100e séance Plan Rail 2050: hommage aux pionniers de Swissmetro et d’EPFLoop

Grand soleilCréé en 2008, le groupe de travail Plan Rail 2050 de la citrap-vaud vient de commémorer sa 100e séance. Si le succès littéraire a été au rendez-vous, avec la parution des livres Plan Rail 2050 en 2010 et Bahn-Plan 2050 en 2012, du livre blanc Ligne ferroviaire nouvelle entre Genève et Lausanne en 2014, de notre rapport d’étape en 2016 et de notre contribution à la consultation sur l’étape d’aménagement 2025-2035 du PRODES (programme de développement stratégique de l’infrastructure ferroviaire), la construction d’un axe ferroviaire Genève–Saint-Gall à hautes performances (capacité et vitesse) n’a pas avancé d’un pouce.

Pour trancher avec l’immobilisme de cette magistrale, nous avons décidé d’honorer les pionniers du transport ferroviaire à grande vitesse: nous avons donc reçu et entendu, le 14 mai 2018, Rodolphe Nieth, concepteur du projet Swissmetro (voir son texte), Marcel Jufer, réalisateur de cet «avion sans aile» (voir son exposé), et, last but not least, quatre représentants de l’équipe EPFLoop, étudiant(e)s à l’EPFL qui construisent une capsule Hyperloop destinée à battre un record de vitesse cet été, le 22 juillet 2018, en Californie (voir leur exposé).

Le futur est clair: à l’automne 2018, le Parlement se penchera sur le message du Conseil fédéral consacré à l’étape d’aménagement 2025-2035 du PRODES. Il est crucial que l’étude de la «Croix fédérale de la mobilité», reposant sur un axe magistral de Genève à Saint-Gall –reliant toutes les métropoles du pays à l’exception de Bâle– et un axe européen –de Bâle à Chiasso par le Saint-Gothard– fasse partie intégrante de l’Arrêté fédéral y relatif.

Laisser un commentaire