Lausanne: près de 100 millions pour le métro m3!

Grand soleil«C’est une jolie journée pour les Vaudois». La présidente du Conseil d’État Nuria Gorrite est particulièrement satisfaite de la prise de position du Conseil fédéral sur la première étape du fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération (FORTA). Financièrement, cela se traduit par 132,1 millions pour l’agglomération Lausanne-Morges, dont 97,3 millions sont destinés à la deuxième étape du métro m3 entre le Flon et la Blécherette. Plus de détails dans le communiqué de presse du Conseil fédéral du 17 janvier 2018, ainsi que dans 24 heures du 18 janvier (graphique 24 heures).

La bible du renouveau des chemins de fer vaudois vient de paraître

Grand soleilEn un temps record, la majeure partie des chemins de fer du canton a vécu une véritable métamorphose. L’évolution des contextes sociaux et démographiques, les exigences toujours plus élevées de la population en matière de mobilité, les besoins économiques et les défis environnementaux soumettent les entreprises de transport à des adaptations de grande envergure. Les pouvoirs publics, Etat de Vaud en tête, ont fait preuve de détermination et d’énergie pour répondre au mieux à ces nouveaux besoins. Les investissements considérables consentis en faveur des chemins de fer, avec une vision d’ensemble du réseau cantonal, ont permis le renouveau que nous vivons aujourd’hui. Le livre «Chemins de fer privés vaudois 2009-2017. Le renouveau» vient de paraître: il est le témoin fidèle et exhaustif de cette mutation. Tous les détails dans le prospectus ad hoc (photo: couverture du livre).

Financement du rail: vers la mère des batailles (5e partie)

Soleil et nuagesLa Confédération propose des aménagements ferroviaires pour 2035 qui sont jugés insuffisants par la Suisse occidentale. Les sept conseillers d’État qui siègent à la Conférence des transports de Suisse occidentale (CTSO) ont décliné, le 12 janvier 2018 à Berne, les projets ferroviaires indispensables pour leur canton. Reflets de cette conférence de presse dans 24 heures et Le Temps du 13 janvier 2018 (graphique 24 heures). Dans l’émission de la RTS Le 12h45 du 19 janvier 2018, les journalistes Bernard Wuthrich et Nicolas Rossé ont débattu de cette problématique, tout en relevant les mérites du «Plan Rail 2050» des citrap-vaud et CITraP Genève.

Financement du rail: vers la mère des batailles (4e partie)

Grand soleilAprès l’obole de la Berne fédérale à la Suisse occidentale –810 millions pour une 3e voie de 4,6 km entre Allaman et Saint-Prex, contre 6 milliards pour la région zurichoise (tunnels de Brütten et du Zimmerberg, gare de Stadelhofen)– les sections Genève et Vaud de la CITraP (Communauté d’intérêts pour les transports publics) réagissent vigoureusement à la consultation PRODES. Ligne à grande vitesse Mâcon–Genève, premier tronçon Nyon–Morges de la ligne nouvelle Genève–Lausanne, direttissima Neuchâtel–La Chaux-de-Fonds, première étape de la ligne nouvelle Aarau–Zurich, tels sont les projets phares soutenus par la CITraP pour l’étape 2025-2035 du programme de développement stratégique de l’infrastructure ferroviaire (PRODES). Ces projets visent trois objectifs majeurs: arrimer la Suisse au réseau européen à grande vitesse, accélérer les déplacements entres les métropoles helvétiques –de Genève à Saint-Gall– et, grâce aux tronçons nouveaux, augmenter la capacité des lignes historiques au profit du trafic régional et du fret.

Plus de détails dans le communiqué de presse du 12 janvier 2018 de la CITraP. A la page PRODES 2030/2035 de ce site, vous trouverez des informations plus complètes sur la consultation menée par l’Office fédéral des transports (OFT).«Plan Rail 2050»: la vision ferroviaire de la CITraP pour les prochaines décennies.

Financement du rail: vers la mère des batailles (3e partie)

Soleil et nuages«D’une seule voix, les Chablais vaudois et valaisan se mobilisent pour le prolongement de la ligne Aigle-Leysin des Transports publics du Chablais (TPC) et la réouverture de la ligne du Tonkin. Cette dernière, RER Sud-Léman de son nom officiel, entre Saint-Gingolph et Evian, est à l’abandon depuis 1998. Pourtant lancés depuis longtemps, ces deux projets n’ont pas été retenus par l’Office fédéral des transports (OFT) dans l’attribution des fonds de développement des infrastructures ferroviaires 2030-2035. Communes, institutions touristiques, organismes économiques se battent désormais pour les faire réintroduire.» Suite de l’article dans 24 heures du 9 janvier 2018, sous la plume de Christophe Boillat, qui a consacré un autre article au prolongement de l’Aigle-Leysin dans 24 heures du 23 décembre 2017 (graphique tiré de 24 heures du 23.12.2017).

De son côté, la citrap-vaud, qui s’est engagée depuis plusieurs années en faveur du développement d’un réseau ferroviaire moderne (notre projet «Plan Rail 2050») participe bien entendu à la consultation: notre prise de position paraîtra dans cette rubrique le 12 janvier 2018.

Transports suisses: c’est le sommet!

Grand soleilLa Suisse cumule les records en matière de transports ferroviaires: le funiculaire le plus raide du monde (Stoos), le tunnel le plus long du monde (la galerie de base du Saint-Gothard), le métro le plus élevé du monde (Saas-Fee), la gare la plus haute d’Europe (Jungfraujoch) et le train le plus pentu d’Europe (Pilate). Une récente capsule Nouvo de la Radio télévision suisse (semaine du 18 décembre 2017) est consacrée à un panorama de ces réalisations extrêmes (photo tirée de la capsule citée).

La citrap-vaud souhaite un excellent millésime 2018 à ses membres et à tous les usagers des transports publics!

Léman 2030, l’aperçu: décembre 2017

Grand soleilVous trouverez ici la première édition du semestriel Léman 2030, l’aperçu. Cette publication a pour but de vous renseigner sur les actualités du programme Léman 2030. Dans cette édition, l’accent a été mis sur les gares de Mies et Chambésy, ainsi que sur le tronçon Lausanne–Renens.

Chaque édition vous sera transmise directement tous les six mois. Vous avez à tout moment la possibilité de vous désabonner de cette newsletter en envoyant un mail à leman2030@cff.ch avec en intitulé désinscription aperçu.

N’hésitez pas à transférer l’aperçu, afin de permettre à d’autres de s’abonner. Il leur suffira alors simplement d’envoyer un mail à leman2030@cff.ch avec en intitulé inscription aperçu. Vous trouverez de plus amples informations sur tous les projets sur le site www.leman2030.ch.

Varèse–Mendrisio: inauguration d’une ligne nouvelle reliant l’Italie au Tessin

Grand soleilLa course d’inauguration de la nouvelle ligne transfrontalière FMV (Ferrovia Mendrisio-Varese) a eu lieu le vendredi 22 décembre 2017. Un train spécial TILO a quitté Milan le matin, avec à son bord de nombreux représentants des autorités et du monde ferroviaire. Il a fait une première étape à Varèse et une deuxième à Mendrisio, où Doris Leuthard, présidente de la Confédération suisse, est montée à bord. La ligne sera officiellement mise en service le 7 janvier 2018. Tous les détails dans le communiqué de presse du 22 décembre 2017.

Méga-projet ferroviaire de l’Atlantique au Pacifique

Grand soleilQuatorze entreprises suisses et allemandes sont impliquées dans la construction d’une ligne ferroviaire reliant l’Atlantique au Pacifique via le Brésil, la Bolivie et le Pérou. Ce projet se nomme Bioceánico: il s’agit d’un investissement colossal, estimé à plus de 12 milliards de dollars, pour l’aménagement d’une voie ferrée de 3700 kilomètres entre les ports de Santos (Brésil) et Ilo (Pérou). La somme inclut les travaux de planification et d’infrastructure, ainsi que l’acquisition du matériel roulant. Tous les détails dans Le Temps du 11 décembre 2017, sous la plume de Bernard Wuthrich, ainsi que dans le communiqué de presse du 14 décembre (carte tirée du Temps).

Lancy–Pont-Rouge: première gare du Léman Express

Grand soleilDès le 10 décembre 2017, les voyageurs du rail profiteront d’une gare toute neuve à Lancy–Pont-Rouge. Avec l’inauguration de la première des cinq gares du tronçon CEVA (Cornavin–Eaux-Vives–Annemasse), les Genevois font un premier pas vers leur future mobilité. Seule station aérienne du tracé CEVA, ce premier hub de mobilité desservira les quartiers en devenir de l’Adret et de Pont-Rouge, aujourd’hui en construction. Elle sera un maillon clé du futur Léman Express transfrontalier qui se déploiera sur 230 km de lignes et dans 45 gares, dans un bassin de plus d’un million d’habitants. Tous les détails dans le communiqué de presse du 8 décembre 2017.