La nouvelle gare de Lausanne: 2030 plutôt que 2025

Soleil et nuagesDes quais plus larges et plus longs, trois passages sous voies élargis, des interfaces avec les métros, les bus et la place de la Gare, une façade sud entièrement remodelée, telles sont les principales améliorations qu’offrira la nouvelle gare de Lausanne. Projet phare du programme Léman 2030, ce véritable hub de mobilité du XXIe siècle permettra de répondre au doublement de la fréquentation des trains attendu pour cette échéance. Tous les détails dans le communiqué de presse du 26 septembre 2019 et dans les éditions du 28 septembre de 24 heures et du Temps (graphique CFF).

Saut-de-mouton Prilly-Malley-Renens: c’est parti!

Grand soleilLes autorités fédérales, vaudoises et genevoises ainsi que les CFF ont donné le vendredi 30 novembre 2018 à Renens le premier coup de pioche d’un élément-clé du développement de l’offre ferroviaire sur l’arc lémanique: le saut-de-mouton Renens–Prilly-Malley. Un ouvrage indispensable et complémentaire aux autres projets Léman 2030 en construction ou planifiés entre Lausanne et Renens. Tous les détails dans le communiqué de presse, ainsi que dans un extrait du téléjournal de la RTS du même jour.

La gare de Lausanne en panne

OrageLes travaux devaient débuter par la destruction du parking du Simplon, mais rien n’est encore entrepris. Les huit années de chantiers prévues pour la refonte complète de l’infrastructure de la gare de Lausanne devaient démarrer en 2017 pour se terminer en 2025. Si des travaux préparatoires ont déjà pu avoir lieu, le gros de l’ouvrage n’a pas de feu vert. Il est espéré au mieux en 2019. 24 heures du 8 août 2018 y consacre son éditorial et une enquête approfondie (dessin de Bénédicte, tiré de la même édition). Mise à jour dans 24 heures du 18 août 2018.

Léman 2030, l’aperçu: décembre 2017

Grand soleilVous trouverez ici la première édition du semestriel Léman 2030, l’aperçu. Cette publication a pour but de vous renseigner sur les actualités du programme Léman 2030. Dans cette édition, l’accent a été mis sur les gares de Mies et Chambésy, ainsi que sur le tronçon Lausanne–Renens.

Chaque édition vous sera transmise directement tous les six mois. Vous avez à tout moment la possibilité de vous désabonner de cette newsletter en envoyant un mail à leman2030@cff.ch avec en intitulé désinscription aperçu.

N’hésitez pas à transférer l’aperçu, afin de permettre à d’autres de s’abonner. Il leur suffira alors simplement d’envoyer un mail à leman2030@cff.ch avec en intitulé inscription aperçu. Vous trouverez de plus amples informations sur tous les projets sur le site www.leman2030.ch.

Signature de la «Perspective générale Genève»: une feuille de route pour l’avenir du rail

Grand soleilLe directeur général des CFF Andreas Meyer, ainsi que les conseillers d’Etat genevois Luc Barthassat et Antonio Hodgers, ont signé le 14 novembre 2017 la «Perspective générale Genève». Ce document, sous forme de feuille de route, décrit les grandes lignes du développement de la mobilité ferroviaire jusqu’en 2035, ainsi que les réponses apportées en termes d’offre voyageurs notamment. Trois périmètres sont identifiés comme prioritaires: «Genève Rive droite», avec l’extension souterraine de la gare de Genève Cornavin, «Genève Rive gauche», autour du tracé du CEVA (Cornavin–Eaux-Vives–Annemasse), et enfin le «Corridor Genève-Zimeysa-La Plaine». Tous les détails dans le communiqué de presse du 14 novembre 2017.

4 voies entre Lausanne et Renens: le saut-de-mouton au pied du mur

Grand soleilD’imposantes parois de chantier vont apparaître dans le paysage ferroviaire entre Lausanne et Renens ces prochains jours: dès le 16 octobre 2017, des travaux préparatoires seront entrepris aux abords des voies entre Renens et Lausanne afin de construire une paroi de protection longue de 1’000 mètres et d’une hauteur de 13,5 mètres. La construction de la paroi se fera en deux phases: d’octobre à décembre 2017 (400 mètres de parois), puis de juillet à octobre 2018 pour les 600 autres mètres. Plus de détails dans le communiqué de presse des CFF du 16 octobre 2017, ansi que dans 24 heures du 17 octobre (photo montage CFF).

23 et 24 septembre: un week-end pour découvrir la mobilité lémanique

Grand soleilLes CFF ouvrent exceptionnellement au public sept de leurs plus grands chantiers sur l’Arc lémanique, lors d’un week-end de portes ouvertes, les 23 et 24 septembre 2017. La population pourra se plonger dans le laboratoire de la mobilité de demain, de Lausanne à Genève (avec les travaux Léman 2030 et la visite des gares de Lausanne et Renens) et le long de la future ligne CEVA (Cornavin–Eaux-Vives–Annemasse, incluant la découverte des quatre futures stations Bachet, Val d’Arve-Champel, Eaux-Vives et Chêne-Bourg). Vous trouverez plus d’informations sur le blog CFF, ainsi que dans le prospectus ad hoc. 

Genève ferroviaire, un contre-projet

Grand soleilAlors que les associations citrap-vaud et CITraP Genève poursuivent leurs travaux en faveur d’une ligne nouvelle reliant Genève à Lausanne, l’ingénieur Rodolphe Weibel et l’association Genève Route et Rail (GeReR) défendent un nouvel aménagement ferroviaire entre Genthod-Bellevue, Genève-Cornavin et Genève-Aéroport. Le Temps du 21 juin 2017 accueille les thèses de Rodolphe Weibel (graphique tiré du blog de Rodolphe Weibel, Tribune de Genève du 21.6.2017).

Cinquième rafistolage sur la ligne CFF Genève–Lausanne

Soleil et nuagesLes CFF entament la construction d’une troisième voie ferroviaire entre Coppet et Founex. Elle servira à maintenir les capacités du transport de marchandises tout en accroissant celles du trafic voyageurs sur la ligne Genève–Lausanne. Le trafic fret s’est continuellement accru ces dernières années dans le bassin lémanique et cette tendance va se poursuivre. Plus de détails dans le communiqué de presse du 16 mai 2017 et dans 24 heures du 17 mai.

Après l’aménagement d’une 3e voie de Genève à Coppet pour le trafic régional, d’une 3e voie de dépassement fret entre Gland et Rolle, d’une quatrième voie de croisement dans les deux haltes de Chambésy et Mies, ce cinquième rajout tente de sauver la ligne Genève–Lausanne du chaos. La citrap-vaud se bat depuis 2008 en faveur de la seule solution valable pour le long terme: une ligne nouvelle doublant la ligne historique de Genève à Lausanne (graphique CFF).

Renens: inauguration du passage souterrain, projet de passerelle «Rayon vert»

Grand soleilPremière amélioration concrète du programme Léman 2030, le passage sous-voies de la gare de Renens a été inauguré le 5 avril 2017; il permet désormais à chacun de traverser la gare plus facilement et en toute sécurité. Première étape d’une grande métamorphose en marche, c’est l’occasion pour le gouvernement vaudois de mettre sur les rails le futur ouvrage emblématique de la mobilité dans l’Ouest Lausannois: Rayon vert. En effet, le gouvernement demande au Grand Conseil d’accorder une subvention de près de 11 millions de francs pour financer la réalisation de cette vaste passerelle reliant des métros, des trains et bientôt des trams. Le nouvel ouvrage d’art de 130 mètres de long facilitera également les déplacements entre les différents quartiers des communes situées aux abords des voies CFF. Plus de détails dans le communiqué de presse du 5 avril, dans l’Exposé des motifs et projet de décret (EMPD) de l’Etat de Vaud du 15 février 2017 et dans l’édition du 6 avril de 24 heures, sous la plume de Renaud Bournoud (figure tirée de l’EMPD).