François Gatabin: un pionnier des transports publics

Grand soleilMécanicien de formation, pilote de locomotives aux CFF, syndicaliste, responsable du trafic régional CFF pour la Suisse romande, le Morgien François Gatabin est devenu patron, en 2014, de la compagnie de transport Morges-Bière-Cossonay. Un homme à l’affût des innovations susceptibles de relever les défis des transports publics de ce siècle: navettes autonomes testées du côté de Cossonay, essai de nouveaux bus à 100% électriques, rêve d’une télécabine urbaine entre Morges et Tolochenaz, application Internet pour réservation de billets avec un smartphone, transport massif de gravier antre Apples et Gland, nouvelle gare de Bière… Il ne manque à sa panoplie plus que l’écartement variable pour accélérer le transfert du gravier et rattacher la mythique ligne du Bière-Apples-Morges au Réseau express régional vaudois… Portrait détaillé dans Le Temps du 13 mars 2019 sous la plume de Bernard Wuthrich (photo Eddy Mottaz, Le Temps).

smartrail 4.0: l’informatique au service des usagers du rail

Grand soleilsmartrail 4.0 est un programme de travail commun aux CFF, BLS, Schweizerische Südostbahn AG (SOB), chemin de fer rhétique (RhB) et à l’Union des transports publics (UTP). Ensemble, ces partenaires souhaitent exploiter le potentiel des nouvelles technologies informatiques pour accroître progressivement les capacités et la sécurité, et pour exploiter l’infrastructure ferroviaire de manière plus efficace. La clientèle profitera progressivement d’une desserte renforcée, d’une cadence horaire plus dense, d’un recul du nombre de perturbations, d’une amélioration de la connexion au réseau téléphonique et d’une meilleure information en cas de perturbation. Tous les détails dans le communiqué de presse CFF du 29 janvier 2019, ainsi que dans les éditions du 30 janvier des quotidiens Le Temps et 24 heures (dessin de Bénédicte dans 24 heures).

Voiture automatisée, voiture partagée: grands bénéfices potentiels

Grand soleilUn parc de véhicules entièrement automatisés et partagés pourrait valoir chaque année un bénéfice de plusieurs dizaines de milliards de francs suisses à l’économie nationale. C’est ce qui ressort d’une étude préliminaire commandée par l’Office fédéral du développement territorial (ARE). Plus de détails dans le communiqué de presse de l’ARE du 16 août 2018.

Vers le pilotage automatique des trains

Grand soleilLes CFF et l’entreprise Stadler testent de nouveaux systèmes d’assistance numérique pour les mécaniciens, entre Berne et Olten. Pour ces tests, les premiers du genre en Suisse, un train fera l’objet de freinages et d’accélérations automatiques en présence d’un mécanicien. Ce même train se conformera par ailleurs à un programme de conduite propre à économiser l’énergie. Les chemins de fer suisses entendent profiter progressivement de la numérisation et donner ensemble l’impulsion nécessaire à l’automatisation de l’exploitation ferroviaire. Tous les détails dans le communiqué de presse du 5 décembre 2017 (photo CFF).

Bientôt des trains avec pilote automatique

Grand soleilLa compagnie de chemin de fer Südostbahn planifie pour 2020 des trains sans conducteur entre Mogelsberg et Wattwil (SG), tandis que la SNCF va automatiser sa ligne à grande vitesse Paris Sud-Est pour 2022. Une récente capsule Nouvo de la Radio télévision suisse (semaine du 12 juin 2017) est consacrée à l’avenir des trains sans pilote (photo tirée de la capsule citée).

Bus et trains sans conducteur: le cas suisse

Grand soleilLa mobilité sans conducteur fait son chemin dans les villes de Suisse. Dès la mi-août, les Transports publics fribourgeois mettront en service un bus sans conducteur, un modèle qui s’inspire de l’expérience menée à Sion par CarPostal. Côté rail, la compagnie de Suisse orientale Südostbahn se prépare à lancer une expérience pilote de train automatique sur un tronçon de 20 kilomètres dans le Toggenburg saint-gallois. Un autre projet de conduite autonome existe dans le canton de Bâle-Campagne, entre Liestal et Waldenburg, et une solution similaire est à l’étude pour la nouvelle liaison ferroviaire souterraine entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Tous les détails dans Le Temps du 23 juin 2017, sous la plume de Bernard Wuthrich (photo CarPostal).

 

Le MBC innove: navettes autonomes à Cossonay

Grand soleil«Deux navettes sans chauffeur entreront en service en décembre 2017 pour encourager les habitants à emprunter les transports publics. C’est une première dans le canton de Vaud. Deux véhicules autonomes, soit sans pilote, parcourront bientôt le trajet entre l’arrivée du funiculaire de Cossonay et le centre du village.» Voir l’article complet dans 24 heures du 26 avril 2017 sous la plume de Juliane Roncoroni (illustration DR).

Trains sans pilote de Neuchâtel à La Chaux-de-Fonds?

Grand soleilDes trains sans conducteur sur le réseau ferroviaire suisse? Alors que les aides à la conduite en tous genres ne cessent de progresser sur la route, le monde ferroviaire se prépare à cette évolution inéluctable. L’Office fédéral des transports (OFT) lance une étude de faisabilité: la ligne Neuchâtel-La Chaux-de-Fonds pourrait servir de banc d’essai. Tous les détails dans 24 heures du 5 décembre 2016, sous la plume de Laurent Aubert.

Bus sans chauffeur: première à Sion

Grand soleil«Un bouton bleu pour donner l’alarme, comme dans un ascenseur. Deux autres, de couleur rouge, pour opérer un arrêt d’urgence. Et une caméra qui doit signaler tout problème survenant dans le véhicule. Bienvenue à bord de Valère, la toute première navette sans chauffeur mise à disposition du public dans un espace urbain. Un test grandeur nature de ce projet novateur a démarré hier à Sion. Porté par CarPostal, l’Etat du Valais, l’EPFL et la HES Valais, il ambitionne d’explorer «la mobilité de demain»». Tous les détails dans 24 heures du 24 juin 2016, sous la plume de Patrick Monay (dessin de Bénédicte).

24h24.6.16