Transports publics: votre portable remplace le guichet!

Grand soleil«Deux projets-pilotes de billetterie par smartphone ont été lancés. Mis au point par la compagnie BLS en collaboration avec les CFF et CarPostal, le premier se nomme Lezzgo. Depuis le 10 janvier, l’application, qui existe en versions iOS et Android, peut être utilisée dans tout le pays». Suite de l’article dans Le Temps du 31 janvier 2018, sous la plume de Bernard Wuthrich (photo C. Beutler, Keystone).

Gratuité des transports publics: tour d’horizon en Suisse

Soleil et nuages«Une initiative veut rendre les bus neuchâtelois gratuits. En Suisse, le coût a jusqu’ici fait échouer toutes les tentatives. Monter dans un bus sans avoir à débourser 1 centime: à Neuchâtel, c’est le rêve que caressent les Verts et une partie de la gauche, avec une initiative lancée le mois dernier. Le texte demande la gratuité des transports publics sur l’ensemble du territoire cantonal». Analyse détaillée dans 24 heures du 13 novembre 2017, sous la plume de Lucie Monnat (photo Keystone), ainsi que dans l’émission Tout-un-monde de RSR1 du 15 novembre.

«Green Class CFF»: l’un des 150 cobayes témoigne

Grand soleil«L’offre «Green Class CFF» a été mise en place avec d’autres entreprises, puisqu’elle inclut l’abonnement général de première classe, une voiture électrique BMW i3 avec une borne de recharge à domicile, un accès à une place de stationnement Parc + Rail dans une gare proche du domicile, un abonnement à Mobility (avec un crédit de 100 francs) et un autre aux vélos PubliBike. Elle coûte 12 200 francs pour un an.» L’un des 150 cobayes des CFF se confie à Caroline Zuercher, dans 24 heures du 8 mai 2017 (photos Florian Cella).

Green Class CFF: la mobilité 5 étoiles

Grand soleilSwissPass avec abonnement général 1re classe, voiture électrique BMW i3, PubliBike, Mobility, Parc+Rail et bien plus encore: les clients pilotes de Green Class CFF pourront profiter, pour un prix fixe (12’200 CHF par an), d’une offre complète, flexible et écologique. Les CFF espèrent ainsi rassembler des expériences qui leur permettront de façonner la mobilité de porte-à-porte. Cent cobayes sont invités à s’annoncer jusqu’au 16 novembre 2016. Plus de détails dans le communiqué de presse des CFF et dans Le Temps du 28 octobre 2016 sous la plume de Bernard Wuthrich.

Le guichet de la gare des Diablerets est condamné

OrageL’entreprise des Transports publics du Chablais (TPC) a récemment annoncé à la commune d’Ormont-Dessus son intention de «cesser son activité commerciale» aux Diablerets. En clair: le guichet de la halte située à l’extrémité de la ligne Aigle-Sépey-Diablerets (ASD) fermera au 31 décembre 2016. L’abandon de la gare ne signifie pas sa fermeture pure et simple, insiste Claude Oreiller, directeur des TPC: «La salle d’attente et un automate seront accessibles». Par ailleurs, le projet de prolongement de la ligne de plusieurs centaines de mètres pour rapprocher la gare des installations touristiques est  toujours à l’étude. Tous les détails dans 24 heures du 26 octobre 2016 sous la plume de David Genillard.

Transports publics de la région lausannoise: une nouvelle carte prépayée sans contact

Grand soleilLes Transports publics de la région lausannoise (tl) proposent, dès le 22 août 2016, une nouvelle solution d’achat de billets. Une carte sans contact contenant 10 billets prépayés, déclinée en plusieurs versions selon le type de déplacements (court parcours, Grand Lausanne ou dans les zones attenantes). A valider directement dans les bus, les métros m1 et les stations du métro m2, les cartes permettent l’acquisition d’un titre de transport sans passer par l’automate. Une solution qui offre un accès facile, rapide et confortable aux lignes tl. Voir le communiqué de presse des tl du 19 août 2016 et le bref commentaire de 24 heures du 20 août.