Sauver les rails. Sauver les trains. Sauver le climat.

Soleil et nuagesSuite au trou financier dans la caisse des CFF causé par la crise due au COVID, le Conseil fédéral a pris, le 17 décembre 2021, des «Mesures visant à stabiliser les finances des CFF». Mais cette décision conduit à un financement croisé entre le fond pour la création de nouvelles infrastructures (FIF) et l’exploitant ferroviaire. Elle conduit aussi à un ralentissement des projets de densification autour des gares. Elle conduit encore à un retard de l’acquisition de matériel roulant. Le Conseil national décidera probablement le jeudi 16 juin 2022 s’il faut ou non stopper la décision du Conseil fédéral.

SwissRailvolution propose de suivre la motion de la Commission des finances du Conseil des Etats et de considérer les déficits actuels des CFF comme extraordinaires et attribuables aux effets liés à la pandémie COVID. Tous les détails dans le communiqué de presse de SwissRailvolution du 2 juin 2022.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

Horaire 2024: remède pire que le mal

OrageOrageLes CFF ont présenté leur projet d’horaire 2024 aux cantons de la Suisse occidentale. L’offre mise en place depuis 20 ans avec l’introduction de Rail 2000 passe à la trappe; les temps de parcours sont prolongés et beaucoup de correspondances rompues. La Conférence des transports de la Suisse occidentale (CTSO) a décidé de ne pas entrer en matière sur le projet d’horaire 2024 et renvoie la copie aux CFF. A la sortie d’une pandémie ayant fortement impacté les transports publics et à l’aube d’une politique environnementale durable, les dégradations proposées par les CFF remettent en cause l’objectif d’augmentation de la part modale des transports publics, un projet majeur de la Confédération et des cantons. Tous les détails dans le communiqué de presse de la CTSO du 8 avril 2022, de même que dans Blick du même jour, sous la plume d’Adrien Schnarrenberger. Alain Barbey, directeur CFF pour la Suisse romande, revient sur cette problématique dans l’émission Forum de la RTS du 8 avril, de même que 24 heures dans son édition du 9 avril.

(Tiré de Blick du 8 avril 2022)

La citrap-vaud reste persuadée que seul un plan global pour la renaissance du rail suisse est la solution à moyen terme: la création de l’association SwissRailvolution, en décembre 2021, constitue notre réponse à ce défi.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

 

Pro Rail soutient SwissRailvolution

Grand soleilGrand soleil«En Suisse, les transports sont responsables de près de 40% des émissions de CO2. Le bilan climatique est presque neutre pour les déplacements à pied ou à vélo (sans assistance électrique). Quant au train, les émissions sont également proches de zéro puisque le rail est alimenté par de l’énergie renouvelable (hydraulique). Autrement dit, la mesure la plus efficace du point de vue climatique, est sans conteste celle d’un transfert massif de la répartition modale de la route vers le rail. En terme de capacité ferroviaire, un tel développement requiert la construction de nouveaux tronçons sur les artères principales. Par rapport à l’extension et à l’optimisation du réseau existant, les nouvelles lignes présentent trois avantages: elles sont moins chères, n’entravent guère l’exploitation courante et permettent de réduire les temps de parcours. La clientèle des chemins de fer profite de liaisons plus rapides et plus confortables, avec une place assise garantie –et ce, dans le respect du climat! C’est pourquoi Pro Rail soutient avec conviction SwissRailvolution.» Cet éditorial, signé Martin Stuber et paru dans le No 1/2022 de la revue InfoForum, organe officiel de Pro Rail (Pro Bahn), ouvre l’édition spéciale consacrée à la naissance de SwissRailvolution, la nouvelle association suisse visant la renaissance du rail.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

 

Les chemins de fer suisses sont très lents: SwissRailvolution veut du changement

Grand soleilPartout dans le monde sont aménagées des lignes à grande vitesse, mais la Suisse reste à l’écart. Les trains CFF circulent entre nos métropoles à la vitesse d’un escargot: une nouvelle association, SwissRailvolution, veut du changement. Suite de l’analyse dans l’édition du 10 février 2022 de watson en français (traduction d’Anaïs Rey) ou en allemand, sous la plume de Francesco Benini (figure CH Media/let).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

Pourquoi les transports publics?

Grand soleilSous le titre «Pourquoi les transports publics?», Tobias Imobersteg, président de la citrap-vaud, a été invité par le Parti vert’libéral vaudois à donner une conférence le 3 février 2022 (version en ligne ici). Après un exposé exhaustif sur la problématique des transports publics, l’orateur a résumé les démarches de la citrap-vaud sur le plan régional, avec des propositions de mobilité pour le district Lavaux-Oron, et sur le plan national, avec la création de l’association SwissRailvolution.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

Création de SwissRailvolution: un électrochoc pour le rail suisse

Grand soleilGrand soleilNotre chemin de fer doit se moderniser massivement pour contribuer à la résolution de la crise climatique. La nouvelle association nationale SwissRailvolution, créée le 1 décembre 2021 à Berne, veut accompagner le postulat «Croix fédérale de la mobilité» du Conseil des Etats et la «Perspective Rail 2050» de l’Office fédéral des transports. SwissRailvolution est l’émanation des organisations Pro Gottardo, CITraP Suisse, OuestRail, Pro Bahn Schweiz, usic (Union suisse des sociétés d’ingénieurs-conseils), Initiative des Alpes, alprail, AEDTF (Association européenne pour le développement du transport ferroviaire) et Stadler Rail. Filippo Lombardi, ancien conseiller aux Etats et municipal de la ville de Lugano en est le premier président, accompagné par quatre vice-président(e)s: Katja Christ, conseillère nationale, Olivier Français, conseiller aux Etats, Guido Schoch, ancien directeur des transports publics zurichois et Remigio Ratti, ancien conseiller national. Le secrétaire général est Tobias Imobersteg, président de la citrap-vaud.

Plus de détails dans le communiqué de presse de SwissRailvolution du même jour, ainsi que dans Le Temps du 2 décembre sous la plume de Bernard Wuthrich.

Tous les détails dans le site de SwissRailvolution où vous pouvez directement adhérer.