Le chemin de fer suisse fête ses 175 ans

Grand soleil«Le 9 août 1847, il y a tout juste 175 ans, fut inaugurée la première ligne ferroviaire du pays, entre Baden et Zurich. La Suisse a depuis confirmé sa volonté de faire du rail un ciment national». Bernard Wuthrich, journaliste au Temps et grand expert du chemin de fer, nous rappelle cette épopée dans l’édition du 6 août 2022.

Le 175e anniversaire de la mise en service de la première ligne ferroviaire fait l’objet de célébrations durant toute l’année: le programme est disponible sur 175-ans.ch. En Suisse romande, la fête est répartie sur deux week-ends. Des manifestations autour de thèmes variés sont prévues à Bienne, Delémont et Montilier (FR) les 3 et 4 septembre, puis Aigle, Clarens, Fribourg, La Chaux-de-Fonds, Lausanne, Martigny, Morges, Pré-Petitjean (JU), Prilly-Malley, Renens, Vernayaz (VS) et Yverdon-les-Bains les 1er et 2 octobre.

Reconstitution de la locomotive du train original Spanisch-Brötli-Bahn reliant Zurich à Baden dès 1847 (photo CFF).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

Du Brassus à Aigle sans changer de train

Grand soleilDès le dimanche 7 août 2022, il sera désormais possible de se rendre de la Vallée de Joux à Aigle sans changer de train, grâce à la nouvelle gare du Day, déplacée de quelque 300 mètres en direction de Vallorbe, et à une collaboration renforcée entre TRAVYS et les CFF. Le RER Vaud poursuit sa fonction de lien entre les régions du canton. La nouvelle gare du Day (voir schéma ci-dessous) permet aux convois de la ligne S2 du RER Vaud, grâce au principe de coupe/accroche, de se séparer et de desservir chaque heure simultanément Vallorbe et la Vallée de Joux. Dans le sens inverse, les deux convois se rejoignent au Day, pour ne former plus qu’un train en direction d’Aigle, en passant par Lausanne. Pus de détails dans le communiqué de presse du 2 août 2022 (schéma de l’Etat de Vaud).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

La future gare de Lausanne paralysée

Soleil et nuages«Trois ans après l’octroi du permis de construire, une année après son lancement en grande pompe, le chantier de la gare, essentiel au développement ferroviaire romand, n’a guère avancé.» Le chantier, qui devait initialement s’achever en 2025, puis en 2032, risque d’accumuler davantage de retard et de générer d’importants surcoûts. En cause, des raisons logistiques, historiques, mais également politiques, en particulier les relatons tendues entre l’Office fédéral des transports et les CFF. Analyse détaillée dans Le Temps du 18 juillet 2022 sous la plume de Sami Zaïbi (photo Laurent Gilliéron/Keystone).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

Le passé de la citrap-vaud aux Archives cantonales vaudoises

Grand soleilDès le mois de juin 2022 on peut consulter aux Archives cantonales vaudoises (ACV), sous la cote PP 1065, les archives personnelles de Daniel Mange, membre d’honneur de la citrap-vaud, consacrées aux transports publics et recouvrant notamment les domaines suivants:

  • Les travaux du Groupe de réflexions et d’études ferroviaires (GREF) de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne sur l’écartement variable et le tram-train entre le métro m1 et la ligne CFF Renens–Lausanne (1986-2014).
  • Les travaux de la citrap-vaud sur les métros lausannois (1988-1994), une unique compagnie pour les transports publics vaudois (1999-2008), une ligne nouvelle de Genève à Lausanne (1997-2019) et le Plan Rail 2050 (2007-2019).
  • Une importante collection de documents de presse sur les transports publics en Suisse et à l’étranger (1893-2022).

La liste des 209 objets (classeurs fédéraux, boîtes à archives et enveloppes) est résumée dans un tableau et détaillée dans l’inventaire  officiel des ACV arrêté au 24 mai 2022. La consultation de l’ensemble de ces documents aux ACV est libre et soumise au règlement des ACV détaillé sur leur site. Vous trouverez tous les détails sous la rubrique Archives cantonales vaudoises du site de la citrap-vaud (photo A. Jotterand, Bière).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

Trains rapides: le Parti socialiste tance sa conseillère fédérale

Grand soleilAprès la désastreuse prise de position de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga sur la perspective Rail 2050 (voir notre actualité du 23 juin 2022), bannissant les relations internationales au profit du seul trafic d’agglomération, c’est le Parti socialiste qui lance une offensive pour développer le réseau ferroviaire avec l’Europe. Intitulé «Rail-to-Europe», ce plan stratégique envisage la mise en place de liaisons directes vers Barcelone, Rome ou Londres au départ des grandes villes suisses. Selon ses auteurs, les CFF peuvent y parvenir en profitant des liaisons ferroviaires rapides déjà existantes dans de nombreux pays européens. Selon le conseiller national Roger Nordmann, cette stratégie ne concerne pas uniquement le développement du réseau nocturne. «Il faut aussi se concentrer sur les trains de jour, qui sont plus simples pour les passagers et peut-être moins chers à exploiter.» Plus de détails dans 24 heures du 11 juillet 2022 sous la plume de Gabriel Sassoon (photo 24 heures/Keystone).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

Fiasco de WAKO: vers une ligne nouvelle Lausanne–Berne?

Soleil et nuagesUne semaine après la publication du rapport intermédiaire sur l’étape 2035 de l’aménagement de l’infrastructure ferroviaire par l’Office fédéral des transports (OFT), les CFF renoncent à la technologie de compensation de roulis (WAKO) –élément indispensable dans l’accroche de la Suisse occidentale au restant du réseau helvétique. Les CFF avaient proposé ce système comme solution optimale en lieu et place de corrections de tracé pour la ligne du Plateau en 2010. Après les propositions de nouveaux horaires CFF pour la période 2025-2032, l’abandon du projet WAKO renforce le décrochage du noeud de Lausanne et de la Suisse occidentale du reste de la Suisse. Pour éviter la mise en place d’un réseau à deux vitesses, la Conférence des transports de la Suisse occidentale (CTSO) demande les moyens nécessaires à la réalisation d’une infrastructure robuste et performante sur l’axe Berne–Fribourg–Lausanne–Genève dans les plus brefs délais. Tous les détails dans le communiqué de presse de la CTSO du 1 juillet 2022, ainsi que dans le communiqué CFF du même jour.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

Rail 2050 selon le Conseil fédéral: un insipide brouet

OrageSelon son communiqué de presse du 22 juin 2022, le Conseil fédéral réoriente sa stratégie à long terme. Il s’agit à l’avenir de renforcer les chemins de fer principalement sur les courtes et moyennes distances, par exemple à l’aide d’offres RER supplémentaires et en revalorisant les gares en banlieue. La Perspective Rail 2050 remplace la stratégie à long terme Rail, qui date de 2012 et se concentrait essentiellement sur l’élimination des goulets d’étranglement et sur l’étoffement des cadences.

L’association SwissRailvolution a réagi dans son propre communiqué du même jour, et demande au Conseil fédéral d’élaborer un véritable plan directeur qui définisse les corridors nationaux et européens pour le transport de personnes et de marchandises, d’est en ouest et du nord au sud, de frontière à frontière, selon le projet de la Croix fédérale de la mobilité (voir carte ci-dessous).

De son côté la presse romande relève les réactions très mitigées de plusieurs personnalités politiques, en particulier du conseiller aux Etats Olivier Français (Le Temps du 23 juin) et de la présidente du Conseil d’Etat vaudois Nuria Gorrite (24 heures du même jour). Dans 24 heures du 27 juin, Olivier Français, interviewé par Renaud Bournoud, revient sur la calamité suprême: un transbordement à Berne, où tous les trains de la Suisse romande termineraient leur course!

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

Ateliers CFF: le lourd à Yverdon, le léger à Aigle

Grand soleilLa menace de délocalisation qui pesait sur les ateliers d’Yverdon-les-Bains s’est dissipée: les CFF ont annoncé le 10 juin 2022 qu’ils conserveront leur activité d’entretien des trains à Yverdon-les-Bains moyennant un investissement de 350 millions de francs. De plus, les CFF ont décidé de construire un nouveau centre d’entretien léger pour leur matériel roulant dans la zone industrielle d’Aigle, juste en face du dépôt des Transports publics du Chablais. Tous les détails dans le communiqué de presse du 10 juin, dans 24 heures du 11 juin sous la plume d’Anetka Mühlemann et dans Le Temps du même jour, sous la plume de Raphaël Jotterand (photo de Jean-Paul Guinnard, 24 heures).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

Sauver les rails. Sauver les trains. Sauver le climat.

Soleil et nuagesSuite au trou financier dans la caisse des CFF causé par la crise due au COVID, le Conseil fédéral a pris, le 17 décembre 2021, des «Mesures visant à stabiliser les finances des CFF». Mais cette décision conduit à un financement croisé entre le fond pour la création de nouvelles infrastructures (FIF) et l’exploitant ferroviaire. Elle conduit aussi à un ralentissement des projets de densification autour des gares. Elle conduit encore à un retard de l’acquisition de matériel roulant. Le Conseil national décidera probablement le jeudi 16 juin 2022 s’il faut ou non stopper la décision du Conseil fédéral.

SwissRailvolution propose de suivre la motion de la Commission des finances du Conseil des Etats et de considérer les déficits actuels des CFF comme extraordinaires et attribuables aux effets liés à la pandémie COVID. Tous les détails dans le communiqué de presse de SwissRailvolution du 2 juin 2022.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

Evian–Saint-Gingolph: espoir pour la ligne du Tonkin

Grand soleilLa mise en circulation du réseau transfrontalier Léman Express a redonné espoir à tous ceux qui ne cessent de réclamer la réouverture de la ligne du Tonkin entre Evian et Saint-Gingolph (VS), inexploitée depuis 1998. «Des étapes sont encore à franchir comme la consultation publique (le pendant français d’une mise à l’enquête) qui pourrait se tenir début 2023. «Il s’agira ensuite de monter le financement, qui sera réparti entre la région AURA, le Valais, la Confédération, les collectivités locales françaises, le programme Interreg France-Suisse et l’Union européenne», précise Cyril Pellevat. Les travaux pourraient commencer en 2026 pour une inauguration en 2029». Plus de détails dans Le Temps du 30 mai 2022 sous la plume de Christian Lecomte ainsi que dans Le Messager du 15 juin sous la plume de Juliette Barot (photo tirée du site RER Sud-Léman).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.