Inauguration de RailTech, la Mecque du bogie romand

Grand soleilFruit du partenariat de neuf compagnies de transport public, huit vaudoises et une fribourgeoise, le centre romand d’entretien des bogies RailTech a été inauguré le 16 septembre 2021. Plus fort ensemble: cette devise est à l’origine de la réflexion de neuf entreprises de transport public. En créant RailTech SA, un centre commun d’entretien des bogies, les compagnies du LEB, MBC, MOB, MVR, NStCM, TL, TPC, TPF et Travys bénéficient aujourd’hui d’un outil de production des plus modernes. Tous les détails dans le communiqué de presse du 16 septembre, dans la présentation du même jour et dans 24 heures du 17 septembre.

Feu vert pour le chantier du tramway Lausanne–Renens

Grand soleilLes travaux débutent à la rentrée pour apporter à l’horizon 2026 une nouvelle solution de transport performante, durable et confortable. Afin de célébrer le début de la construction de la ligne, et en guise de 1er coup de pioche, les porteurs de projet convient la population à une journée festive à Renens et à une soirée de concerts à Lausanne, samedi 28 août 2021. En outre, le début du chantier coïncide avec la fin des études du projet de la 2e étape du tramway prolongé jusqu’à Villars-Sainte-Croix et l’envoi de la procédure d’approbation des plans à l’Office fédéral des transports (OFT), ce qui fait véritablement de 2021 l’année du tramway dans l’agglomération lausannoise. Tous les détails dans le communiqué de presse du 24 août 2021 et dans 24 heures du 25 août sous la plume de Renaud Bournoud.

Nuria Gorrite, présidente du Conseil d’Etat, est manifestement comblée par l’événement (photo de l’auteur).

Projet pilote pour les transports publics vaudois: lancement du FlexiAbo

Grand soleilDès le 16 août 2021, la Communauté tarifaire vaudoise Mobilis propose une nouvelle forme d’abonnement de transports publics, appelée FlexiAbo. Comprenant 104 ou 156 jours de voyages librement activables sur une année, ce nouveau produit veut répondre aux besoins des usagers, qui ont vu leurs habitudes de déplacement évoluer depuis la pandémie. Soutenu par le Canton de Vaud, ce projet pilote au niveau suisse vise également à faciliter, toujours plus, l’accès aux transports publics et à tendre ainsi vers une mobilité respectueuse du climat. Tous les détails dans le communiqué de presse du 12 août 2021 et dans 24 heures du 13 août, sous la plume de Claude Béda.

Un train à grande vitesse… qui tourne en rond

Grand soleilL’EPFL et sa start-up Swisspod construisent un banc d’essai sur le campus d’Ecublens pour tester la technologie de transport ultra-rapide sous vide Hyperloop. Il permettra notamment de tester un moteur linéaire soutenu par une bourse Innosuisse. Plus de détails dans le communiqué de presse du 23 juillet 2021 sous la plume d’Anne-Muriel Brouet (photo Murielle Gerber), dans le Dauphiné Libéré du 26 juillet, signé par Sébastien Colson, ainsi que dans Le Matin Dimanche du 8 août, signé par Chloé Din.

Réseau ferroviaire et réseau informatique: pour l’EPFL, même combat!

Grand soleil«Depuis plus d’un siècle, les Suisses sont passés maîtres dans la conduite des trains. La Suisse a été le premier pays au monde à mettre sur pied un horaire cadencé à l’échelle nationale, garantissant les correspondances locales, que nos voisins nous envient encore aujourd’hui. Il est grand temps que nous maîtrisions également la numérisation.» Lire l’article complet dans Le Temps du 20 juillet 2021 sous la plume d’Edouard Bugnion, professeur EPFL, et de Martin Vetterli, président de l’EPFL (dessin d’Hanni Abbas).

Le retour des trains de nuit

Grand soleil«Après des années de purgatoire, les voyages en train de nuit ont de nouveau la cote en Suisse. Les réservations pour cet été cartonnent, et Zurich est désormais le deuxième plus grand hub d’Europe en la matière, juste derrière Vienne. Un vaste réseau de trains de nuit est en passe de se redéployer ces prochaines années sur toute l’Europe. Au niveau suisse, une ligne Zurich-Amsterdam via Bâle sera inaugurée en décembre. L’an prochain, c’est Rome qui sera de nouveau desservie. Dès 2024, les CFF promettent une ligne pour Barcelone, qui passera par la Suisse romande. D’autres destinations devraient suivre. Des cabines beaucoup plus confortables et des prix concurrentiels, ajoutés à l’aspect écologique de ce moyen de transport, expliquent ce retour de flamme. C’est toute une hôtellerie ferroviaire qui devrait bientôt trouver sa clientèle.» Suite de l’enquête dans Le Matin Dimanche du 4 juillet 2021 sous la plume d’Ivan Radja (photo Harald Eisenberger).

Gare de Lausanne: le chantier de la décennie démarre

Grand soleilLa Confédération, les cantons de Vaud et de Genève, la ville de Lausanne et les CFF ont donné le 29 juin 2021 le premier coup de pioche du chantier d’agrandissement et de modernisation de la gare de Lausanne. Ce véritable hub de mobilité du XXIe siècle permettra de répondre au doublement de la fréquentation des trains et de la gare, attendu à l’horizon 2030. Les quais seront élargis de sorte à renforcer la sécurité des voyageurs, et allongés afin d’accueillir des trains de 400 mètres de long. Les passages inférieurs seront complètement reconstruits; de deux actuellement, ils passeront à trois et leur largeur sera doublée pour permettre une meilleure répartition des flux des quelque 200’000 utilisateurs attendus chaque jour à l’horizon 2030. La gare sera directement connectée en souterrain avec la station des métros m2 et m3. La façade sud sera entièrement remodelée et la légendaire marquise sera déplacée, mais préservée. Plus de détails dans le communiqué de presse du même jour et dans 24 heures du 30 juin 2021, sous la plume de Renaud Bournoud.

Nouvelle façade sud de la gare (photo montage CFF).

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga (photo de l’auteur).

Migration des CFF à Renens

Grand soleil«Le nouveau siège romand accueille ses premiers employés, qui seront un millier au total, dans un quartier construit par l’ex régie fédérale. C’est une ville dans la ville et son surnom pourrait être tout trouvé: CFF City. À Renens, la construction du nouveau siège romand de l’ex-régie fédérale vient de s’achever.»  Suite de l’article dans 24 heures du 24 juin 2021 sous la plume de Chloé Din (photo Florian Cella).

Genève–Lausanne–Berne: Vincent Ducrot veut aller plus vite

Grand soleilDans Le Matin Dimanche du 13 juin 2021, Vincent Ducrot, CEO des CFF, est interviewé par Nicolas Pinguely et Pierre Veya. Il résume sa vision sur l’axe Genève–Lausanne–Berne.

«Estimez-vous nécessaire de créer une nouvelle ligne plus rapide entre Lausanne et Berne, où le train se traîne? Cela serait une bonne chose d’accélérer la ligne. Nous planchions déjà sur le sujet lorsque j’étais jeune ingénieur. Les voies sont vieilles et le parcours très tournant. Nous y travaillons, mais l’investissement public se chiffre en centaines de millions. Ce sera à la politique de décider, car c’est son rôle et sa compétence.

Et l’axe entre Genève et Lausanne? Il faudrait une voie supplémentaire qui puisse servir d’itinéraire de délestage. Là, nous sommes trop fragiles lorsque survient une panne ou un accident de personne. La situation peut prendre deux heures avant d’être rétablie. C’est notre talon d’Achille. Nous réfléchissons à la création d’une nouvelle voie, peut-être le long de l’autoroute.»

(Photo Yvain Genevay)

La sécurité informatique du LEB épinglée

Soleil et nuages«Normes minimales en matière de sécurité informatique «pas atteintes», absence de stratégie dans le même domaine, matériel sensible facilement accessible par des tiers ou encore risque de paralysie de la ligne pour cause d’absence de détecteurs d’incendie sur les systèmes d’enclenchement et de doublement des installations de commande: commandité par le Contrôle fédéral des finances et révélé mercredi soir, l’audit de «la résilience informatique des infrastructures critiques – exigences minimales des installations de sécurité ferroviaire» égratigne durement la compagnie du Lausanne-Échallens-Bercher». Tous les détails dans 24 heures du 3 juin 2021, sous la plume de Sylvain Muller (photo Jean-Paul Guinnard).