CarPostal détourne 78 millions (suite)

Orage«Il a même été question d’un rattachement aux CFF». Cette suggestion forte, lue dans Le Matin Dimanche du 11 février 2018, répond à l’éditorial de Bernard Wuthrich, dans Le Temps du 10 février, qui souligne l’insoluble conflit d’intérêts de CarPostal, qui doit verser un dividende à la Confédération avec l’impossibilité, comme tout transport public, de dégager un bénéfice. Tous les rebondissements de cette saga, depuis le communiqué de presse de l’Office fédéral des transports du 6 février jusqu’aux récentes éditions de 24 heures (8, 9 et 10 février) et du Temps (8 et 9 février) (graphique tiré de 24 heures du 8 février 2018).

CarPostal détourne 78 millions

OrageL’Office fédéral des transports (OFT) a révélé le 6 février 2018 que CarPostal, filiale de La Poste, avait empoché indûment 78 millions de subventions publiques entre 2007 et 2015. Les quotidiens Le Temps et 24 heures du 7 février détaillent ce dossier, alors que l’édition du 3 septembre 2017 du journal Le Matin Dimanche décrivait déjà les démêlés du Jura et du Valais avec CarPostal. Les cars postaux ne pourraient-ils pas rejoindre le fleuron des transports publics suisses, nos CFF? (dessin de Bénédicte, tiré de 24 heures).