Direttissima Morges–Lausanne et gare Hautes Ecoles: le Conseil d’Etat interpellé

Grand soleilLe député Stéphane Masson (PLR), appuyé par 44 co-signataires, a déposé le 12 février 2019 une interpellation adressée au Conseil d’Etat et intitulée «Nouvelle ligne CFF entre Lausanne et Genève, pourquoi ne pas étudier l’aménagement d’une gare souterraine au niveau de l’EPFL?». Rappelant le récent accord liant l’Etat de Vaud aux CFF, la «Perspective générale pour la région vaudoise», le député a souligné l’intérêt pour l’Ouest lausannois et pour les 33’000 résidents de l’EPFL et de l’UNIL d’étudier une desserte ferroviaire CFF entre Morges et Lausanne avec une nouvelle gare dans le périmètre des Hautes Ecoles. Vous trouverez ici le plaidoyer incisif de Stéphane Masson (de 8’17” à 11’35”), ainsi qu’un bref compte-rendu dans 24 heures du 14 février.

Esquisse d’une direttissima Morges-Hautes Ecoles-Lausanne selon la citrap-vaud, tirée de son rapport «Ligne ferroviaire nouvelle Genève–Lausanne: rapport d’étape 2016».

3 réflexions sur « Direttissima Morges–Lausanne et gare Hautes Ecoles: le Conseil d’Etat interpellé »

  1. C’était déjà prévu dans les années 80 lors de la demande de concession pour le TSOL (actuel M1) qui devait relier Morges. Préverenges ayant, à l’époque, refusé sa participation financière, le M1 est remonté vers la Gare de Renens. Puis-je également vous rappeler que l’embranchement vers Morges, à la station “EPFL” (Hautes Ecoles) existe, mais actuellement il ne débouche sur rien. Dommage, sa construction aujourd’hui va coûter 20 à 30 % de plus qu’à l’époque. C’est exactement la même question pour la Commune d’Epalinges, qui demande maintenant le prolongement du M2 jusqu’aux nouveaux quartiers au nord du village afin de désengorger le carrefour des Croisettes qui devient hyper dangereux aux heures de pointe … Quand les Suisses comprendront qu’il faut planifier à LONG terme … Cela ira nettement mieux !

    • Vous avez parfaitement raison pour la planification à LONG terme! Quant au projet actuel, il se distingue du précédent: il s’agit cette fois d’une ligne CFF, à double voie, raccordée au réseau national à Morges et à Lausanne.

    • Désolé, mais il n’existe aucun “embranchement vers Morges qui ne débouche sur rien” à la station EPFL, ni nulle part ailleurs sur la ligne. Seulement un embranchement vers le dépôt.

      Les hautes écoles sont reliées directement à Morges par le bus 701, mais il est vrai que cette ligne présente de nombreux défauts : sujette aux aléas du trafic automobile malgré la présence de pistes de “bus”, les feux de circulation ne prennent pas le bus en compte, et il y a beaucoup trop d’arrêts ce qui rend la ligne trop lente.

      La ligne “1” des TL est prévue d’être prolongée jusqu’à l’EPFL, mais cette ligne souffrira probablement des même défauts que la ligne 701 – sans compter les éventuels problèmes lors du déperchage et reperchage à la Bourdonette.

      Donc une liaison ferroviaire telle que préconisée dans cet article serait nettement préférable !

Laisser un commentaire