Lausanne–Puidoux: le chantier de l’extrême

Soleil et nuagesC’est le chantier de l’été. Du samedi 7 juillet jusqu’au dimanche 26 août 2018, la ligne CFF est interrompue entre Lausanne et Puidoux-Chexbres. Sept semaines de travaux, annoncées depuis plus d’un an par le transporteur et qui toucheront 13 000 voyageurs par jour. Le quotidien 24 heures du 7 juillet, sous la plume de Romaric Haddou, explique les opérations, tandis que la brochure CFF détaille les horaires modifiés (graphique 24 heures/P. FY Source CFF).

Une réflexion au sujet de « Lausanne–Puidoux: le chantier de l’extrême »

  1. Habitant moi-même dans la région où le service ferroviaire est suspendu (Vevey-Puidoux), j’ai pu tester le service de bus à plusieurs reprises. Ce dernier fonctionne bien, même si le temps de trajet est plus que doublé par rapport à l’horaire 2017.

    Mais par rapport au (mauvais) horaire 2018, l’augmentation du temps de trajet provoqué par le chantier est plus faible et insuffisante pour que les pendulaires aient droit au dédommagement prévu par les CFF.

    J’ai rencontré des personnes qui voulaient déposer leur AG ou leur AG vélo au guichet pendant la durée des travaux. Cela n’est pas prévu par les CFF et toujours limité à 30 jours. Dommage…

    Et l’arrêt du bus en gare de Vevey est toujours encore difficile à trouver pour les touristes.

Laisser un commentaire