Les CFF bientôt à l’assaut de l’Europe?

Grand soleilLors de la conférence de presse annuelle du 11 mars 2024, le patron des CFF, Vincent Ducrot, prépare son entreprise à l’ouverture du réseau à la concurrence étrangère; il verrait ainsi d’un bon oeil le développement de liaisons non performantes, comme Genève–Lyon ou Zurich–Munich, ainsi que des possibilités d’améliorations pour les liaisons vers Paris ou Milan. Plus de détails dans 24 heures du 12 mars 2024 sous la plume d’Arthur Grosjean.

Par un heureux hasard, le Grand Conseil vaudois a débattu, puis transmis au Conseil d’Etat le 12 mars, l’interpellation 24_INT_45 de David Vogel et consorts intitulée «Suisse romande? Ici Londres!»; celle-ci demande de lancer une étude approfondie, en collaboration avec les CFF, pour la mise en place d’une liaison directe entre Genève et Londres, avec prolongation jusqu’à Lausanne. En 2012 déjà, une telle liaison avait été identifiée comme étant intéressante par le groupe Eurostar et aurait permis de relier les deux villes en 5h30. Pour diverses raisons, cette option a été remise aux calendes grecques, tandis que le projet d’une liaison directe Bâle–Londres est actuellement à l’étude aux CFF (voir notre Actualité du 30 novembre 2023); Jérôme Cachin développe ce projet dans 24 heures du 2 mars 2024, tandis qu’une citoyenne de Vich, Nadine Mc-Cormick, a déjà récolté 3700 signatures pour appuyer les propositions parlementaires dans les cantons de Vaud et de Genève (selon 24 heures du 5 avril). De leur côté, les Genevois ne restent pas inactifs et la députée Diane Barbier-Mueller dépose le 1 mars sa proposition de motion auprès du Grand Conseil genevois.

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion. 

Pour vous abonner à cette page Actualité, veuillez déposer votre adresse électronique dans la rubrique «S’abonner aux articles» visible dans la colonne de gauche de n’importe quelle page du site. Après validation, vous recevrez systématiquement les nouveaux articles.

 

2 réflexions sur « Les CFF bientôt à l’assaut de l’Europe? »

  1. 1) Postuler pour Genève – Lyon ?
    Et pourquoi pas pour Berne – Neuchâtel – Pontarlier – Paris ?
    2) Cadence au quart d’heure ?
    Entre Lausanne et Neuchâtel, la demi-heure serait déjà un progrès !

  2. Si les liaisons sont « non performantes » à cause du mauvais entretien des infrastructures, peu importe l’opérateur, elles resteront « non performantes ».

Laisser un commentaire