Concurrence entre BLS et CFF

La concession accordée par la Confédération aux CFF pour le trafic grandes lignes échoit à fin 2017.
En vue de son renouvellement, la SOB (Südostbahn) a indiqué vouloir reprendre l’exploitation de la ligne de faîte du St-Gothard. De son côté, le BLS vise certains grands axes actuellement exploités par les CFF.
A propos du BLS, Michel Béguelin publie, dans le n° 2165 du 22 mai 2017 de Domaine Public, un article détaillant les enjeux et les conditions relatifs au renouvellement de cette concession.

Horaire CFF 2018 et amputation temporaire de la ligne Lausanne–Berne

Soleil et nuagesÀ partir du changement d’horaire 2018, l’InterRegio circulant sur l’axe Genève Aéroport–Berne–Lucerne s’arrêtera à Nyon, Morges, Palézieux et Romont. Nyon et Morges profiteront ainsi d’une liaison directe vers Berne, tandis que Palézieux et Romont seront reliés à Genève et Genève Aéroport grâce à une liaison directe rapide. Les trains InterRegio Genève Aéroport–Lausanne–Brigue circuleront désormais à la cadence horaire sans s’arrêter entre Genève et Lausanne: le temps de parcours entre le Valais, la Riviera et Genève s’en trouvera raccourci de 11 minutes. En trafic international, la priorité sera accordée à l’aménagement d’une offre attrayante sur l’axe nord-sud; dès le 10 décembre 2017, une paire de trains de type ETR 610 circulera chaque jour directement de Francfort à Milan.

Les CFF fermeront des tronçons entiers de voies afin de permettre un travail efficace. Ce sera par exemple le cas pour les travaux sur le tronçon Lausanne–Puidoux en été 2018, afin d’adapter la voie au système de compensation du roulis qui équipe les nouvelles rames Bombardier à deux étages. La durée des restrictions pour la clientèle sera ramenée à 7 semaines grâce à une interruption totale du trafic, au lieu de 8 mois pour une interruption partielle, et les coûts seront réduits de 46 à 27 millions de francs. Tous les détails dans le communiqué de presse des CFF du 19 mai 2017, ainsi que les commentaires mitigés du canton de Vaud dans son communiqué du même jour. Voir aussi les analyses des quotidiens Le Temps et 24 heures du 20 mai.

La page www.projet-horaire.ch sera en ligne à partir du lundi 29 mai 2017. Toute demande ou remarque concernant les projets d’horaire peut être transmise jusqu’au dimanche 18 juin 2017 aux services cantonaux chargés des transports publics, directement à l’aide du formulaire disponible en ligne. Ces derniers examineront les requêtes et, le cas échéant, en tiendront compte ou les intégreront à la planification de l’horaire des prochaines années. Voir également la page Horaires du présent site.

Cinquième rafistolage sur la ligne CFF Genève–Lausanne

Soleil et nuagesLes CFF entament la construction d’une troisième voie ferroviaire entre Coppet et Founex. Elle servira à maintenir les capacités du transport de marchandises tout en accroissant celles du trafic voyageurs sur la ligne Genève–Lausanne. Le trafic fret s’est continuellement accru ces dernières années dans le bassin lémanique et cette tendance va se poursuivre. Plus de détails dans le communiqué de presse du 16 mai 2017 et dans 24 heures du 17 mai.

Après l’aménagement d’une 3e voie de Genève à Coppet pour le trafic régional, d’une 3e voie de dépassement fret entre Gland et Rolle, d’une quatrième voie de croisement dans les deux haltes de Chambésy et Mies, ce cinquième rajout tente de sauver la ligne Genève–Lausanne du chaos. La citrap-vaud se bat depuis 2008 en faveur de la seule solution valable pour le long terme: une ligne nouvelle doublant la ligne historique de Genève à Lausanne (graphique CFF).

Mieux vaut tard que jamais: livraison des nouvelles rames InterCity de Bombardier

Soleil et nuagesC’est avec trois ans de retard sur le calendrier initial que les nouveaux trains InterCity à deux étages seront livrés aux CFF, qui les destinent en priroité à la magistrale Genève–Saint-Gall. La traditionelle locomotive disparaît au profit d’une traction distribuée dans les diverses voitures de la rame; de plus, un système anti-roulis augmentera la vitesse maximale de 15% dans les courbes, permettant notamment de relier Lausanne à Berne en une heure au lieu des 66 minutes actuelles. Les quotidiens 24 heures et Le Temps du 12 mai 2017 relatent les premiers galops d’essai de cette nouvelle cavalerie (photo: Le Temps/Keystone/Anthony Anex).

«Green Class CFF»: l’un des 150 cobayes témoigne

Grand soleil«L’offre «Green Class CFF» a été mise en place avec d’autres entreprises, puisqu’elle inclut l’abonnement général de première classe, une voiture électrique BMW i3 avec une borne de recharge à domicile, un accès à une place de stationnement Parc + Rail dans une gare proche du domicile, un abonnement à Mobility (avec un crédit de 100 francs) et un autre aux vélos PubliBike. Elle coûte 12 200 francs pour un an.» L’un des 150 cobayes des CFF se confie à Caroline Zuercher, dans 24 heures du 8 mai 2017 (photos Florian Cella).

Bogies romands: l’union fait la force

Grand soleilLes entreprises de transports publics romandes LEB, MBC, MOB, MVR, NStCM, tl, TPF, TRAVYS s’unissent pour créer un centre de maintenance de leurs bogies. Le canton de Vaud soutient cette démarche, synonyme de maintien d’un savoir-faire industriel et de nouveaux postes de travail; cette infrastructure sera construite à Villeneuve et, selon le planning, opérationnelle au printemps 2019.

La citrap-vaud, qui a toujours défendu le regroupement des forces au sein des compagnies privées de chemin de fer, se félicite de cette initiative. Vous trouverez plus de détails dans le communiqué de presse et la présentation du 4 mai 2017, ainsi que dans l’article de 24 heures du 5 mai, sous la plume de Claude Béda.

 

Accès en transports publics à l’Hôpital Riviera-Chablais

Soleil et nuages Décidément, la mise en place des accès en transports publics (TP) au nouvel Hôpital Riviera-Chablais ne se fait pas sans douleur! Suite aux nombreuses réactions à l’occasion de la mise à l’enquête du prolongement de la ligne 201 du trolleybus VMCV Vevey – Villeneuve, les dernières interventions viennent:
– de l’ATE (Association Transport et Environnement) Vaud, qui, dans son communiqué de presse du 27 avril 2017, plaide pour une mise en place rapide de TP de qualité pour desservir le nouvel hôpital dès son ouverture; de plus, elle déplore, comme la citrap-vaud, la toute récente fermeture du guichet CFF de Villeneuve, alors que, dès l’ouverture de l’HRC, de nombreux voyageurs supplémentaires vont transiter par cette gare, sur le trajet pour ou depuis l’hôpital.
– du Grand Conseil vaudois où une interpellation a été transmise au Conseil d’Etat le 2 mai 2017; il y est question des risques que les remises en question du projet font courir à ce prolongement de la ligne 201.
Rappelons que la Citrap a été très active dans ce dossier: cet historique en donne une idée.

Stadler qui rit, Bombardier qui pleure

Soleil et nuages«Excellente nouvelle pour Stadler, mais nouveau coup dur pour le groupe Bombardier, déjà en proie à de graves difficultés financières: au terme du plus grand appel d’offres public de son histoire, la compagnie bernoise BLS a choisi Stadler Rail pour sa commande de 58 rames automotrices de 105 mètres de long à un étage et six wagons.» Suite de l’article dans Le Temps du 3 mai 2017 sous la plume de Bernard Wuthrich (photo BLS).

PRODES 2030/2035: ombres et lumières

Soleil et nuagesDans une conférence de presse du 28 avril 2017, l’Office fédéral des transports (OFT) a dévoilé quelques traits de la prochaine étape d’aménagement du Programme de développement stratégique de l’infrastructure ferroviaire (PRODES): celle-ci se décline en deux variantes, l’une couvrant la période 2025-2030 (7 milliards), l’autre la période 2025-2035 (12 milliards). En sus d’une série de chantiers répartis dans toute la Suisse (800 millions pour les chemins de fer privés, 800 millions pour l’aménagement des gares et 200 millions pour la planification), les grands projets ont été évalués financièrement et sous l’angle du rapport coût/utilité, du moins rentable (gare de passage à Lucerne, 3,3 milliards) au plus rentable (ligne nouvelle Aarau–Zurich, 6,6 milliards) en passant par la ligne souterraine de Bâle (3,1 milliards), le doublement du tunnel de base du Lötschberg (0,9 milliard), le tunnel du Zimmerberg II entre Thalwil et Zoug (2,1 milliards), la gare de Zurich-Stadelhofen (1,1 milliard) et la ligne directe de Neuchâtel à La Chaux-de-Fonds (0,7 milliard).

Un constat inquiétant pour la Métropole lémanique: il n’y a aucune trace d’une ligne nouvelle entre Genève et Lausanne, et les éventuels aménagements de la ligne historique ne sont ni concrétisés, ni chiffrés.

Vous trouverez sur ce site le communiqué de presse de la Métropole lémanique, qui souligne le manque d’ambition de la Confédération en faveur du 2e pôle économique de la Suisse, ainsi que la page spéciale de 24 heures du 29 avril 2017.

Le MBC innove: navettes autonomes à Cossonay

Grand soleil«Deux navettes sans chauffeur entreront en service en décembre 2017 pour encourager les habitants à emprunter les transports publics. C’est une première dans le canton de Vaud. Deux véhicules autonomes, soit sans pilote, parcourront bientôt le trajet entre l’arrivée du funiculaire de Cossonay et le centre du village.» Voir l’article complet dans 24 heures du 26 avril 2017 sous la plume de Juliane Roncoroni (illustration DR).