Du 16 au 22 septembre: la mobilité en fête

Grand soleilLe Canton, avec la participation de 55 communes, 11 entreprises de transports publics et Mobilis, s’engage pour promouvoir les mobilités durables dans le cadre de la Semaine européenne de la mobilité. Une campagne d’affichage met en scène des ambassadrices et ambassadeurs des transports publics, de la marche et du vélo, et interpelle avec un slogan qui détourne l’expression «J’ai mon permis!». Pour montrer que la mobilité durable est à la portée de tous. Tous les détails dans le communiqué de presse du 8 septembre 2017, ainsi que dans le dépliant ad hoc. Un ambassadeur de poids: l’ancien président EPFL Jean-Claude Badoux.

Dès le 21 juillet 2017: InterRegio Saint-Maurice-Genève par la ligne du Tonkin!

Grand soleilGrand soleilNotre envoyé très spécial, à l’affût de toutes les nouveautés du réseau ferroviaire, nous rapporte, photographie à l’appui, une percée extraordinaire: le 21 juillet 2017, à 9h16, s’est ébranlé le premier InterRegio reliant sans transbordement Saint-Maurice à Genève via Monthey, Bouveret et la ligne du Tonkin! Un rêve de plusieurs décennies devient donc réalité (photo Jean Vernet).

Concurrence entre BLS et CFF

La concession accordée par la Confédération aux CFF pour le trafic grandes lignes échoit à fin 2017.
En vue de son renouvellement, la SOB (Südostbahn) a indiqué vouloir reprendre l’exploitation de la ligne de faîte du St-Gothard. De son côté, le BLS vise certains grands axes actuellement exploités par les CFF.
A propos du BLS, Michel Béguelin publie, dans le n° 2165 du 22 mai 2017 de Domaine Public, un article détaillant les enjeux et les conditions relatifs au renouvellement de cette concession.

Rail en Suisse : numérisation, changement d’écartement

Dans un article de Domaine Public paru le 2 avril 2017, Michel Béguelin décrit quelques innovations spectaculaires, à l’étude ou en partie réalisées dans certaines compagnies de chemin de fer suisses, telles une gestion des infrastructures et du trafic depuis des centres parfois vraiment éloignés via un «nuage» informatique (Gornegrat Bahn), une très légère modification de l’écartement normal des voies (Südostbahn), une numérisation systématique pour accroître la capacité de tronçons surchargés et diminuer les coûts (CFF).

Concession pour les grandes lignes: rififi ferroviaire

Soleil et nuagesLes CFF sont sous pression. Depuis près de quinze ans, l’entreprise bénéficie du monopole sur les lignes à longue distance les plus rentables du pays (voir carte). Mais une grande partie de cette concession expire en décembre 2017 et son renouvellement aiguise les appétits. Alors que les CFF et le Südostbahn (SOB) continuent de négocier (ligne de faîte du Gothard), la situation est tendue avec le Berne-Lötschberg-Simplon (BLS) qui cherche à exploiter des lignes depuis les aéroports de Zurich et Bâle jusqu’à l’Oberland bernois, ainsi que le tronçon de Bene au Locle via Neuchâtel. Dossier complet dans 24 heures du 28 février 2017, sous la plume de Caroline Zuercher (carte selon la SontagsZeitung du 26 février 2017).

En vert: lignes rentables; en rouge: ligne non rentables.

 

A toute vapeur vers 2017!

Grand soleilChers membres de la citrap-vaud,

A l’orée de l’an nouveau, votre comité tient d’abord à vous remercier pour votre soutien et votre engagement. C’est grâce à votre cotisation, vos dons et votre participation à nos diverses manifestations que vous faites vivre notre association. Un grand merci!

Nous aimerions dédier ce message aux autorités fédérales, cantonales et communales, ainsi qu’à la force de frappe constituée par nos compagnies de chemins de fer et de transports publics qui, jour et nuit, dans la canicule comme dans les frimas, assurent 24 heures sur 24 le trafic des personnes et du fret, indispensable à la vie du pays. A l’image de ce convoi à vapeur du Bière-Apples-Morges (prise de vue antérieure à 1943, année de l’électrification) et de la plus récente rame Stadler, saisie par notre ami Jean Vernet, nous observons le bond en avant de l’environnement ferroviaire vaudois, qui a passé du tortillard au réseau express régional ultramoderne en quelques années.

Excellent millésime 2017 à vous tous,

Eric Loutan, président
Didier Pantet, secrétaire

BAMvapeurPhotographe A. Jotterand, Bière

Bière_J.VernetPhotographe Jean Vernet, Montreux

La CITraP et Pro Bahn refusent l’offre CFF de 2017 pour la ligne sommitale du Gothard

Soleil et nuagesDans un communiqué de presse commun daté du 22 août 2016 –une grande première– les deux associations CITraP Suisse (Communauté d’intérêts pour les transports publics) et Pro Bahn Schweiz (Pro Rail Suisse) remettent vigoureusement en question l’offre CFF de 2017 pour l’exploitation de la ligne sommitale du Saint-Gothard. La citrap-vaud se félicite de cette action commune, qui préfigure une meilleure collaboration des deux lobbies suisses défendant les usagers des transports publics.

RailFit20/30: un régime minceur pour les CFF

Soleil et nuagesLes CFF veulent renforcer leur compétitivité afin que les transports publics demeurent abordables pour leur clientèle. Ils entendent par ailleurs stabiliser autant que possible les prix du trafic voyageurs et se créer de nouvelles marges de manoeuvre pour les nouvelles offres et les innovations. Avec RailFit20/30, les CFF souhaitent réduire leurs coûts de 1,2 milliard de francs d’ici à 2020. Ce processus de transformation s’accompagnera de la suppression de 1400 postes ces prochaines années, dans l’administration, mais aussi, grâce à des gains de productivité, dans l’exploitation. 200 emplois seront créés pour faire face à l’augmentation du trafic. Plus de détails dans le communiqué de presse des CFF du 22 septembre 2016, ainsi que dans les échos de la presse du 23 septembre (24 heures et Le Temps, éditorial du Temps du même jour).