augmentation du trafic de marchandises, il est indispensable que ce secteur s’oriente vers plus de durabilité et d’efficacité. Disposant d’un rapport de diagnostic complet du transport de marchandises sur son territoire, le Canton veut développer des stratégies de soutien au rail, élaborer des solutions en vue d’améliorer la logistique en milieu urbain, optimiser la localisation des sites logistiques et évaluer la faisabilité du projet «Cargo Sous Terrain» sur son territoire. Plus de détails dans le communiqué de presse du 20 mai 2021, dans la présentation du même jour et dans 24 heures du 21 mai, sous la plume de Renaud Bournoud.

Transport de gravier d’Apples à Gland via le MBC.

Loi CO2: renaissance des trains de nuit

Grand soleilLe train de nuit est à l’agonie. La loi sur le CO2, soumise à la votation populaire le 13 juin 2021, offre de nouvelles perspectives aux trains de nuit: les entreprises de transport public peuvent bénéficier d’aides financières du Fonds pour le climat, à hauteur de 30 millions de francs par an, pour la promotion du transport ferroviaire transfrontalier de personnes, y compris par trains de nuit. Plus de détails dans 24 heures du 15 mai 2021 sous la plume de Renaud Bournoud et Florent Quiquerez (graphique: I. Caudullo, 24 heures).

Tunnel lausannois du LEB: 200 jours sans train

Grand soleilLe tunnel sous l’avenue d’Echallens est un projet majeur du chemin de fer Lausanne-Echallens-Bercher (LEB), dont les trains circulent désormais avec succès à une cadence de 15 minutes entre Echallens et Lausanne-Flon. Pour finaliser la liaison souterraine qui reliera Prilly et Lausanne dès le printemps 2022, la circulation des trains sera interrompue entre les deux communes. Un dispositif de bus de remplacement garantira la desserte dès le 25 septembre 2021 et jusqu’à la mise en service de l’ouvrage prévue lors des vacances de Pâques 2022. Tous les détails dans le communiqué de presse du 12 mai 2021 et dans 24 heures du 14 mai sous la plume de Sylvain Muller.

TPC: la halte des Planches enfin court-circuitée

Grand soleilLes Transports publics du Chablais (TPC) veulent permettre le passage direct des trains à la halte des Planches, entre Aigle et la station des Diablerets. Objectif: doubler la cadence et réduire le temps de parcours de 10 minutes. Cette amélioration, devisée à 16 millions, permettra aux TPC de desservir la ligne chaque demi-heure. Trains directs Aigle–Les Diablerets alterneront avec convois régionaux qui rebrousseront au Sépey. Plus de détails dans 24 heures du 27 avril 2021 (photo Chantal Dervey).

Un autre serpent de mer ressurgit: les transports publics gratuits

Soleil et nuagesUn comité d’organisations et de partis de gauche annonce le lancement en septembre d’une initiative populaire vaudoise pour des transports publics gratuits. La question avait été rejetée au Parlement en 2020. Tous les détails dans Le Temps du 22 avril 2021, sous la plume d’Aïna Skjellaug, et dans 24 heures du même jour, sous la plume de Mathieu Signorell.

On relira avec attention la prise de position d’Alain Faucherre, ancien président de la citrap-vaud, dans 24 heures du 7 mars 2007.

Les CFF commandent 60 trains InterRegio à Stadler Rail

Grand soleilLes CFF commandent 60 trains à deux étages InterRegio à Stadler Rail pour un montant de quelque 1,3 milliard de francs. Ils atteignent ainsi les capacités requises en vue du réaménagement de l’offre en trafic régional et répondent aux directives de la loi sur l’égalité pour les handicapés en trafic grandes lignes. En sus du communiqué de presse minimaliste des CFF du 21 avril 2021, vous trouverez dans 24 heures du 22 avril, sous la plume de Philippe Rodrik, une analyse détaillée de l’entreprise Stadler et de ses performances actuelles (photo Olivier VIetti-Violi).

Serpent de mer lausannois, le tunnel piéton Gare–Flon ressurgit

Soleil et nuagesOlivier Français, ancien municipal PLR, surnommé «Monsieur Tunnels», rappelle aujourd’hui quelques éléments après que le Conseil communal a récemment demandé un tunnel piéton entre la gare CFF et le Flon. L’idée a surgi plusieurs fois ces dernières années et avait même été retenue au début des années 2000 dans le paquet des infrastructures du PALM (Projet d’agglomération Lausanne-Morges). Plus de détails dans 24 heures du 19 avril 2021 sous la plume de Lise Bourgeois.