Un nouveau ferry pour doper la liaison Lausanne–Evian

Grand soleil«La Compagnie générale de navigation (CGN) a lancé un appel d’offres international pour la construction de son nouveau bateau moyen accéléré (BMA) destiné à désengorger le trafic lémanique entre la France et la Suisse, saturé… Ce navire, dont le coût est estimé à 15 millions de francs, sera un ferry de 60 m de long de type monocoque à déplacement rapide. Selon les exigences de la CGN, il devra pouvoir atteindre une vitesse maximale à pleine charge de 36 km/h.» Suite de l’article dans 24 heures du 28 février 2019 sous la plume de Claude Béda (illustration CGN/DR).

Une réflexion au sujet de « Un nouveau ferry pour doper la liaison Lausanne–Evian »

  1. Excellent, mais pourquoi n’y aurait-t-il pas aussi un service ferry entre Genève et Villeneuve, pour décharger l’autoroute ?

Laisser un commentaire