Motion «Croix fédérale de la mobilité» en péril

Soleil et nuagesLe Conseil fédéral propose de rejeter la motion «Croix fédérale de la mobilité», car il prétend qu’avec son orientation Rail 2050 «Courtes et moyennes distances», il peut apporter une contribution maximale à la réalisation des objectifs de la Confédération, dans le domaine de la politique climatique, de l’environnement ou de l’aménagement du territoire. Il montre lui-même que ce concept a échoué: malgré d’énormes investissements, la part du rail dans le trafic global devrait augmenter d’une parte minime de 3%. Tous les détails dans le communiqué de presse de SwissRailvolution du 30 novembre 2022.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

SwissRailvolution prend position sur le projet Rail 2050 de la Confédération

Grand soleilL’association SwissRailvolution, qui défend un chemin de fer moderne, a répondu à la consultation sur le projet Rail 2050 de la Confédération. En résumé:

  1. SwissRailvolution recommande de doubler au moins la part modale du rail et de la porter à 42% (2019: 21%).
  2. Le temps de trajet de porte-à-porte est le critère le plus important dans le choix du moyen de transport.
  3. La construction d’une ligne nouvelle est souvent plus avantageuse que l’aménagement d’une ligne existante.
  4. Des lignes nouvelles rapides sur les deux transversales Ouest–Est et Nord–Sud libèrent des capacités sur le réseau existant, qui peuvent être utilisées pour le développement du trafic marchandises et régional.
  5. Pour la mise en oeuvre de la Croix fédérale de la mobilité, SwissRailvolution voit quatre priorités au sein du réseau suisse: ligne nouvelle Berne–Genève, ligne nouvelle Winterthour–St-Gall, contournement d’Olten–Aarau jusqu’à Zurich et lignes nouvelles Lugano–Milan et Zurich–Zoug.

Tous les détails dans la prise de position de SwissRailvolution du 8 novembre 2022 et son résumé.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

La Croix fédérale de la mobilité fait son chemin à Berne

Grand soleilSelon la Commission des transports et des télécommunications du Conseil national, le Conseil fédéral ne doit pas se restreindre à l’amélioration du trafic régional, mais doit aussi planifier l’aménagement des grands tronçons des axes nord-sud et est-ouest. Le trafic grandes lignes ne doit pas être oublié dans le développement du réseau ferroviaire. La Commission a déposé une première motion (No 22.4258) demandant au Conseil fédéral de se concentrer sur la réalisation de la Croix fédérale de la mobilité, défendue notamment par la citrap-vaud et l’association SwissRailvolution (cf. carte ci-dessous). La Commission a déposé une seconde motion (No 22.4257) se concentrant spécifiquement sur l’axe est-ouest: les temps de parcours entre Lausanne et Berne, ainsi qu’entre Winterthour et Saint-Gall, doivent être diminués. Tous les détails dans le communiqué de presse de la Commission du 18 octobre 2022, ainsi que dans Le Temps du 19 octobre.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

Le rail suisse doit s’intégrer à la grande vitesse européenne

Grand soleilLes autorités fédérales ont lancé une consultation sur la Perspective Rail 2050. La citrap-vaud salue cette opportunité de prendre position sur la stratégie ferroviaire du Conseil fédéral, tout en étant dans l’ensemble déçue par le manque d’ambition de la Confédération. Depuis quinze ans la citrap-vaud milite pour que le rail suisse s’intègre au projet européen de grande vitesse («Plan Rail 2050», Presses polytechniques et universitaires romandes, Lausanne, 2010). C’est pourquoi la citrap-vaud soutient sans réserve la demande du Canton de Vaud de planifier au plus vite une ligne nouvelle entre Genève et Lausanne. Elle soutient également les demandes exprimées par l’association SwissRailvolution. Plus de détails dans la réponse détaillée de la citrap-vaud à la consultation (carte tirée de Plan Rail 2050, p. 87).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

Rail 2050: réponse musclée de l’Etat de Vaud aux molles propositions du Conseil fédéral

Grand soleilGrand soleilDans le cadre de la consultation fédérale sur l’état d’avancement des programmes d’aménagement de l’infrastructure ferroviaire et la perspective Rail 2050, le Conseil d’Etat vaudois et la Municipalité de Lausanne s’inquiètent du manque d’ambition de la Confédération pour mettre à niveau le réseau ferroviaire romand, en particulier sur l’axe stratégique Genève-Lausanne-Berne. Des mesures d’infrastructure urgentes sont réclamées pour réduire le temps de parcours entre Lausanne, Fribourg et Berne, ainsi que la réalisation d’un nouveau tronçon en tunnel à double voie entre Morges et Perroy, première étape d’une nouvelle ligne entre Lausanne et Genève. Tous les détails dans le communiqué de presse du 6 octobre 2022, la réponse de l’Etat de Vaud à la consultation sur la perspective Rail 2050 et la lettre du Conseil d’Etat à la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga.

La citrap-vaud, qui défend depuis 2010 l’aménagement d’une ligne nouvelle ente Genève et Lausanne, puis entre Lausanne et Berne, se félicite de la prise de position de l’Etat de Vaud qu’elle soutient sans réserve.

Ligne nouvelle Genève–Lausanne d’après le projet de la citrap-vaud (La Côte, 14 septembre 2018).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

Trains rapides: le Parti socialiste tance sa conseillère fédérale

Grand soleilAprès la désastreuse prise de position de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga sur la perspective Rail 2050 (voir notre actualité du 23 juin 2022), bannissant les relations internationales au profit du seul trafic d’agglomération, c’est le Parti socialiste qui lance une offensive pour développer le réseau ferroviaire avec l’Europe. Intitulé «Rail-to-Europe», ce plan stratégique envisage la mise en place de liaisons directes vers Barcelone, Rome ou Londres au départ des grandes villes suisses. Selon ses auteurs, les CFF peuvent y parvenir en profitant des liaisons ferroviaires rapides déjà existantes dans de nombreux pays européens. Selon le conseiller national Roger Nordmann, cette stratégie ne concerne pas uniquement le développement du réseau nocturne. «Il faut aussi se concentrer sur les trains de jour, qui sont plus simples pour les passagers et peut-être moins chers à exploiter.» Plus de détails dans 24 heures du 11 juillet 2022 sous la plume de Gabriel Sassoon (photo 24 heures/Keystone).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

Rail 2050 selon le Conseil fédéral: un insipide brouet

OrageSelon son communiqué de presse du 22 juin 2022, le Conseil fédéral réoriente sa stratégie à long terme. Il s’agit à l’avenir de renforcer les chemins de fer principalement sur les courtes et moyennes distances, par exemple à l’aide d’offres RER supplémentaires et en revalorisant les gares en banlieue. La Perspective Rail 2050 remplace la stratégie à long terme Rail, qui date de 2012 et se concentrait essentiellement sur l’élimination des goulets d’étranglement et sur l’étoffement des cadences.

L’association SwissRailvolution a réagi dans son propre communiqué du même jour, et demande au Conseil fédéral d’élaborer un véritable plan directeur qui définisse les corridors nationaux et européens pour le transport de personnes et de marchandises, d’est en ouest et du nord au sud, de frontière à frontière, selon le projet de la Croix fédérale de la mobilité (voir carte ci-dessous).

De son côté la presse romande relève les réactions très mitigées de plusieurs personnalités politiques, en particulier du conseiller aux Etats Olivier Français (Le Temps du 23 juin) et de la présidente du Conseil d’Etat vaudois Nuria Gorrite (24 heures du même jour). Dans 24 heures du 27 juin, Olivier Français, interviewé par Renaud Bournoud, revient sur la calamité suprême: un transbordement à Berne, où tous les trains de la Suisse romande termineraient leur course!

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.