Réforme du trafic régional: les bus aux cantons?

Soleil et nuagesLa réforme du transport régional de voyageurs, mise en consultation par le Conseil fédéral, pose des jalons essentiels pour la mobilité de demain. Mais le train reste le moyen de transport le plus propre: il serait dommageable que la réforme engagée se traduise par un remplacement de prestations ferroviaires par des services de bus. Analyse du projet par Bernard Wuthrich dans l’éditorial et en page intérieure du quotidien le Temps du 18 avril 2019. Lire aussi le communiqué du Conseil fédéral du 17 avril.

Le trafic régional de voyageurs passé à la loupe

Soleil et nuagesLa Confédération, ainsi que les cantons, subventionnent des services complets dans le trafic régional de voyageurs. Ces prestations, d’environ 2 milliards de francs, sont versées chaque année. Pour garantir des services de qualité en retour et mettre en place un instrument de contrôle, l’Office fédéral des transports a démarré en 2016 l’élaboration d’un système de mesure de la qualité dans le trafic régional de voyageurs. Vous trouverez ici l’analyse des données 2017, les résultats détaillés par compagnie et un résumé paru dans Le Temps du 3 juillet 2018.