La gare de Lausanne en panne

OrageMaîtres d’ouvrage, les CFF attendent toujours des autorisations de l’Office fédéral des transports (OFT) pour pouvoir attaquer la modernisation de la plateforme ferroviaire. Avec un retard de 5 à 10 ans sur le calendrier initial. En février 2022, après des mois de fortes tensions entre les deux partenaires, l’OFT et les CFF se sont engagés à débuter des phases importantes du chantier avant la fin de l’année. Les prochaines semaines seront décisives pour débloquer le projet. Dossier complet dans 24 heures du 27 août 2022 sous la plume de Renaud Bournoud (photo Florian Cella).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

Du Brassus à Aigle sans changer de train

Grand soleilDès le dimanche 7 août 2022, il sera désormais possible de se rendre de la Vallée de Joux à Aigle sans changer de train, grâce à la nouvelle gare du Day, déplacée de quelque 300 mètres en direction de Vallorbe, et à une collaboration renforcée entre TRAVYS et les CFF. Le RER Vaud poursuit sa fonction de lien entre les régions du canton. La nouvelle gare du Day (voir schéma ci-dessous) permet aux convois de la ligne S2 du RER Vaud, grâce au principe de coupe/accroche, de se séparer et de desservir chaque heure simultanément Vallorbe et la Vallée de Joux. Dans le sens inverse, les deux convois se rejoignent au Day, pour ne former plus qu’un train en direction d’Aigle, en passant par Lausanne. Pus de détails dans le communiqué de presse du 2 août 2022 (schéma de l’Etat de Vaud).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

La future gare de Lausanne paralysée

Soleil et nuages«Trois ans après l’octroi du permis de construire, une année après son lancement en grande pompe, le chantier de la gare, essentiel au développement ferroviaire romand, n’a guère avancé.» Le chantier, qui devait initialement s’achever en 2025, puis en 2032, risque d’accumuler davantage de retard et de générer d’importants surcoûts. En cause, des raisons logistiques, historiques, mais également politiques, en particulier les relatons tendues entre l’Office fédéral des transports et les CFF. Analyse détaillée dans Le Temps du 18 juillet 2022 sous la plume de Sami Zaïbi (photo Laurent Gilliéron/Keystone).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

Fiasco de WAKO: vers une ligne nouvelle Lausanne–Berne?

Soleil et nuagesUne semaine après la publication du rapport intermédiaire sur l’étape 2035 de l’aménagement de l’infrastructure ferroviaire par l’Office fédéral des transports (OFT), les CFF renoncent à la technologie de compensation de roulis (WAKO) –élément indispensable dans l’accroche de la Suisse occidentale au restant du réseau helvétique. Les CFF avaient proposé ce système comme solution optimale en lieu et place de corrections de tracé pour la ligne du Plateau en 2010. Après les propositions de nouveaux horaires CFF pour la période 2025-2032, l’abandon du projet WAKO renforce le décrochage du noeud de Lausanne et de la Suisse occidentale du reste de la Suisse. Pour éviter la mise en place d’un réseau à deux vitesses, la Conférence des transports de la Suisse occidentale (CTSO) demande les moyens nécessaires à la réalisation d’une infrastructure robuste et performante sur l’axe Berne–Fribourg–Lausanne–Genève dans les plus brefs délais. Tous les détails dans le communiqué de presse de la CTSO du 1 juillet 2022, ainsi que dans le communiqué CFF du même jour.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

Ateliers CFF: le lourd à Yverdon, le léger à Aigle

Grand soleilLa menace de délocalisation qui pesait sur les ateliers d’Yverdon-les-Bains s’est dissipée: les CFF ont annoncé le 10 juin 2022 qu’ils conserveront leur activité d’entretien des trains à Yverdon-les-Bains moyennant un investissement de 350 millions de francs. De plus, les CFF ont décidé de construire un nouveau centre d’entretien léger pour leur matériel roulant dans la zone industrielle d’Aigle, juste en face du dépôt des Transports publics du Chablais. Tous les détails dans le communiqué de presse du 10 juin, dans 24 heures du 11 juin sous la plume d’Anetka Mühlemann et dans Le Temps du même jour, sous la plume de Raphaël Jotterand (photo de Jean-Paul Guinnard, 24 heures).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

Evian–Saint-Gingolph: espoir pour la ligne du Tonkin

Grand soleilLa mise en circulation du réseau transfrontalier Léman Express a redonné espoir à tous ceux qui ne cessent de réclamer la réouverture de la ligne du Tonkin entre Evian et Saint-Gingolph (VS), inexploitée depuis 1998. «Des étapes sont encore à franchir comme la consultation publique (le pendant français d’une mise à l’enquête) qui pourrait se tenir début 2023. «Il s’agira ensuite de monter le financement, qui sera réparti entre la région AURA, le Valais, la Confédération, les collectivités locales françaises, le programme Interreg France-Suisse et l’Union européenne», précise Cyril Pellevat. Les travaux pourraient commencer en 2026 pour une inauguration en 2029». Plus de détails dans Le Temps du 30 mai 2022 sous la plume de Christian Lecomte ainsi que dans Le Messager du 15 juin sous la plume de Juliette Barot (photo tirée du site RER Sud-Léman).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

Le LEB au bout du tunnel

Grand soleilAprès cinq ans d’un important chantier, le nouveau tunnel du Lausanne-Echallens-Bercher (LEB) est pleinement opérationnel et sera mis en service le samedi 14 mai 2022. Ce jour-là, à l’occasion d’une fête populaire, il sera possible de voyager gratuitement en primeur dans le nouvel ouvrage sous l’avenue d’Echallens. L’exploitation commerciale et la réouverture des gares du LEB à Union-Prilly, Lausanne-Flon et Chauderon, auront lieu à la première heure le dimanche 15 mai. Cette étape majeure marque le début d’une nouvelle ère pour le LEB, qui peut désormais assurer pleinement son rôle de RER entre Lausanne et le Gros-de-Vaud. Tous les détails dans le communiqué de presse du 11 mai 2022 et dans 24 heures du 16 mai.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

L’Aigle-Sépey-Diablerets aux soins intensifs

OrageSituée en zone de glissement, la ligne ferroviaire est fermée entre Exergillod et Les Planches depuis le 30 juillet 2021. Sa réouverture est espérée pour mai 2022. «Sur les voies de l’Aigle-Sépey-Diablerets (ASD), particulièrement exposées aux caprices de la nature, les interruptions de trafic ne sont pas vraiment une nouveauté… Mais la perturbation qui frappe actuellement la ligne étonne par sa durée: depuis près d’un an, il faut emprunter un bus pour effectuer le trajet entre Aigle et Le Sépey.» 24 heures du 19 avril 2022 consacre son éditorial et un article, sous la plume de David Genillard, au chantier en cours (photo Chantal Dervey), tandis que l’émission Couleurs locales de la RTS du 26 avril détaille les travaux de la voie et de la caténaire.

En 2008, Pierre Starobinski, alors président de l’Association touristique des Alpes vaudoises, lance l’idée d’un prolongement de l’Aigle-Leysin de Leysin au Sépey, créant ainsi un seul axe ferroviaire Aigle–Leysin–Le Sépey–Les Diablerets, susceptible de remplacer le tronçon Aigle-Le Sépey de l’ASD. Sa vision, décrite dans un blog du Temps du 1 juin 2020 sous le titre «Aigle-Leysin-Les Diablerets: vers un métro alpin?», serait une solution à long terme pour l’ASD.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

 

La gare de Lausanne entame sa mue

Grand soleil«La gare de Lausanne est fin prête pour entamer sa mue. Une décennie de chantier sera nécessaire pour lui permettre d’accueillir des trains de 400 mètres de long en surface et des stations de métro en sous-sol. Devisés à 1,3 milliard, ces travaux d’agrandissement et de modernisation débuteront concrètement d’ici à la fin de l’année.» Suite de l’article, sous la plume de Renaud Bournoud, dans 24 heures du 19 mars 2022 (photo Odile Meylan).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

Pro Rail soutient SwissRailvolution

Grand soleilGrand soleil«En Suisse, les transports sont responsables de près de 40% des émissions de CO2. Le bilan climatique est presque neutre pour les déplacements à pied ou à vélo (sans assistance électrique). Quant au train, les émissions sont également proches de zéro puisque le rail est alimenté par de l’énergie renouvelable (hydraulique). Autrement dit, la mesure la plus efficace du point de vue climatique, est sans conteste celle d’un transfert massif de la répartition modale de la route vers le rail. En terme de capacité ferroviaire, un tel développement requiert la construction de nouveaux tronçons sur les artères principales. Par rapport à l’extension et à l’optimisation du réseau existant, les nouvelles lignes présentent trois avantages: elles sont moins chères, n’entravent guère l’exploitation courante et permettent de réduire les temps de parcours. La clientèle des chemins de fer profite de liaisons plus rapides et plus confortables, avec une place assise garantie –et ce, dans le respect du climat! C’est pourquoi Pro Rail soutient avec conviction SwissRailvolution.» Cet éditorial, signé Martin Stuber et paru dans le No 1/2022 de la revue InfoForum, organe officiel de Pro Rail (Pro Bahn), ouvre l’édition spéciale consacrée à la naissance de SwissRailvolution, la nouvelle association suisse visant la renaissance du rail.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.