Tolochenaz: derniers remous du trou

Grand soleilLes suggestions pour la relance de l’aménagement d’une ligne nouvelle Genève–Lausanne se multiplient dans les médias suite à l’affaissement de Tolochenaz: 24 heures du 17 novembre 2021 évoque le postulat du conseiller national Roger Nordmann et la motion du conseiller aux Etats Olivier Français, tandis que l’émission de télévision Infrarouge de la RTS du même jour, intitulée «Infrastructures: la Suisse a-t-elle raté le train?», revient sur cette problématique avec Daniel Mange comme représentant de la citrap-vaud. De leur côté, Florence Bettschart-Narbel et consorts, tous députés PLR du Grand Conseil vaudois, ont déposé une résolution en faveur de la ligne nouvelle Genève–Lausanne. Enfin, le communiqué de presse CFF du 18 novembre fait le point sur les travaux en cours et annonce que les restrictions de trafic s’étendront jusqu’au 23 novembre au moins (photo CFF), travaux détaillés dans Le Temps du 20 novembre.

Le Matin Dimanche du 21 novembre revient sur l’événement en mettant en évidence l’absence totale de réactions du côté de la Suisse alémanique.

Dans 24 heures du 25 novembre, la crise du trou de Tolochenaz est décrite en détails, heure par heure, tandis que 24 heures du 26 novembre rapporte la réaction très passive du CEO des CFF, Vincent Ducrot, lors de la conférence de presse sur la stratégie 2030 de son entreprise. Le Temps du 27 novembre consacre enfin une grande interview au même Vincent Ducrot.

Laisser un commentaire