Cargo sous terrain: projet ambitieux, réalisation lointaine

Grand soleilPiloté par de nombreux acteurs privés, le projet Cargo sous terrain (CST) veut offrir une solution logistique souterraine pour le transport de marchandises de taille modeste. Cette liaison nouvelle a pour ambition de relier les centres de distribution du pays aux grandes villes. La première ligne devrait raccorder le site industriel d’Egerkingen-Härkingen (SO) –où La Poste, Migros et d’autres entreprises possèdent des entrepôts, à Zurich– par un enchaînement de tunnels à triple voie sur une longueur d’environ 70 kilomètres. Son ouverture est planifiée pour 2031. Tous les détails dans Le Temps du 30 août 2022 sous la plume de Bernard Wuthrich (figure Le Temps/CST).

Pas encore membre de la citrap-vaud? Vous pouvez adhérer illico en cliquant ici! Bravo et merci pour votre demande d’adhésion.

1 réflexion sur « Cargo sous terrain: projet ambitieux, réalisation lointaine »

  1. Au niveau de la réduction des nuisances, c’est fantastique.

    Par contre, quelqu’un pourrait, s’il vous plaît, m’expliquer comment il sera possible de creuser ces centaines de kilomètres de galeries et d’évacuer les gravats, tout en émettant moins de CO2 que sur des trains marchandises actuels ? Je cherche à comprendre.

    Certains semblent avoir de la peine à comprendre que le pic de production fossile est passé, et que l’abondance énergétique appartient au passé.

Répondre à Masur Jonathan Annuler la réponse.