Une gare CFF pour les Hautes Ecoles?

Grand soleilLe 30 septembre 2021, à l’issue de son assemblée générale, l’Association de défense des intérêts de la région des Hautes Ecoles (ADIRHE) a organisé une conférence consacrée au projet d’une future gare desservant les Hautes Ecoles, sur une ligne ferroviaire CFF nouvelle de Morges à Lausanne. Après un rappel du renouveau du chemin de fer en Suisse (Croix fédérale de la mobilité, ligne nouvelle Genève–Lausanne) par Daniel Mange, membre de la citrap-vaud, Olivier de Watteville, ingénieur de BG Ingénieurs Conseils, a résumé le rapport historique de l’aménagement d’une gare CFF dans l’Ouest lausannois et de ses diverses variantes. Le vice-président EPFL pour les opérations, Matthias Gäumann, a ensuite décrit le futur du campus universitaire axé notamment sur le développement durable, la mobilité douce et les transports publics. Stéphane Masson, député au Grand Conseil vaudois, a finalement décrit son action politique en faveur de la gare Hautes Ecoles, qui s’est conclue par un engagement formel de l’Etat de Vaud pour l’étude de cet objet.

1 réflexion sur « Une gare CFF pour les Hautes Ecoles? »

  1. Le “rapport historique” de BG ingénieurs est extrêmement instructif et passionnant. J’ai appris plein de choses en le lisant, alors que j’ignorais totalement l’existante d’études aussi précises sur cette hypothétique nouvelle ligne.

    Il est regrettable qu’on attende que les transports publics existants soient “engorgés” pour commencer à réfléchir à des extensions (c’est écrit en haut de la page 43).

Laisser un commentaire