Ligne Vevey – Puidoux-Chexbres (Train des Vignes)

Prolongement du Train des Vignes 

Dès sa création en 2006, le GR Riviera a souhaité que le Train des Vignes, circulant une fois par heure et par sens sur la ligne Vevey – Puidoux-Chexbres, voie ses courses prolongées jusqu’à Palézieux, en correspondance avec les IR de/pour Romont, Fribourg et Berne, sans perte des actuelles très bonnes correspondances à Vevey et Puidoux-Chexbres.
Mieux: serait-il possible de doubler le Train des Vignes par un RE reliant le Chablais et Fribourg (et même Berne) via Chexbres-Village?

Lors de divers contacts, en particulier avec des représentants des CFF, nous avons exposé cette idée, qui semblait ne pas être prise en compte jusqu’en 2011.
Par contre, lors de deux rencontres en décembre 2011 puis en octobre 2012, nous avons appris de responsables des CFF qu’ils étudient sérieusement la possibilité d’une liaison directe (Berne–) Fribourg–Palézieux–Vevey, avec prolongement ultérieur en direction de St-Maurice. Des problèmes subsistent pourtant: espacement des trains entre Palézieux et Puidoux-Chexbres, aiguillage très coûteux à installer dans cette dernière gare, entrée à Vevey en conflit avec le RE de/pour Genève.
Il se pourrait que cette liaison puisse être mise en service à partir de 2018, dès que le parcours des actuels RE Genève-Vevey à deux étages pourra être prolongé vers le Chablais (gabarit de tunnels et ponts à adapter).

Le 25 février 2013 nous avons déposé une opposition à la demande d’approbation des plans selon la procédure ferroviaire faite par les CFF en vue d’automatiser et rénover la ligne Lausanne–Villeneuve (–Roche). En particulier, nous demandons que les CFF rendent possible l’arrivée simultanée en gare de Vevey de trains venant de Chexbres et de Cully lorsqu’ils doivent rester à Vevey, ce qui est exclu actuellement (conflit avec le RE de/pour Genève signalé ci-dessus).
Au vu de la prise de position des CFF au début 2014, la citrap-vaud.ch a décidé de retirer son opposition le 7 février 2014.

En juin 2014, lors d’une nouvelle rencontre avec des représentants des CFF, nous avons appris que l’étude de cette liaison directe a été présentée à fin 2013 aux autorités concernées des cantons de Vaud et Fribourg; ces dernières ont décidé d’y renoncer.
En effet, le gain de temps, par rapport au détour via Lausanne, d’un RE reliant directement Berne ou Fribourg et le Chablais disparaîtra dès la mise en service, entre 2018 et 2025, des rames WAKO sur la ligne Genève – Berne – St-Gall. Les cantons estiment inutile, pour un avantage sur une période aussi limitée, d’engager des frais importants sur cette ligne (construction d’un aiguillage en courbe et  en dévers à Puidoux-Chexbres, prolongement de quais à Vevey, entre autres) avec, en plus, la disparition quasi certaine de l’actuel Train des Vignes (les haltes de Cornaux-Cornalles et Vevey-Funi devant être alors desservies par un bus).

Malheureusement, il n’est actuellement pas possible de prolonger le Train des Vignes jusqu’à Palézieux, entre autres par manque de temps à Palézieux et de sillon libre entre Palézieux et Puidoux-Chexbres. Il n’est pas exclu que ce soit possible avec de nouveaux horaires : le dossier n’est pas clos!

Laisser un commentaire