Denis Berdoz: directeur des TPG et pionnier de la mobilité

Grand soleilTrois jours avant la rentrée, Denis Berdoz s’interroge: «Pendant le semi-confinement, nous sommes descendus à 15% des clients que nous transportons en temps normal. Nous sommes remontés, depuis, à 80%. Nous faisons tout pour revenir au niveau d’avant la pandémie.» L’objectif à long terme est de décarboner à 100% une flotte qui fonctionne déjà pour moitié à l’électricité. Les fameux bus TOSA à recharge rapide illustrent l’esprit pionnier des TPG. Suite du portrait de Denis Berdoz dans Le Temps du 26 août 2020 (photo David Wagnières).

Vincent Ducrot: 100 jours à la tête des CFF

Grand soleilVincent Ducrot est le CEO des CFF depuis le 1er avril 2020. Il a pris ses fonctions en pleine crise du coronavirus. Jusqu’à présent, il a été possible de faire face à cette situation sur le plan opérationnel. Mais les CFF doivent s’attendre à des pertes de plusieurs centaines de millions de francs. Les finances seront au centre de l’attention ces prochains temps. Durant cette période, il s’agissait aussi pour le nouveau CEO de planifier l’avenir. Le système ferroviaire doit gagner en robustesse et en stabilité. L’activité de base doit être stabilisée et renforcée pour les clientes et clients. Les investissements dans la flotte seront considérablement accrus. Avec ses 33 000 collaboratrices et collaborateurs, Vincent Ducrot entend satisfaire, voire dépasser si possible, les attentes élevées placées dans les CFF. Il souligne: «le chemin de fer est notre affaire – aujourd’hui comme dans dix ans». Tous les détails dans le communiqué de presse des CFF du 4 juillet 2020, ainsi que dans Le Temps du même jour.

Pandémie: les voyageurs ne passeront pas à la caisse

Grand soleilLa branche des transports publics renonce à augmenter les tarifs en décembre 2020. Elle attend des pouvoirs publics qu’ils présentent un plan d’action pour couvrir les déficits des entreprises de transport. Si les tarifs n’augmentent pas en décembre, la branche propose plusieurs innovations visant à convaincre les usagers de reprendre le train. Tous les détails dans le communiqué de presse  de l’Alliance SwissPass du 24 juin 2020, avec son tableau résumé, ainsi que dans Le Temps du 25 juin 2020, sous la plume de Bernard Wuthrich.

Pandémie: les transports publics émergent de leur hibernation

Grand soleilLes transports publics suisses rétabliront en grande partie l’exploitation normale entre les 6 et 8 juin 2020. Cela concernera notamment les lignes du trafic purement touristique telles que les trains panoramiques, les chemins de fer de montagne et les bateaux, qui ne circulent pas actuellement, ainsi que les services comme la restauration ferroviaire, les réservations de groupes ou encore le transport de bagages. Tous les détails dans les communiqués de presse de la Compagnie générale de navigation (CGN) (28 mai), des transports publics suisses, des CFF et du Glacier Express (29 mai). 24 heures du 29 mai détaille la reprise de la CGN (photo Vanessa Cardoso).

Remplacer les avions par des TGV

Grand soleilL’électrochoc causé par la pandémie, conjugué au souci environnemental, joue en faveur du grand retour du train pour les courtes et moyennes distances. C’est la conviction de l’Association européenne pour le développement du transport ferroviaire (AEDTF), qui, dès le 11 mai 2020, premier jour du déconfinement, est montée au créneau en demandant «un nouvel équilibre» entre le train et l’avion, afin que le rail retrouve le «rôle majeur qu’il avait autrefois». Voir l’analyse complète du Matin Dimanche du 17 mai 2020, sous les plumes d’Ivan Radja et Clément Bonard, ainsi que notre page Actualité du 14 mai consacrée au communiqué de l’AEDTF (photo Philippe Lopez/AFP).

Voyages internationaux après la pandémie: quelle place pour le rail?

Grand soleilSuite à la pandémie, l’Association européenne pour le développement du transport ferroviaire, section suisse  (AEDTF-CH), demande qu’un nouvel équilibre entre le train et l’avion soit favorisé et que le rail retrouve le rôle majeur qu’il avait autrefois. Au trafic aérien les déplacements professionnels encore nécessaires et les trajets les plus longs; au rail les relations sur les courtes et moyennes distances, ainsi que le trafic de loisirs. L’effort doit être mis sur le développement de relations ferroviaires modernes (confortables), directes (sans changement) et pratiques (billetterie harmonisée); atteindre Londres, Bruxelles, Rome, Barcelone, Nice ou Amsterdam par train direct au départ de la Suisse doit redevenir une évidence. Tous les détails dans le communiqué de presse de l’AEDTF-CH du 11 mai 2020.

La motion «Stratégie pour augmenter à long terme le nombre de correspondances internationales du trafic ferroviaire voyageurs», déposée par la conseillère nationale Aline Trede (Groupe des Verts) le 20 décembre 2019, est une réponse partielle à la demande de l’AEDTF-CH. Cette motion a été heureusement adoptée par le Conseil fédéral le 12 février 2020.

Pandémie: retour à l’horaire régulier

Grand soleilLes entreprises de transport suisses étendront notablement leur offre dès le 11 mai 2020. Les CFF rétablissent plusieurs liaisons en trafics régional et grandes lignes. Davantage de trafic implique davantage de passagers. C’est pourquoi la branche des transports publics a élaboré des mesures de protection. Pour la sécurité des voyages, les CFF renforcent par ailleurs le nettoyage des trains et des gares. Tous les détails dans le communiqué de presse CFF du 11 mai 2020.

Pour l’UBS, le train l’emportera sur l’avion après la crise

Grand soleilLa pandémie de coronavirus provoquera-t-elle un transfert modal décisif du transport aérien au rail? La banque suisse UBS répond par l’affirmative –du moins en Europe et en Chine– dans son rapport intitulé By Train or Plane? The Traveller’s Dilemma after Covid-19 and amid Climate Change Concerns (En train ou en avion? Le dilemme du voyageur après le Covid-19, au milieu des préoccupations liées au changement climatique). Voir le résumé de ce rapport sur le site de la revue française Ville, rail et transports du 28 avril 2020.

Transports publics: plan de protection dès la reprise de l’offre du 11 mai 2020

Grand soleilLe 11 mai 2020 sera marqué par une nette reprise de l’offre des entreprises de transport suisses. En tant que gestionnaires de système des transports publics sur rail et route, les CFF et CarPostal ont mis au point un plan de protection pour les voyageurs des transports publics en concertation avec l’Office fédéral des transports (OFT) et l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Le port de masques d’hygiène est préconisé aux usagers des transports publics si la distance de deux mètres ne peut pas être respectée. Dans la mesure du possible, il est conseillé d’éviter les heures de pointe le matin et le soir et d’opter pour des trains à faible taux d’occupation. Toutes les informations dans les deux communiqués de presse du 30 avril 2020 détaillant le plan de protection et la reprise de l’offre; informations de la Compagnie générale de navigation (CGN) sur son communiqué de presse du même jour; échos dans les éditions du 1 mai de 24 heures et du Temps (photo CFF); Plan de protection pour les transports publics, édition du 27 avril 2010.

Pandémie: retour progressif à la normale

Grand soleilDès le 27 avril et jusqu’au 11 mai 2020, les transports publics rétabliront leur offre de manière progressive en tenant compte de l’évolution de la situation sanitaire. Les CFF et CarPostal SA, en tant que gestionnaires du système pour le rail et la route, développent pour le 11 mai un concept de protection de la santé pour les voyageurs et les collaborateurs; cette protection reste la priorité absolue. Plus de détails dans le communiqué de presse des CFF (photo CFF).