Fret ferroviaire: Cargo Sous Terrain et Amazon, même combat?

Grand soleilMichel Béguelin, ancien conseiller aux Etats et éminent expert ferroviaire, démontre dans son article «Le tsunami Amazon arrive», paru dans Domaine Public du 12 mars 2018, la convergence d’intérêts entre Amazon –le numéro un mondial du commerce en ligne– et Cargo Sous Terrain (CST), l’entreprise helvétique qui vise à construire un réseau de transport souterrain automatique. L’installation d’Amazon en Suisse pourrait accélérer la réalisation de CST qui n’exige que des tunnels de 6 mètres de diamètre dans la géologie favorable du Plateau.

100 millions pour Cargo Sous Terrain, le fret en sous-sol

Grand soleil«Sorte de Swissmetro escargot pour le transport de marchandises, le projet Cargo Sous Terrain (CST) sera soutenu par des investisseurs chinois. Les promoteurs de cette liaison souterraine de 70 kilomètres entre le centre logistique de Härkingen-Niederbipp (SO) et Zurich, sur laquelle circuleront des convois automatiques à la vitesse constante de 30 km/h, ont déposé leur dossier mardi auprès de Doris Leuthard». Suite de l’article, sous la plume de Bernard Wuthrich, dans Le Temps du 24 janvier 2018 (graphique tiré du Temps). Une récente capsule Nouvo de la Radio télévision suisse (semaine du 22 janvier 2018) est consacrée à cette même problématique.

Cargo Sous Terrain (CST): un métro pour marchandises

Grand soleil«Un réseau de tunnels enfoui 50 mètres sous terre, dans lequel circulent vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept, des véhicules sans conducteur remplis de marchandises: l’infrastructure a tout du décor d’une oeuvre de fiction. Et pourtant, le projet Cargo Sous Terrain (CST) pourrait devenir réalité.» Selon 24 heures du 27 janvier 2016, sous la plume de Gabriel Sassoon (illustration 24 heures).

24h27.01.16_Page4_CargoSousTerrain_Schema

De 24 heures, 27.01.2016, page 4