Non aux transports publics gratuits, oui à l’étude du métro m1

Grand soleilDeux bonnes nouvelles pour les transports publics: dans leur séance du 10 mars 2020, les députés vaudois ont refusé avec une grosse majorité la gratuité des transports publics, mais ont adopté à l’unanimité le crédit de 800’000 CHF destiné à la première partie d’une étude sur la mise à niveau du métro m1. Plus de détails dans 24 heures du 11 mars sous la plume de Renaud Bournoud, ainsi que dans l’Exposé des motifs et projet de décret de l’Etat de Vaud du 30 octobre 2019.

«De l’ordre dans la jungle des tarifs»

Grand soleilSous ce titre  provocateur, Bernard Wuthrich, dans Le Temps du 8 janvier 2020, décrit la révolution en marche de la billetterie automatique avec la création, au 1 janvier 2020, de l’Alliance SwissPass regroupant 250 entreprises de transport et 17 communautés tarifaires régionales. Elle espère simplifier la tarification de la mobilité et faciliter l’accès aux transports publics.

Taxation de la mobilité: vers une révolution

Soleil et nuagesL’abonnement général, la vignette autoroutière et l’impôt sur les carburants appartiendront bientôt au passé. Telle est l’une des principales conclusions du rapport adopté par le Conseil fédéral en décembre 2019 à propos de la taxation de la mobilité du futur. Mais, selon l’analyse de Bernard Wuthrich dans Le Temps du 3 janvier 2020, le chemin est encore long.

Excellent millésime à tous les membres de la citrap-vaud et à nos lecteurs occasionnels, et tous nos voeux pour la mobilité de demain (photo CFF)!

Indemnisation des voyageurs: le projet du Conseil fédéral sonne creux

OrageL’ordonnance du Conseil fédéral qui règle les détails pour dédommager les voyageurs et dont la consultation vient de s’achever est dénoncée avec force par les associations de défense des usagers. La Communauté d’intérêts pour les transports publics (CITRAP) enfonce le clou: elle estime que presque aucun voyageur ne verra la couleur d’un dédommagement. Explications dans Le Matin Dimanche du 17 novembre 2019 sous la plume de Lise Bailat, ainsi que dans le communiqué de presse de la CITRAP du 23 octobre.

Après Lezzgo et Fairtiq, les CFF introduisent la billetterie automatique EasyRide

Grand soleilEasyRide s’adresse aux clients qui n’ont pas d’abonnement général mais souhaitent voyager de façon simple et confortable en transports publics. Pour utiliser EasyRide, les voyageurs doivent disposer d’un identifiant SwissPass et enregistrer un moyen de paiement dans l’appli Mobile CFF afin de permettre la facturation des voyages effectués. EasyRide est basé sur la technologie de Fairtiq, elle-même très semblable à sa concurrente Lezzgo. Plus de détails dans le communiqué de presse des CFF du 13 novembre 2019.

Baisser les tarifs des transports publics via la TVA?

Grand soleilDans Le Temps du 15 octobre 2019, la municipale de Nyon Fabienne Freymond Cantone propose d’abaisser les tarifs des transports publics par une mesure simple: plutôt que de taxer les billets au taux plein de la TVA, soit 7,7%, c’est celui de 2,5%, destiné aux biens essentiels et d’usage journalier, qu’il faudrait appliquer. Cette modification ne nécessite pas de votation populaire, car la Constitution fédérale ne définit pas le panier des taux réduits ou pleins. Le débat se poursuit dans 24 heures du 29 octobre sous la plume de Renaud Bournoud.

«C’est Noël aux CFF»

Soleil et nuages«Des billets dégriffés en plus grand nombre, des crédits de 15 francs sur le compte des 2,6 millions de détenteurs d’un abonnement demi-tarif, des bons de surclassement de 20 francs pour cette même catégorie d’usagers, des bons de 100 francs pour les clients au bénéfice d’un abonnement de parcours: c’est Noël aux CFF.»«Si le bon résultat financier réalisé en 2018 explique les rabais proposés aux usagers, ceux-ci interviennent dans un contexte plutôt tendu. Les pendulaires, notamment en Suisse romande, se plaignent de l’augmentation des retards et des perturbations.» Suite de cette analyse dans Le Temps du 20 mars 2019, sous la plume de Bernard Wuthrich. Autres échos dans 24 heures du même jour et dans le communiqué de presse des CFF du 19 mars.

Haro sur la 1ère classe!

Orage«Pour garantir à tous les passagers des places assises aux heures de pointe, la Jeunesse socialiste milite pour une classe unique. Le débat autour de l’opportunité d’une telle mesure pourrait s’inviter au parlement.» Suite de l’article dans Le Matin Dimanche du 17 février 2019 sous la plume de Gabriel Sassoon (photo Christian Beutler, Keystone, Alesssandro Della Valle).

 

Vers des transports publics vaudois gratuits?

Soleil et nuagesLe député Vincent Keller a déposé une initiative intitulée «Pour la gratuité des transports publics en terre vaudoise» qui a été renvoyée en commission pour examen le 18 décembre 2018. Sur son blog du quotidien Le Temps du 17 décembre, l’économiste Vincent Arlettaz commente le concept de gratuité en rappelant qu’«Une chose gratuite est une chose que l’on ne paie pas, ni directement, ni indirectement.» «Ainsi, pour que les transports publics soient gratuits, il conviendrait donc que leurs conducteurs aient la gentillesse de venir bénévolement, nuit et jour, aux commandes de véhicules qu’ils auraient eux-mêmes achetés avec leurs propres deniers et dont ils supportent à leurs propres frais l’entretien et l’opération.» Enfin,«le mot «gratuit» signifie véritablement dans cette initiative «payé autrement»».

Alain Faucherre, ancien président de la citrap-vaud, avait déjà mis en garde les usagers des pièges de la gratuité dans 24 heures du 7 mars 2007.

2019: du neuf sur les tl

Grand soleilAvec l’horaire 2019, les transports publics de la région lausannoise (tl) proposent une nouvelle offre de transports nocturnes simplifiée et sans supplément. Autres évolutions clés dans le courant de l’année prochaine, deux nouvelles lignes de bus: la 19 en renforcement de la ligne 17, la plus fréquentée du réseau, et la 24 reliant la tour Haldimand à Bourdonnette. Sur le réseau régional, le LEB étend sa cadence à 15 minutes jusqu’à Echallens à la rentrée d’août. Tous les détails dans le communiqué de presse du 3 décembre 2018 et dans 24 heures du 4 décembre.

Fin de la surtaxe de 4 francs pour les bus pyjama! (photo Christian Brun, 24 heures).